Inquiétude puissance 10…

Je suis très préoccupé par le résultat de dimanche, et l’inquiétude dont je vous avais fait part lundi grandit malheureusement. Je rencontre de plus en plsu de gens qui vont voter non en croyant que cela va régler tous leurs problèmes. je suis persuadé qu’ils vont s’en créer de nouveaux s’ils votent non mais je n’arrive pas à leur expliquer qu’il ne faut pas renverser la table… je suis très inquiet de voir la détresse et le désarroi des français de toutes origines et de toutes conditions, et la peur, la peur de l’avenir…

Aujourd’hui je sens monter une crise sociale sur laquelle le gouvernement est démuni. Ce n’est pas le libéralisme qui sera responsable d’une victoire du non, car le gouvernement Raffarin n’a jamais mené de politique libérale. C’est la première fois qu’on verra un gouvenrement battu sur une politique qu’il n’a pas menée!!! Très significatif du désarroi des esprits.

7 réflexions sur « Inquiétude puissance 10… »

  1. «  »Aujourd’hui je sens monter une crise sociale sur laquelle le gouvernement est démuni. Ce n’est pas le libéralisme qui sera responsable d’une victoire du non, car le gouvernement Raffarin n’a jamais mené de politique libérale. C’est la première fois qu’on verra un gouvenrement battu sur une politique qu’il n’a pas menée!!! Très significatif du désarroi des esprits. » »
    L’analyse est exacte en partie. Comme celle portant sur le marasme psychique. Juste une divergence. Raffarin est un pion mais Chirac a quand même inspiré une politique fiscale qui a accru les effets de l’économie sauvage de marché. C’est une erreur majeure. Sur le plan politique autant qu’économique car cela a contribué à la destruction de monnaie dans la bulles spéculative.
    Et ce n’est pas le gouvernement qui sera battu mais l’idéologie moderniste, incarnée autant par le gouvernement que par des têtes du PS et des têtes pensantes.
    Salutations
    F

  2. Tout cela est-il surprenant après 25 ans où rien ne change radicalement en France, 25 ans d’une société qui vit à crédit avec un chomage de masse, qui considère à tort que son modèle socio-économique est le meilleur d’Europe, qui se complait dans le conservatisme de droite comme de gauche avec l’élite dirigeante la moins renouvelée d’Europe, qui est incapable de tirer les enseignements des réussites de nos voisins et de cultiver l’art de la négociation et du compromis.
    La France décline lentement et surement mais notre orgeuil légendaire nous aveugle. Si on ajoute l’absence de vision, de stratégie et de dynamisme, on obtient la situation actuelle. Avec comme cerise sur le gateau, une éventuelle désignation de Londres la dynamique pour les JO 2012 au lieu de Paris la touristique immobile.
    Les futurs historiens seront juges des 4 mandats de F Miterrant et J Chirac qui auront plus décus les électeurs de gauche comme de droite, de la responsabilité des dirigeants, des électeurs et du système de la 5ème république.
    Cette dernière a-t-elle encore sa place au 21ème siècle ?

  3. Jerome (TVnomics),
    Je suis entièrement d’accord avec ton analyse.
    Les francais sont non seulement orgeuilleux mais il est également tellement présomptueux et choquant vis à vis des autres états membres de penser que l’avenir de l’Europe dépend essentiellement de nous.
    Les autres ne nous ont pas attendus et ne nous attendrons pas!

  4. La France est malade, l’Europe tousse et notre politique vascille
    Un fossé magnifique s’est créé ces dernières années entre une démocratie représentive de qualité mais calquée sur des modèles sociétaux et intellectuels du XXème siècle, puis une démocratie participative excessive, indicateur concret de l’évolution rapide, flexible et intuitive de citoyens travaillant en réseau sans « foi ni loi » sinon celle de vouloir être entendu.
    J’ai participé ces dernières années à des travaux visant à expliquer aux acteurs politiques de notre pays les raisons de l’abstention aux différentes élections, les risques encourus puis les leviers à actionner pour accompagner un changement de fond de notre fonctionnement civique.
    Les instances restent sourdes bien que conscientes des problématiques et parfois même en possession de certaines solutions.
    Mais où est donc notre belle aventure Gaulliste où l’intérêt de la nation était vraiment au coeur des préoccupations?
    La réforme de notre système n’est pas uniquement à effectuer sur nos sytèmes structurels, nos modèles d’organisations administratives, elle est aussi à faire dans notre manière d’écouter son voisin, de comprendre sa préoccupation, de proposer une solution concertée et efficace, s’engager avec courage dans une politique de résultats. Tout ceci aura pour résultat des votes conscients et satisfaits sur des programmes concrets et non plus des promesses démagogues en période électorale toujours plus folles et inconcevables.
    La France a aujourd’hui le référendum qu’elle mérite. L’amertume est grande en écrivant ces mots et la honte est en embuscade quand je pense à mes aieux pour qui la paix des peuples et la liberté de chacun était au centre de tous les projets.
    Liberté de vivre, de consommer, de penser, mais aussi d’entreprendre, de réussir, de se développer collectivement et personnellement. Pourquoi aujourd’hui il est devenu mal d’entreprendre, pourquoi ne pouvons pas gagner de l’argent sans devoir financer son voisin oisif et non responsable?
    Pourquoi la France semble être le dernier pays au monde au le mot libéral fait peur? Le libéralisme est le seul système viable qui permette le développement collectif. Il suffit d’étudier en quelques minutes les endroits sur la planète où la population migre en hâte….
    Nos hommes politiques doivent apprendre à être responsables, responsabiliser leurs administrés et citoyens, apprendre à parler du libéralisme au quotidien, de proximité comme le fait toute la classse politique grecque avec élégance et résultat.
    Soyons fiers d’être entrepreneurs, engagés, soyons courageux et fiables. Nous ne sommes que des hommes au service d’autres hommes avec nos faiblesses, nos travers, mais aussi nos grandes richesses: enthousiasme, créativité, initiative, partage, écoute, transparence, investissement……
    Geoffroy VILBERT

Répondre à mathias Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s