Vous êtes célèbres !!!

Revue_blog J’ai le plaisir d’annoncer à ceux qui n’ont pas écouté Europe 1 ce matin que  " la revue des blogs" a relayé notre débat sur les couloirs de bus. Il s’agit purement et simplement du sujet principal de cette brève de Pierrick Fay (photo), Catherine Nivez et Benjamin Vincent.

Je vous remercie d’être aussi actifs et de provoquer l’intérêt des médias sur des problématiques bien parisiennes.

Ecoutez et continuez, car votre opinion est importante !

3 réflexions sur « Vous êtes célèbres !!! »

  1. Isolé dans sa Pairie de Paris, Delanoë a réussi a initier une Guerre Civile dans les rues de la Capitale. Il a divisé les Parisiens en castes qui se détestent : piétons, vélos, voitures et bus.
    Pourtant, il y a encore quelques année la coexistence était pacifique, tout le monde se déplaçait raisonnablement bien, se poussait un peu, faisait attention aux autres usagers, s’excusait d’un sourire, remerciait d’un signe de main et partageait la rue sans haine et sans crainte. L’équipe (le gang ?) Delanoë/Baupin/Contassot a mis fin a ce consensus en créant des frontières artificielles entre les usagers, et les frontières sont génératrices de conflits.
    La grande erreur a été de vouloir classer les gens en catégories sans prendre en compte les situations diverses auxquelles chacun se trouve successivement confronté. La Mairie de Paris a supprimé la notion de « Parisien » pour y substituer une accumulation de minorités, de communautés et de clans. Et comme dans toute société primitive comme celle-là, il faut un Diable : ce seront les conducteurs de 4×4. Car, comme l’a dit Baupin aux « jeunes verts » : Ils ont aussi une dimension symbolique de la bagnole toute puissante.
    L’aménagement de l’espace viaire se fait donc en « millefeuille » : voies à voitures, couloirs de bus, pistes cyclables, places pour livraisons, taxis, handicapés, transports de fonds, etc. Avant, nous avions un espace public pour tous : la rue, et tout se passait bien. Maintenant chacun surveille avec angoisse le rétrécissement de ce qu’on lui a désigné comme son espace vital, et avec agressivité l’usage que « les autres » font du leur.
    Deux exemples :
    Le Boulevard Magenta, qui est devenu tout sauf un « espace civilisé » (selon l’appellation des Khmers Verts). C’est aujourd’hui – grâce à la Mairie – un champ libre pour l’agressivité des 4 types d’usagers auxquels on l’a imposé. Klaxons, vélos bousculant les piétons, bus bloqués.
    Le Boulevard Montparnasse, au milieu duquel une autoroute à bus et à vélos a été tracée. Résultat : plusieurs accidents très graves. Les piétons descendant des bus risquent leur vie, sans parler des fauteuils roulants pour qui c’est véritablement du suicide. Les feux sont désynchronisés (danger !). Le tout sur un Boulevard qui avait une circulation fluide et normale auparavant. Un excellent exemple de crédits gaspillés au service d’une monarchie municipale sans contact avec la réalité.
    Quant au Boulevard Saint Marcel, il faut traverser 6 files différentes, roulant chacune dans un sens différent. Une suggestion : pourquoi ne pas rajouter une file à rollers et une file à scooters électriques (dans chaque sens) ?
    Paris a un excellent réseau de métro. Alors pourquoi ne pas saisir cette opportunité et améliorer le service, la desserte, les fréquences, la sécurité, l’accès à tous, etc. et ainsi vraiment faire progresser le transport à Paris. Réponse de la Mairie : nous ne sommes responsables que des voies de surface. Oeillères et langue de bois. Le gang Baupin a préféré transformer les rues en champ de bataille, tout pour le bus, rien pour le métro. Au nom d’une idéologie « anti-voiture » qui ne tient pas debout.
    Encore faudrait-il qu’il y ait assez de place pour inciter les automobilistes abandonner leur voiture et à prendre le métro. Mais on supprime les places de stationnement (pour laisser passer les pompiers qui circulaient très bien avant, merci). Le meilleur moyen de mettre un automobiliste dans sa voiture, c’est de l’empêcher de se garer.
    http://rouleraparis.canalblog.com/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s