Une réflexion philosophique pour réfléchir sur la triste actualité politique

dominique-lecourt

Il apparaitra certainement saugrenu de vous recommander de lire cette réflexion politique dans un moment où l’actualité politique est assez désespérante.

Il peut être intéressant de voir pourtant ce qu’un philosophe français pense de ce phénomène moderne qu’est « la transparence ».

Il a accordé un entretien sur le Figaro Vox et je précise que Dominique Lecourt que je connais puisque je lui ai succédé comme recteur d’Académie est un homme de gauche engagé longtemps auprès de Jean-Pierre Chevènement qu’il faut entendre pour réfléchir.

Le rapport annuel 2017 de la Cour des Comptes : accablant pour le gouvernement

cdc-rapport

Je vous recommande vivement la lecture des synthèses de la Cour des Comptes publiées sur internet concernant la politique de l’emploi, de l’énergie, de l’éducation, des politiques régaliennes et des conduites de projets. Cette lecture très simple et claire est terrifiante pour la politique menée depuis 5 ans. Il s’agit là d’une véritable information brute loin des analyses médiocres et fallacieuses d’une presse au service du gouvernement socialiste. Je signale à ce sujet que j’avais moi-même « commis » un rapport sur les fonds affectés à la formation professionnel le 18 mai 1994, que les suggestions que je faisais à cette époque, étaient identiques à celles que rapporte aujourd’hui la Cour des Comptes, avec cette nuance que les choses se sont considérablement aggravées depuis.

 

 

cdc-rapport-synthese

Rapport public annuel 2017 / la synthèse

formation-professionelle-1994

Commission d’enquête sur l’utilisation des Fonds affectes à la formation professionnelle

Piétonisation de Paris, pollution, hausse du tarif du stationnement…retrouvez les échos du Conseil de Paris du mois de janvier

conseil_de_paris

L’utopie de madame Hidalgo

Le 1er Conseil de Paris de cette année restera dans les annales : on y excelle dans le registre de la démagogie … S’il n’y avait pas de problèmes de propreté, d’emplois, de développement économique, d’enjeux touristiques, de circulation et de transport, de places d’accueil dans les crèches, …. Ce serait risible… Il serait temps que madame Hidalgo prenne conscience des réelles priorités des parisiens. On en est loin.

Florilège :

Madame Hidalgo marche sur la tête !

Il y a des priorités qui ne peuvent pas attendre : Le débat prioritaire que la Maire de Paris a présenté lors de ce 1er Conseil de 2017 est un plan ‘’Stratégie Paris Piéton’’. De quoi parle-t-on ? Cinq objectifs sont avancés : ‘’faciliter les continuités piétonnes et de nouveaux partages de la voirie’’ ; « favoriser la diversité des usages de la rue » ; « élever les standards de confort des espaces publics » ; et les 2 meilleurs pour la fin : « repenser l’orientation des piétons  » ! ; « conforter la culture piétonne de Paris » !!

Ne pourrait –elle pas commencer par nettoyer les trottoirs, devenus de véritables dépotoirs, voire dans certains quartiers des décharges inacceptables dans une capitale riche de 9,5 milliards d’euros ? ?

2eme priorité de ce Conseil pour Madame Hidalgo : l’agriculture urbaine

Durant près de 3 heures, le Conseil de Paris a discuté de l’ambition majeure pour Paris d’atteindre 30 hectares d’agriculture urbaine. La Ville veut mobiliser jardiniers, paysagistes, agriculteurs, entrepreneurs, start-up, acteurs de l’économie sociale et solidaire, architectes dans le cadre d’un appel à projets… Tous les moyens sont déployés… mais à aucun moment l’exécutif n’a annoncé le coût pour le contribuable de cette idée de transformer la Ville en campagne. A titre éphémère, la Ville organisera sur l’avenue Foch (du 5 au 7 juin) une manifestation de grande ampleur mettant l’agriculture à l’honneur.

3eme communication de Mme Hidalgo : ‘’ Paris championne du climat’’

Pour paraphraser Audiard , «  les socialistes ça ose tout, c’est même  à ca qu’on les reconnait » ! A peine sortie d’une phase de pollution sans précédant, de plus de 2 mois, due en particulier à la stupide fermeture des voies sur berge rejetant la circulation sur les quais hauts et sur les autres artères de la capitale, provoquant des embouteillages insoutenables sous les fenêtres des parisiens , devant les terrasses des restaurants, le long des étales des commerçants, Madame Hidalgo ose annoncer que «  Paris est la championne du climat » ! « quand les bornes sont dépassées, il n’y plus de limite »

Municipalisation du stationnement payant : un impôt supplémentaire

Madame Hidalgo a fait voter par sa majorité socialo-vert-communiste la mise en place d’une nouvelle grille tarifaire du stationnement. Le non paiement n’est plus considéré comme une contravention pénale mais comme le non paiement d’une redevance municipale d’occupation du domaine public. Il s’agit en réalité d’une énième augmentation déguisée des impôts, d’autant plus injuste que la Mairie de Paris est incapable de proposer une véritable politique de l’offre de stationnement en sous-sol ou aux portes de Paris. Cette politique  s’apparente à un véritable harcèlement d’usagers captifs : les automobilistes face à l’absence d’alternatives crédibles.

Dans les faits, à partir du 1er janvier 2018, l’amende passera de 17 à 35 euros pour le 16e et les arrondissements périphériques, et à 50 euros pour les arrondissements du centre Paris.

 Vœu relatif à la surveillance des « points écoles » du 16

Céline Boulay-Esperonnier a défendu un vœu du Conseil du 16e arrondissement , demandant  à la Maire de Paris de mettre en œuvre sans délai les mesures nécessaires pour garantir la surveillance aux heures d’entrée et de sortie des classes des 19 « points écoles » permettant aux élèves de traverser les passages piétons de manière sécurisée. En effet depuis la rentrée de septembre, et la gestion par la Mairie de Paris de ces points sécurisés (jusque la surveillés par la Préfecture de Police) la moitié de ces « points écoles » ne font plus l’objet de surveillance.

A l’unanimité, le Conseil de Paris a donné un avis favorable à cette légitime demande. L’adjointe au Maire de Paris chargée de la sécurité s’est engagée dans les meilleurs délais à combler par le biais de recrutement les points qui ne sont pas protégés.

  Lire la suite Piétonisation de Paris, pollution, hausse du tarif du stationnement…retrouvez les échos du Conseil de Paris du mois de janvier

Remise du Grand Prix Herzl par l’Organisation Sioniste Internationale

 

30-01-17

L’Organisation Sioniste Internationale m’a fait l’honneur de me distinguer, au cours d’une grande cérémonie au Palais des Congrès pour fêter le 50e anniversaire de la réunification de Jérusalem, en me remettant le Grand Prix Herzl qui commémore le 120e anniversaire du premier congrès sioniste international qui s’est tenu à Bâle, présidé par Theodor Herzl.

Ce prix m’a été remis en reconnaissance pour mon action en faveur de l’État d’Israël e de la communauté juive de France.

Je félicite également mon adjoint Jérémy Redler qui s’est vu remettre le prix de Jérusalem.

kKL
En présence de son Excellence l’Ambassadrice d’Israël en France, Madame Aliza Bin-Noun, du Président du KKL France, Robert Zbili, du Président du KKL, Danny Atar et de mon adjoint Jérémy Redler
30-01-17
Au côté de Robert Zbili, Président du KKL France

DEPUTE DE PARIS – MAIRE DU XVIe ARRONDISSEMENT – ANCIEN MINISTRE