L’union fera la force…

La campagne des Primaires va se terminer dans quelques jours. Elle aura été longue mais pleine d’enseignementsur Paris et les Parisiens.

J’en ferai part dans quelques jours sur ce blog, mais c’est une vraie satisfaction pour moi que de voir se multiplier les soutiens qui viennent de tendance différente de la droite et du centre ainsi que de milieux sociaux très divers.

Après Alain Madelin au nom des Cercles libéraux, Dominique Baud au nom du Forum des Républicains sociaux Paris, j’ai appris avec satisfaction que le président du parti radical Paris avait déclaré qu’il me soutiendrait et que cette proposition avait rencontré beaucoup de succès auprès de ses membres.

Je suis aussi très heureux d’avoir pu faire venir à l’UMP des personnes qui pensaient que l’UMP était un parti de bourgeois se désintéressant des problèmes du peuple. Je pense à la communauté antillaise de Paris, délaissée depuis le départ de Jacques Chirac. Je pense aux Kabyles, aux Berbères, à la communauté vietnamienne, à tous ceux que j’ai rencontrés dans les arrondissements de l’Est parisien qui sont déçus de la politique de Bertrand Delanoë qui néglige leurs problèmes fondamentaux : avoir un emploi, un logement, vivre en sécurité et dans la dignité.

Je suis de plus en plus persuadé qu’il faut retrouver la démarche de Jacques Chirac alors maire de Paris et que c’est vers ces personnes là, déçues par l’actuel maire, qu’il faut se tourner désormais pour gagner en 2008. La future majorité devra rassembler les différentes sensibilités politiques de la droite et du centre, et ressembler aux Parisiens.

J’ai l’ambition de rendre Paris à ses habitants, quels que soient leur classe sociale, leur arrondissement, leur culture, leur choix de vie.

20 réflexions sur « L’union fera la force… »

  1. Et une fois de plus Claude, tu oublies de parler de tes « amis gays » … (regarde le nombre de commentaires à ce sujet sur ton blog …)
    Bises quand même … et souviens toi, il y a beaucoup de gays à l’UMP …

  2. Les Corses de Paris appuient aussi Claude Goasguen dans leur immense majorité. Il y a un vaste mouvement de soutien de l’opinion en faveur de Claude Goasguen et personnellement, je m’en réjouis.
    Allez, Claude, vous allez tous les défoncer !!!
    Quant aux « amis gays », qu’ils aillent se faire voir ailleurs. Claude Goasguen a raison d’être contre tout droit supplémentaire aux homosexuels. N’oubliez pas, Claude, que toute avancée en leur faveur, c’est autant de voix pour le FN ou le MPF.

  3. Oh mais que de jolis propos !!
    Je ne reviendrais pas sur la remarque sur les homosexuels et la fait qu’ils « aillent se faire voir ailleurs » (mais où ?? ). Tellement nul et limite homophobe, qu’il vaut mieux passer à côté (pour cette fois !).
    Sinon, et là c’est plus drôle, on apprend que les corses et les bretons par les 2 ou 3 personnes qui les « représentent » à Paris, soutiennent Claude Goasguen !! Là c’est caustique comme dirait Preskovic.
    Dites, je suis Normand et soutiens M. Lellouche, dois-je en conclure que toute la Normandie soutient à travers moi M. Lellouche ? Ca serait bien vous me direz, mais je crois que comme les Corses ou les Bretons, il n’en ont rien à cirer…de la campagne pour Paris.
    Julien

  4. Je suis choqué que vous revendiquiez le soutien du parti radical qui s’ est refusé à soutenir un candidat.
    Militant radical moi-même de longue date, je me refuse à vous soutenir. Notre mouvement est social et centriste le contraire de ce que vous pensez, c’ est votre droit d’ ailleurs.
    je souhaite que Madame de Panafieu l’ emporte pour que nous puissions reconquérir Paris. C’ est la seule à pouvoir battre Delanoë.
    Jean.

  5. Jean,
    Je ne partage pas ton choix pour les Primaires mais je suis d’accord avec toi en tant que jeune radical pour contester le soutien officiel du Parti Radical 75 à ce Monsieur Goasguen.
    Je vais en parler à mon responsable, ce n’est pas normal : personne n’a été consulté et sans doute pas l’intéressé lui-même…

  6. De toute façon, après la victoire de Claude, il faudra que nous soyons tous unis derrière lui. Donc, le parti radical (qu’est-ce que c’est, franchement, le parti radical… ?) sera obligatoirement derrière Claude le moment venu. Autant que ce soit tout de suite !

  7. Belle leçon de démocratie que nous donne Jean François !!
    Déjà, avant le second tour et la victoire, y a le premier tour. Ne faites pas comme Jospin, pensez y un peu quand même. Au risque de vous voir Out dès le 1er tour.
    Ensuite, le Parti radical, c’est 1 000 adhérents parisiens, et cela compte. 1 000 voix dans un camp ou dans un autre ca influe beaucoup sur le résultat du vote.
    J’aime bien le « obligatoirement ». Ca fait vraiment démocrate.

  8. C’ est en effet inadmissible, le parti radical ne soutient aucun candidat! Les valeurs du Parti radical ne peuvent se confondre avec les positions de Monsieur Goasguen!
    Le parti radical est plus proche de Jean Tibéri ou encore de Françoise de Panafieu.
    Un militant radical du XI ème arrondissement.

  9. Cessons les enfantillages, Je soutiens Claude Goasguen, et je n’ai pour cela ni besoin d’être corse ou breton, radical ou pas ,….
    Je le soutiens car je juge ses propositions pour Paris les meilleures parmi les 4 candidats, c’est à mes yeux le seul terrain (les propositions des candidats) où il est bon de s’aventurer.

  10. Maxime, les propositions, tout le monde s’en fiche. Les quatre candidats dfont les mêmes. Non, ce qu’il nous faut, c’est un homme, dans la force de l’âge, qui a clairement pris position contre des avancées dont chacun ici dénonce le caractère anti-familial, qui dénonce les grands airs de certaines qui jouent les Sainte-Nitouche (et je ne parle pas obligatoirement de ségolène Royal, ici), quelqu’un qui a décidé de rompre avec les procédés du passé, malgré encore quelques entourloupes, mais ça, c’est l’atavisme, ça passera très vite et qui veut redonner sa chance à la vraie droite à Paris. Car il est faux de prétendre que Paris serait au centre ou à gauche. Les bobos n’existent plus, ils sont largement revenus des promesses abracadabrantesques de la clique des Delanoé et consorts. Un seul exemple : la circulation. Prenons un boulevard central à Paris, le boulevard du Montparnasse qui se poursuit par le boulevard de l’Hopital, puis le boulevard Saint-marcel. Depuis trois ans, la circulation y est absolument in-fer-na-le !!! J’ai habité à Port-Royal, je connais un peu la situation. Il n’y avait jamais un seul encombrement. Aujourd’hui, c’est quotidien. Et ça ne sert même pas aux Parisiens qui utilisent les transports en commun, les bus n’allant pas plus vite qu’avant. Le logement. Un homme marié avec deux ou plus d’enfants situé dans une CSP moyenne ne peut plus se loger à Paris correctement. c’est un véritable scandale. Bien sûr que tout cela remonte à l’ère chiraco-tibériste, mais Claude s’est engagé à rompre avec ces méthodes. Non, Claude est vraiment l’homme de la situation face à Delanoé. Les autres ne comptent même pas. Il ne s’agit pas ici de démocratie, mais de réalisme.

  11. Propos inadmissibles de Monsieur Luri!
    Vous donnez une mauvaise image de Monsieur Goasguen! Je suis un indécis… Vraiment vous m’ incitez à préférer Panafieu qui est la mieux placée pour battre Delanoë!
    Pierre

  12. Il faut voter utile, il faut voter pour Claude Goasguen, le seul capable de gagner en 2008.
    Il est le seul à nous présenter un projet alternatif qui tient la route et il a la répartie, l’intelligence pour affronter Bertrand Delanoë.
    L’actuel maire est un animal politique, il est redoutable. Comment peut-on imaginer lui opposer un candidat de droite lisse et sans panache ? Ce serait suicidaire, et c’est pourquoi je ne voterai pas Françoise de Panafieu, qui est certes sympathique mais peu crédible dans les propositions qu’elle avance.
    Sur le seul terrain médiatique, Bertrand Delanoë est invincible, c’est sur le projet et le politique qu’il faut le combattre.
    Un projet ça ne s’invente pas, ça se réfléchit et si certains candidats ont été incapables de nous en présenter un dans cette campagne, pour ma part je ne vois pas pourquoi je leur donnerai ma voix… Qu’ils continuent à sourir gentillement devant les caméras et les photographes, c’est ce qu’ils font de mieux.

  13. Je suis d’accord avec toi Margot, « un projet ça ne s’invente pas », encore plus ça ne se réflechit pas lors d’une émission de télé chez Ardisson ou Ruquier ! Un programme, ça se bosse et là honnetement c’est Claude qui est largement en tête ! Je me suis « tapé » les 3 bouquins (et ce sans sponsor !) et là encore il n’y a pas photo : celui de Pierre est excellent sur la thématique du déclin, mais on se demande s’il l’a écrit à New-York dans un bureau de la CIA ou sur le pont des arts à Paris. Celui du Jeannot, c’est comme son blog, il faut se déplacer à la mairie du Vème pour savoir ce qu’il veut faire. Celui de Françoise … peu de forme et aucun fond ! en tout cas rien de bien extraordinaire sur le plan politique : encore des strass et des pattins à roulettes (heureusement, cette fois-ci elle nous a épargnés les « king-kong » en parlant de Seguin, et « nain de jardin » en évoquant Tibéri !!). Revenons sur « Allo Paris Bobo ». Je trouve sa vision du grand Paris excellente : il y en a marre de voir Boulogne, Issy les mlx et Asnières se développer (logement, emplois, culture) et Paris s’enfermer dernière son périf. Je crois sinon beaucoup à son tryptique gagnant « université/recherche/entreprise ». Id pour ses plans « paris nounou », « Paris couche tard », « Métro en musique », « Paris Handicap » …Ses fiches sont hyper lisibles et donnent des pistes de réflexions innovantes. Je crois que comme Sarko, il faut oser la rupture politique et proposer à droite un discours innovant et en dehors des chantiers attendus (surtout sur la culture et l’éducation).
    Bref, je soutiendrai avec enthousiasme Claude la semaine prochaine.
    Bravo pour ton livre : il est excellent.
    Pero

  14. A Pierre,
    Premièrement, je n’aime pas m’adresser à des gens qui postent de manière anonyme. deuxièmement, je pense comme il me plaît de penser. Et je pense que les programmes des quatre candidats sont de la poudre aux yeux, d’un ridicule confondant, le seul but étant de gagner. Il n’y a qu’aux Jeux olympiques qu’on va pour participer. Sauf quand on se prend une magistrale gamelle comme Carole Montillet, là, je dis chapeau. mais après tout, avec les affaires rigolotes du XVI°, Claude, c’est un peu ça aussi. mais ON S’EN FICHE ! Il faut gagner. D’ailleurs, j’ai toujours pensé qu’en tant que chef de la majorité à Paris, Claude avait préséance sur ses camarades. Sarkozy a voulu museler les trois autres, après tout, ce n’est pas mal joué. Moi, ce dont j’ai peur, après la victoire de Claude, c’est que nous nous trouvions face à quatre ennemis au lieu d’un seul. C’est bien d’union dont nous aurons besoin. Or Tibéri a repris sa liberté de parole et ne perdra pas une minute pour dégoiser. Lellouche est tellement imbu de lui-même, sûr de lui et dominateur qu’il ne manquera pas de lâcher des peaux de baane chaque semaine dans le Canard enchaîné, et panafieu, alors, ça sera le pompon ! Elle que tout le monde donne gagnante, elle aura tout perdu, je la vois mal tenir sa langue pendant deux ans. Enfin bon, Claude, tenez bon, soyez combatifs comme vous avez su l’être epndant toute cette campagne. on va tous les battre, vous allez voir. pas de problêmes. Et surtout, ne nous recommencez pas les petites bêtises avec Gaylib et consorts. Ce serait trop bête de voir votre électorat naturel se rabattre sur plus ferme. Surtout que vous l’êtes, et je vous en félicite !

  15. Bonjour,
    j’aimerais revenir sur l’émission ‘Le vrai journal’. C. GOASGUEN a indiqué qu’il y avait des emplois fictifs actuellement à la Mairie de Paris.
    2 options :
    – c’est un effet politique sans preuve : C’est nul !
    – c’est vrai, et il existe des noms, des preuves et là, il faut avoir le courage de le dénoncer !
    Merci

  16. Je voterai Goasguen au 1er et j’espère au 2ème tour de ces primaires. Car contrairement à ce que peut dire Jean-François Luri : NON, les 4 candidats n’ont pas tous le même programme. Ils ont bien évidemment des objectifs commun (c’est mieux pour des personnes ayant la même sensibilité politique…). J’en parle en connaissance de cause, car j’ai pu les voir tous les 4 indépendemment et regroupés lors de cette campagne des primaires.
    Pourquoi Goasguen est mon favori ?
    Avec Tibéri, il est celui qui a le plus de connaissances sur les dossiers parisiens à l’heure actuelle. Malheureusement pour Tibéri, il traîne un peu trop de casseroles derrière lui (mais chapeau de s’être quand même prêté au jeu des primaires !).
    Ok il n’est pas une femme comme Françoise de Panafieu (c’est vrai qu’elles ont l’air d’avoir la côte en ce moment…) mais il a un bien meilleur sens de l’improvisation et de la répartie. Et je pense que F. de Panafieu n’a pas cette corde à son arc, face à un Bertrand Delanoë qui est fort dans cet exercice.
    Enfin Pierre Lelouche, la forme est sympa, je comprends qu’elle puisse plaire (voir un p’tit peu trop réac parfois… ça peut choquer, on est en France…!) mais franchement, c’est bien celui qui a le moins de fond.
    Je m’arrêterai là.
    Bon premier tour à tous et surtout bonne chance à Claude avec qui je suis de tout coeur. Et à bientôt dans le XIII pour aller chercher des voix.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s