« Un candidat d’union à Paris pour l’alternance »

Le député LR Claude Goasguen, ancien maire du XVIe arrondissement de Paris, s’est dit favorable vendredi à une alliance entre son parti et la République en marche en vue des municipales de 2020 dans l’objectif de « battre Anne Hidalgo ».

Interrogé sur Sud Radio au sujet d’une possible alliance entre LR et LREM en mars prochain, M. Goasguen a répondu: « Oui. Si on peut avoir un candidat unique, ça serait l’idéal à Paris pour battre Madame Hidalgo », la maire PS sortante. Une « nécessité » qui « dépasse les contingences politiques », selon lui.

« Je suis même prêt à m’allier à des gens de gauche s’il le faut parce que Madame Hidalgo met Paris dans une situation insupportable », a ajouté le député, insistant: « Macron n’est pas Hollande. Arrêtons de faire de l’opposition systématique ».

Concernant le candidat qui pourrait rassembler LR et LREM, M. Goasguen a dit espérer que le Premier ministre Edouard Philippe puisse « être sollicité ». « Il y a des gens comme (Jean-Louis) Borloo, etc. qui s’y intéressent », a-t-il ajouté.

Claude Goasguen, qui était le maire du XVIe jusqu’en 2017, a répété son opposition à Rachida Dati, une des candidates chez LR pour Paris avec Jean-Pierre Lecoq et Marie-Claire Carrère-Gee.

Lors des Européennes de dimanche dernier, LREM est arrivé largement en tête dans la capitale avec 32,92%, loin devant LR, dont le score à Paris (10,19%) reflète sa déroute sur le plan national (8,44%).

Après ce fiasco, M. Goasguen pensait que le chef du parti Laurent Wauquiez allait démissionner. « Le fait de rester en place va encore le desservir et certainement pas faciliter les choses au sein de la formation politique qui est la nôtre », a-t-il estimé.

Résultats des élections européennes dans le 16e

Avec 24% des voix dans le 16e la liste de droite et du centre que nous soutenions est loin de nous apporter une quelconque satisfaction. Je remercie les milliers d’électeurs qui nous ont fait confiance malgré l’affrontement binaire qui opposait la liste de parti gouvernemental En Marche et celle du Rassemblement National.

La liste LREM obtient 46% des voix dans notre arrondissement. Ce résultat, qui ne nous satisfait pas, impose de remettre en question notre formation politique dans son fonctionnement, sans pour autant sombrer dans les divisions.

Une partie des électeurs de droite du 16e arrondissement n’a sans doute pas compris l’attitude d’opposition qui était la nôtre au gouvernement et au Président de la République ainsi que la faiblesse de nos propositions alternatives. Un vaste travail de refondation et d’élargissement attend notre formation politique dans les mois qui viennent.

Nous avons trop oublié que nous étions le parti des libéraux, des gaullistes, des républicains de droite et du centre. Nous avons trop oublié les nécessités du renouvellement, du rajeunissement et de la présence inlassable aux côtés des électeurs de notre arrondissement. Néanmoins nous restons une force solide dans le 16e par le nombre d’adhérents qui nous font confiance.

71e anniversaire de l’État d’Israël

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 
Une fois encore je suis présent aux côtés de mes amis de la communauté juive du 16e pour soutenir l’État d’Israël.
Mais que d’inquiétude sur la position de la France à l’égard d’Israël !
 
Il y a quelques jours encore la France s’associait à l’OMC pour une condamnation de la politique israélienne, seul pays avec l’Allemagne a avoir eu cette position qui ne devient que trop fréquente à l’ONU comme à l’Unesco ou dans les autres organismes internationaux.
 
Quelle déception aussi de voir les promesses du Prédisent de la République Macron lors du dîner du CRIF se conclurent en une fade reprise des déclarations du Parlement Européen.
 
Enfin, il serait peut-être temps que le Président Macron rende une visite officielle en Israël, 2 ans après son élection et honore la tradition qu’avait inauguré les Présidents aussi différents que François Mitterrand, Nicolas Sarkozy ou François Hollande.

Dans le 16e arrondissement dimanche nous gagnerons avec la liste de François-Xavier Bellamy !

Dimanche avec votre soutien nous devons gagner dans le 16e arrondissement. Nous sommes la seule liste de droite et du centre. Depuis plusieurs mois, après la défaite présidentielle de 2017, nous reconstituons nos forces pour préparer dans les meilleures conditions ces élections européennes mais également les élections municipales contre Mme Hidalgo. Le mouvement En Marche ! n’a pas réussi son implantation dans le 16e, se contentant de récupérer dans la plupart des cas, les militants du parti socialiste. Nous devons confirmer la primauté de notre arrondissement pour représenter la droite et le centre à Paris. Votez ! Votez ce dimanche 26 mai pour les élections européennes pour la liste de François-Xavier Bellamy c’est important pour l’avenir aussi.

DEPUTE DE PARIS – ANCIEN MINISTRE