Déplacement en Crimée: mon interview à RT

Goasguen Crimée

Après la conférence de presse tenue à l’issue de la visite de la délégation française en Crimée, le député Claude Goasguen a déclaré à RT que «du côté ukrainien il y a plus d’animosité à l’égard de la Russie que de la Russie envers l’Ukraine».

RT France : Pourquoi pensez-vous que le ministère des Affaires étrangères a réagi aussi violemment à votre visite ?

Claude Goasguen : Parce que les diplomates ont le sentiment que la politique de la France c’est eux. Mais ce n’est pas eux. La France est une vielle démocratie et les diplomates ne représentent que les diplomates. Moi, je représente la Nation. Et par conséquence, je ne supporte pas qu’un diplomate vienne me donner des leçons sur ce que veut la France.

Et je ne supporte pas la désinformation d’Etat. Je m’attendais en arrivant en Crimée à trouver des barbelés partout, la police partout. Je n’ai pas vu un barbelé, je n’ai pas vu un policier. J’ai vu un peuple qui était content d’être en paix et qui au fond était ravi que la guerre se passe de l’autre côté de la frontière. Franchement, cela m’a beaucoup agacé de savoir qu’en France le ministère colporte de fausses informations.

RT France : Dans la presse il y a eu beaucoup de spéculations comme quoi la Crimée a été rattachée à la Russie par la force. Qu’en pensez-vous ?

Claude Goasguen : Mais c’est absurde ! Il y a eu un référendum. L’initiative qu’a prise la Chambre de Crimée a sauvé la paix en réalité. Les Américains sont très déçus, ils voulaient qu’en Crimée on se batte comme dans le Donbass.

Mais en Crimée c’est la paix. Moi, je suis très content que dans cette région les gens puissent gouter la vie en paix en regrettant ce qui se passe avec l’Ukraine parce qu’on n’a pas senti d’animosité contre l’Ukraine. Moi, je connais bien l’Ukraine et je sais bien que du côté ukrainien il y a plus d’animosité à l’égard de la Russie que de la Russie vers l’Ukraine.

RT France : Et pourquoi la presse française est aussi méfiante voire même agressive à la situation en Crimée et en Russie en général ?

Claude Goasguen : C’est la presse française qui fonctionne comme ça. Les média ont pris Poutine pour une personne qui fait peur. La presse française doit vendre. Tout ça, c’est la fiction. Moi, je ne fais pas de la politique en fonction de la presse. Je fais de la politique, si possible, pour aller voir ce qui se passe en réalité. Quand je vais dans les territoires occupés par Israël, je vais voir ce qui se passe en réalité même si je suis favorable d’Israël, je vais voir ce qui se passe à Ramallah. Je n’attends pas ce que ce soit la presse qui me le dise. La presse doit être vendue, donc ils ont pris le bouc-émissaire Poutine. Les bons Ukrainiens contre les méchants Russes – ça se vend, mais c’est faux.

Rassemblements sur les pelouses de la Muette: ma lettre au Préfet de Police

pelouse de la muette

Les pelouses de la Muette, habituellement utilisées par les familles de l’arrondissement comme espace de loisirs, deviennent le week-end un lieu de regroupements incontrôlés de plus en plus importants qui occasionnent d’inévitables nuisances et plus récemment une certaine insécurité. Après avoir réuni les différents services de la Ville et de l’État pour répondre à ce problème croissant, je demande au Préfet de Police d’intervenir.

Réunion sécurité à la Mairie du 16e pour envisager des mesures concrètes concernant les quartiers de la Porte de Saint-Cloud et de Boulainvilliers

unnamed (1)

Suite aux événements qui se sont déroulés la semaine dernière, j’ai convoqué vendredi dernier une réunion sécurité à la mairie du 16e pour évoquer de manière concrète les suites à donner à ces actes de vandalisme.

Autour de membres du Cabinet du Préfet de Police, de la commissaire central du 16e et de représentants de Paris Habitat nous avons abordé sans détour les inquiétudes grandissantes des riverains dans ces deux quartiers.

Je peux vous confirmer qu’à la fois le Préfet de Police et Paris Habitat on bien pris en compte la situation dégradée de ces secteurs mais surtout que des mesures concrètes seront mis en œuvre pour assurer une meilleure sécurité dans ces zones par un renforcement des effectifs de police mais aussi par le lancement d’une procédure particulière pour poursuivre les auteurs des faits de ces actes scandaleux.

Il faut interdire la GPA en France

GPA

Le 2 octobre 2014, le Premier ministre Manuel Valls a rappelé dans un entretien exclusif pour le journal La Croix que la Gestation Pour Autrui (GPA) était « une pratique intolérable de commercialisation des êtres humains et de marchandisation du corps des femmes » qu’il fallait interdire clairement dans la loi.

Si le Gouvernement n’a de cesse de rappeler l’interdiction de la GPA dans la loi, les pratiques administratives et les décisions de justice qui ont été rendues depuis plusieurs mois en assument les conséquences.

Une circulaire dite « Taubira » est publiée en janvier 2013 et encourage les juridictions françaises compétentes à délivrer un certificat de nationalité française pour les enfants nés sous GPA à l’étranger. Après la condamnation de la France par la CEDH en juin 2014, le tribunal de Grande Instance de Nantes en mai 2015 va cependant plus loin qu’un certificat en inscrivant trois nés sous GPA à l’état civil. Cette inscription à l’état civil reconnaît un lien de filiation équivalent aux autres enfants. Le mouvement lancé par la circulaire « Taubira » ne cesse d’être amplifié par les décisions de justice qui peu à peu rendent légaux les effets de la GPA en France.

De plus, des agences américaines de promotion de la GPA, telles qu’Extraordinary Conceptions ou Circle Surrogacy, ont aussi organisé des salons, à Paris le 22 février 2014, lors desquels rendez-vous et contrats pouvaient être fixés en toute impunité.

Quelle cohérence y a-t-il quand d’un côté, on reconnaît le côté intolérable de la GPA, et de l’autre, rien n’est fait pour l’empêcher, voire même, on accepte sa promotion ?

Insidieusement, au cas par cas, si rien n’est fait pour contrevenir à ce mouvement, la GPA entrera par la petite porte dans les pratiques légales. Or nous ne pouvons accepter une telle marchandisation du corps humain, un tel mépris de l’intérêt réel de l’enfant et de la mère à laquelle on l’arrache. Nous récusons une telle logique de marchandisation du corps, d’atteinte à la dignité de la femme et de confusion de la filiation.

Pour toutes ces raisons, je m’associerais à la proposition déposée avec Hervé Mariton à l’Assemblée nationale.

Il faut en finir avec les voyous de la Porte de Saint-Cloud et de Boulainvilliers

unnamed

A la suite des graves incidents de cette nuit, dont la presse ne relate pas la gravité, il est temps d’en finir avec une ambiance qui se dégrade de mois en mois dans ces quartiers du 16e Sud.
Il est vraisemblable selon les premières informations, qu’il s’agit de violences entre dealers, violences qui se sont poursuivies contre la police et les pompiers.
Le 183 boulevard Murat est repéré depuis des mois comme un centre de deal. Nous avons demandé à plusieurs reprises l’expulsion de ces individus à Paris Habitat.
Nous exigeons cette fois que des mesures d’urgence soient prises pour éliminer ces voyous qui provoquent des violences, narguent les habitants et pratiquent des ventes de drogue à ciel ouvert.
Paris Habitat doit enfin prendre ses responsabilités. Il en va de même sur ceux qui depuis de nombreux mois font du quartier Boulainvilliers un quartier de désordre.
Il est temps que ces individus soient expulsés de ces logements gérés par Paris Habitat.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

DEPUTE DE PARIS – MAIRE DU XVIe ARRONDISSEMENT – ANCIEN MINISTRE

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 23 204 autres abonnés