Cérémonie du 11 novembre dans le 16e arrondissement

Pour ce centième anniversaire, j’ai tenu devant les élèves des écoles et collèges du 16e arrondissement à rappeler tout ce que la France doit aux soldats de 14-18 et j’ai surtout voulu rappeler qu’une grande nation comme la France qui combat en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique doit tout son respect et son admiration à son armée actuelle, à sa valeur que tous les pays nous envient. Il faut associer à notre hommage les anciens combattants et ne pas hésiter à dire « Vive l’armée française, vive la Nation« .

Nous ne sauvegarderons la paix que si nous sommes en mesure de nous défendre : comme disaient les romains « Civis pacem para vellum« .

Retrouvez mon discours du 11 novembre en cliquant sur le lien suivant : https://youtu.be/StoKS0Wtnrs

Hommage aux professeurs et élèves de Jean Baptiste Say tombés pendant la 1er Guerre Mondiale

En présence d’élèves et parents d’élèves venus nombreux et de Caroline Brasseur, Adjointe au Maire du 16e en charge des affaires scolaires et périscolaires et de Béatrice Lecouturier, Conseiller Régionale d’Ile de France. Merci à Marie-Claude Puigdemont-Proust, Proviseur de Jean Baptiste Say pour avoir organisé cette belle cérémonie du souvenir.

Merci au Premier Ministre de dire enfin la vérité sur l’antisémitisme

Enfin le masque administratif qui consistait à cacher la vérité aux français est levé par le chef du gouvernement. Depuis une décennie, la France connaît un regain d’antisémitisme, le plus fort en Europe. Nous savons que depuis plusieurs années certains départements, certaines communes et certains quartiers rendent la vie impossible à la communauté juive française. Beaucoup d’entre eux nous rejoignent dans le 16e arrondissement et dans l’ouest francilien et nous avons entendu leurs plaintes poignantes. La vérité éclate enfin mais il faut désormais que la police et la justice fassent leur travail avec plus de rigueur. Je demande depuis longtemps que l’échelle des peines soient modifiées et qu’une circulaire pénale à ce sujet soit édictée par le Garde des Sceaux. Je travaillerai avec le gouvernement sur tous ces sujets comme je l’ai fait hier sans tenir compte des options politiques car il s’agit de défendre la démocratie française et son honneur.

A l’Assemblée nationale, j’ai posé une question écrite au Ministre de l’Intérieur

J’attire l’attention du Ministre de l‘Intérieur sur l’implantation sans concertation d’un important centre de migrants, en voie de régularisation. Cette installation s’est faite sans concertation, boulevard Exelmans en lieu et place de l’ancienne caserne de gendarmerie. Cette implantation soulève beaucoup de questions sur la nature de la décision, sa rapidité, sur les raisons qu’on poussait le Gouvernement à prendre cette décision, mais surtout, cela pose la question de la sécurité pour les habitants.

En l’état actuel des choses, la Préfecture de Police et les autorités de Police du 16ème arrondissement reconnaissent n’avoir eu aucune aide supplémentaire, ni effectif suffisant pour surveiller ce centre ouvert.

En conséquence, il souhaite savoir si le Gouvernement prévoit de renforcer les effectifs en personnel afin de surveiller ce centre de migrants car l’inquiétude des habitants de l’arrondissement est tangible.

Entretien avec Pascal Canfin, Directeur Général du World Wild Fund for Nature (WWF) France, et avec le Contre-amiral Loïc Finaz, Directeur de l’École de guerre

Entretien avec Pascal Canfin, Directeur Général du World Wild Fund for Nature (WWF) France, et avec le Contre-amiral Loïc Finaz, Directeur de l’École de guerre portant sur les conséquences sur le dérèglement climatique et sur l’évolution des stratégies militaires françaises.

Les perspectives très inquiétantes du réchauffement de la planète  devraient inciter le Gouvernement à respecter avec plus de rigueur les engagements qu’il a lui-même proposé à la communauté internationale, selon l’adage bien connu « faites ce que je dis et ne faites pas ce que je fais ».

L’Europe peut bénéficier de sa position encore dominante sur le plan commercial et de ses avancées sur le plan technologique pour promouvoir une économie circulaire qui contraindrait l’Etat bien sûr à se réorganiser.

Nous sommes loin des petites avancées autoritaires de Madame Hidalgo qui fait semblant de protéger notre environnement.

Je pose une question écrite au Ministre de l’environnement

J’attire l’attention du Ministre de l’environnement sur la nécessité à respecter les normes prévues par l’accord de Paris sur le climat.

Le respect de cet accord dépasse les clivages politiques et suscite beaucoup d’intérêt. Néanmoins, il pose un certain nombre de questions : le gouvernement respecte t-il les normes qu’il a lui-même proposé à la communauté internationale ? Comment peut-il le faire ? A t-il l’intention de procéder à une révision conforme à ses propos et quelles seront les conséquences financières ?

DEPUTE DE PARIS – ANCIEN MINISTRE