Retrouvez ma question au Ministre de l’Economie et des Finances

CG debat nationalité 9 fev

J’alerte le Ministre de l’Economie et des Finances sur les abus commis par les banques en matière de frais bancaires.

M. le ministre de nombreuses personnes se plaignent des taxes qui sont levées par les banques, et en particulier par les banques françaises, comme récapitulatif annuel des frais bancaires. L’accumulation des cotisations et commissions diverses, prélevées sur chaque compte bancaire, paraissent pour beaucoup exorbitantes. Beaucoup de personnes ne trouvant aucune justification valable à ces attributions, toujours plus nombreuses.

Pouvez-vous, M. le ministre, donner des explications, devant ce genre d’attitude assez incompréhensible de la part des banques qui, disposant de l’argent d’individus et dont ils ont la maîtrise de leur utilisation, n’hésitent pas à comptabiliser sous forme de taxes leurs services qui pourtant sont inhérents à l’activité bancaires ?

 

Audition de M. François-Xavier Deniau, Ambassadeur chargé du suivi de la conférence sur les victimes de violences ethniques et religieuses au Moyen-Orient

audition-de-m-francois-xavier-deniau-ambassadeur-charge-du-suivi-de-la-conference-sur-les-victimes-de-violences-ethniques-et-religieuses-au-moyen-orient-22-fevrier-2017

Dans le cadre du groupe d’études sur les Chrétiens d’Orient dont je suis membre, nous avons auditionné M. François-Xavier Deniau, Ambassadeur chargé du suivi de la conférence sur les victimes de violences ethniques et religieuses au Moyen-Orient.

 

 

Retrouvez ma question à la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé

Goasguen Assemblée Nationale

J’interroge la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé sur les contrôles opérés à l’égard des aides à domicile.

Mme la ministre, quel est l’organisme chargé de contrôler les aides à domicile, concernant des personnes invalides ou en difficultés ? Sur quelles bases se font les recrutements ? Qui contrôle et évaluent les actes effectués notamment par les associations ou les collectivités locales ?

 

Retrouvez ma question à la Ministre des affaires sociales et de la santé

depute-claude-goasguen

Je vous alerte Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur les baisses tarifaires annoncées par l’Union Nationale des Caisses d’Assurance Maladie (UNCAM) en ce qui concerne l’imagerie médicale.

Mme la ministre, depuis une dizaine d’années, l’imagerie médicale fait l’objet de baisses tarifaires. Celles-ci ont déjà provoqué la fermeture d’une centaine de sites d’imagerie. Elles réduisent le maillage territorial de la spécialité, mettent à mal notamment le dépistage du cancer du sein et augmentent les temps de transport pour l’imagerie de proximité indispensable pour les médecins traitants.

Ces nouvelles baisses vont provoquer de nouvelles fermetures et accentuer les difficultés rencontrées dans certains territoires.

La plupart des cabinets d’imagerie, et des services hospitaliers d’imagerie, verront leurs capacités d’investissements réduites privant les patients des développements techniques qui contribuent en permanence à améliorer les diagnostics, favorisant des prises en charge plus rapides, plus pertinentes, plus économiques.

Mme la ministre, quelle est votre position sur ce sujet ? Pouvez-vous rassurer les français sur cette question ?

DEPUTE DE PARIS – MAIRE DU XVIe ARRONDISSEMENT – ANCIEN MINISTRE