Nouveau blogeur

Contre toute attente, je blogue.

Je ne suis pas un professionnel de la chose mais j’ai envie de parler et de discuter. Sur Paris, sur la politique nationale, sur l’Europe, sur vos problèmes, sur les miens…

J’attends donc vos commentaires, et vais essayer de me connecter tous les jours en semaine pour enrichir mes notes.

11 réflexions sur « Nouveau blogeur »

  1. Claude, Monsieur le Ministre, ah oui tu permets que je te tutoies et que je t’appelle Claude ?… Nous sommes très cabot dans la blogosphère… Donc Claude, bienvenu !…
    J’espère que tu seras être aussi juste dans ton approche de cet outil que Véronique Delvolvé, aussi prolixe et constant que DSK (bémol pour DSK : si ce n’est pas toi qui écrit évite de le faire savoir…) et aussi honnête et humain que la majeure partie d’entre nous…
    Et si tu as besoin de conseil… n’hésite pas !
    Ah oui… pour gagner Paris… ton challenge va être difficile : réconcilier l’Ouest avec l’Est alors que tu es élu de l’Ouest… Si tu as besoin d’un coup de main (les 3 autres ne m’attirent pas vraiment)…

  2. Bonjour Claude.
    Sans être très original, un mot de bienvenue dans l’univers des blogs.
    A cette cadence, je pense que les élus ump vont très bientôt être les plus présents sur la toile… bonne nouvelle !
    A très vite…

  3. Bon voyage dans la blogosphère. On y croise des personnages étranges, comme des surdiplômés sans emploi, surdoués mais trop géniaux pour être compris par le monde. Puisque vous êtes chargés des universités vous devez être informé de leur naufrage, par la faute des gouvernements de droite et de gauche mais aussi la bêtise ordinaire de l’universitaire moyens. Voici donc la lettre que j’avais écrite pour le Ministre Fillon. Je n’en attends rien. Juste mon devoir de citoyen d’informer la France en haut du déclin, et ici, à travers un vécu personnel
    Bien cordialement
    Fulcanelli, citoyen de gauche opposé au TCE
    à
    Monsieur François FILLON
    Ministre de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
    Le 7 décembre 2004
    Lettre ouverte intitulée : l’Université m’a Tuer
    Monsieur le Ministre,
    Permettez-moi je vous prie d’attirer votre attention sur mon cas personnel de chercheur atypique en situation d’exclusion. Je n’entrerai pas dans les détails de cette longue histoire mais je tiens à faire valoir en premier lieu une triple compétence attestée par une formation d’ingénieur d’une grande école scientifique, complétée par un doctorat en pharmacologie ainsi qu’un doctorat en philosophie. A cela s’ajoute un savoir-penser reconnu en théorie des systèmes. Pourtant, aucune institution scientifique ne m’a accueilli. Je n’ai certes pas un dossier chargé de publications mais vous savez très bien que la qualité d’un travail de recherche ne se mesure pas au poids, bien que la paresse des évaluateurs use parfois de ces critères. J’ai été qualifié l’année 2000 en section épistémologie. La suite, candidatures refusées sur les quelques postes publiés dans cette section et même pas un emploi d’ATER pour m’insérer dans l’une des Universités que j’ai sollicitées. Je n’ai pas demandé ma prorogation de qualification, souhaitant en finir avec ce cirque orchestré par les fonctionnaires de la recherche. Je suis sans lieu de travail pour exercer ma profession de trouveur. Dans le milieu du sport, un bon joueur de foot ne reste jamais sans club, mais dans le cercle de la recherche, on ne sait pas accueillir les plus innovants et on laisse fuir les plus talentueux.
    Donc, pour ne pas rester sans activité de recherche, je décide de mettre à disposition, tout ce savoir et ces compétences, attestés par un niveau bac+21, toutes ces connaissances conquises avec persévérance, au service d’universités étrangères, et ce bénévolement. Etant un pur théoricien, je ne suis pas obligé de me déplacer et cette collaboration savante avec des puissances étrangères se fera avec les facilités de l’Internet.
    Mais il me faudra quand même désigner qui sont les meurtriers de la belle science, ceux qui m’ont tué, ceux que j’ai sollicités, tentés d’intéresser à des projets transversaux, ceux qui se contentent de gérer en fonctionnaires les affaires de la recherche, et ces représentants politiques locaux incapables de s’indigner et de prendre des mesures contre les fossoyeurs de la science parmi lesquels figurent mes assassins.
    Devront comparaître devant le tribunal des citoyens éclairés pour crime contre la haute culture et pour non-assistance à recherche en danger :
    Monsieur W, ancien Président de l’Université de Bordeaux 1, Monsieur X, Madame Y, Monsieur Z… Non ! Après tout, je ne vois pas l’intérêt de régler quelques comptes avec des individus dont le seul tort est d’avoir été sollicité par mes soins, alors que c’est l’institution dans son ensemble qui faute par son incapacité à rendre justice aux chercheurs innovant, aventureux, prenant des risques, transversaux, passionnés par leurs recherches.
    En fin de compte, Monsieur le Ministre, j’avoue ne pas savoir quoi vous demander, étant au fait d’une incurie qui règne également dans les services de l’Etat, comme en atteste l’issue de ma démarche auprès d’un de vos prédécesseurs, le Ministre Jack Lang, m’informant personnellement qu’il demandait à ses services de trouver une solution, sans aucun résultat hélas. Je ne mets nullement en cause votre personne ni celle de Monsieur Lang, c’est l’Etat qui n’a pas fonctionné.
    Cela dit, je ne voudrais pas passer pour un citoyen procédurier ou pour un empoisonneur public, ce que je ne suis pas. Je ne demande qu’à œuvrer pour la science transversale, à mener des actions de recherche en commun avec des partenaires locaux. J’ai même rédigé un projet pouvant servir de base à l’élaboration de structures régionales calquées sur le Collège de France qui vous le savez, a été voulu par François Ier pour affranchir les meilleurs savants de la pesanteur universitaire. Mais bon, une autre pesanteur, celle de l’Etat et des Régions, ne permet pas de développer ces projets. Cela dit, on ne sait jamais, je reste donc à votre disposition pour œuvrer à la mise en place d’une action transversale sur Bordeaux.
    Nous allons certainement voir se dessiner de nouveaux champs scientifiques, notamment aux interfaces des disciplines et des savoirs, en science de la conscience, en science de la Vie où en ce moment, tout bouge, le schéma réductionniste étant sur le point d’être largué au profit de nouvelles théories. Et donc, je vous confirme, Monsieur le Ministre, que souhaitant m’investir dans cette passionnante aventure intellectuelle pour ne pas gâcher toute cette science, je vais proposer bénévolement mes services de théoricien confirmé, par le biais d’Internet, à des Universités suisses et canadiennes.
    Cette lettre est destinée à être publiée par les médias car il est de mon devoir d’informer les citoyens sur ce qui se passe actuellement, sur la situation de la science, de l’Université française, sur le sort qui m’est réservé et sur les moyens que je prends pour trouver une solution de rechange. Les Français seront ainsi ravis d’apprendre qu’un individu dont la formation a coûté pas loin de 200 000 euros offre ses compétences à l’étranger et que de plus, l’innovation théorique et fondamentale est laissée en friche par des scientifiques encore épris d’expérimentation et de réductionnisme, des scientifiques de la Vie qui fuient la pensée et la théorie, ainsi que des sciences humaines qui théorisent à souhait dans le champ du cognitivisme en passant à côté de la nature humaine.
    Veuillez recevoir, Monsieur le Ministre, mes respectueuses salutations.

  4. Bravo Claude pour ce blog! Je tiens seulement à te signaler que Roxane s’écrit avec un n et que je suis élue du 18ème arrondissement et non du 17ème arrondissement comme tu l’indiques, ayant été candidate aux municipales dans le 18ème arrondissement, candidate aux élections législatives dans la circonscription la plus populaire de Paris face à Vaillant et Besancenot et habitant le 18ème depuis 34 ans. Si j’étais élue dans le 17ème, j’aurais l’honneur de faire partie d’une équipe municipale de droite et je pourrais voir mes idées se concrétiser et ne pas faire de l’artisanat comme je le fais dans le 18ème sans aucun moyen si ce n’est avec ma détermination à toute épreuve et ma formidable équipe de bénévoles. Et puis comme ce n’est pas toujours facile de discuter avec toi, moi qui ai voté à deux reprises pour t’élire à la présidence de notre groupe, j’aurai au moins ce blog comme espace de libre expression pour dialoguer. J’imagine qu’on t’a dit que j’aurais aimé avoir la question d’actualité pour le Conseil de Paris de demain car Daniel VAILLANT s’apprête sans aucune concertation avec les habitants et encore moins avec les élus de l’opposition à ouvrir une nouvelle structure d’accueil pour toxicomanes, pour consommateurs de crack au 1, rue saint-jérôme dans le 18ème arrondissemnt, en pleine Goutte d’Or. Je ne peux accepter qu’on demande toujours plus aux mêmes habitants, qu’on concentre les difficultés sociales dans les mêmes quartiers en l’occurrence dans le 18ème. Cela me révolte! Faute d’avoir la question d’actu sur laquelle je ne me fais aucune illusion, je me battrai sur le terrain et médiatiquement sur ce sujet sensible. A demain 9H Bien à toi Roxane

  5. Pardon Roxane pour toutes ces erreurs… Si c’est Claude GOASGUEN qui vous écrit sur son blog, c’est en revanche son assistante, moi donc, qui gère l’admin et la technique. Pardon encore d’avoir fait ces erreurs que Claude GOASGUEN n’aurait lui évidemment pas faites!

  6. Merci à tous pour vos messages et vos encouragements.
    Pour les sondages (actionpublique.fr)… merci de votre aide (merci à nondunchien!), je m’en occupe aussi!
    Prolixe, constant, honnête et humain, j’ai compris… j’essaierai!

Répondre à Cybermilitant UMP Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s