Convention sur l’immigration

Enfin la droite semble sortie de son mutisme dans le grand débat sur l’immigration. Les vociférations de Le Pen et de l’extrème gauhe auront ainsi empêché pendant 30 ans qu’on puisse parler d’immigration, qui est pourtant un des sujets les plus nobles de la vie démocratique d’un pays.

En 2005, il faut inventer un système qui soit transparent, portant sur le nombre et les compétences des immigrés que nous admettrons. Cette méthode qui n’est pas celle des quotas mais qui se fonde sur un volume qualitatif et quantitatif fonctionne parfaitement au Canada et en Suisse.

Nicolas SARKOZY a eu raison d’agir vite sur les problèmes d’immigration comme il l’a fait sur les questions de sécurité.

Je crois que cette manière directe et sans excès représente bien le style d’une nouvelle majorité de droite et du centre pour l’avenir en France.

4 réflexions sur « Convention sur l’immigration »

  1. Pourquoi ne pas exiger pour commencer que tout immigré en France PARLE et ECRIVE français avec un examen. Cela permettrait d’avoir des gens ou motivés pour s’intégrer ou déjà un peu intégrés à la culture française.
    Par ailleurs, cela permettrait de résoudre un peu ce qui va être une impasse dans le projet de Mr Sarkozy: les femmes qui se marient avec des français et qui n’ont pas forcémnt des compétences … pour le pays 😉

  2. Il est illusoire, Monsieur le Ministre, de penser que l’on peut « choisir » ses immigrés. Vous savez pertinnement que c’est de la clandestinité que sortent la plupart de nos immigrés actuels. Le nombre de Polonais dans les appartements parisiens en rénovation est hallucinant. Il suffit de se ballader autour de la Paroisse Saint-Honoré pour recruter… L’Eglise ukrainienne est le repaire de drôles de manèges le dimanche matin au coin de la rue des Saints-Pères et du bvd Saint-Germain. Les Indiens qui vendent des bouteilles d’eau sur les lieux touristiques. Les Maliens et les Sénégalais les gris-gris et les Tours Eiffels plaquées or… Qu’allez-vous faire de tous ces gens ? Ils ne demanderaient qu’à retourner dans leur pays, ça se sent, ça se lit sur leur visage, le traumatisme de l’exode.
    On ne peut pas accueillir toute la misère du monde, je suis d’accord. Mais pourquoi ne pas abandonner la politique françafricaine, la politique arabe (encore qu’elle a perdu toute efficacité, tant le monde arabe est divisé aujourd’hui…) de la france ? Et monter au niveau européen une réelle politique d’aide dans les pays à forte émigration, d’aide à la formation, au financement de micro-crédits, comme le fait PlaNet Finance, une politique qui fixe les natifs de ces pays sur leur propre sol. Mais cela exigerait un tel changement de mentalité dans les allées du pouvoir que vous connaissez pourtant bien que je crains que cela ne soit pas possible. j’aimerais y croire, pourtant. Mais quand je vois la prolifération de ces communautés, hindoues par exemple, ceux qui distribuent les cartonnets de publicité pour les entreprises de plombirie, chauffage, électricité, je me dis que les intérêts économiques sont énormes, que les Français refusent maintenant avec tellement de force de pratiquer ces petits métiers considérés, justement ou pas, je n’en sais rien, comme dégradants. Tout cela me semble mal engagé, et laisse un boulevard à Messieurs Gollnisch et Mégret, malheureusement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s