Les violences après PSG-Tel Aviv

Voici le communiqué de presse de Claude Goasguen s’agissant des violences survenues après le match PSG – Tel Aviv

Claude Goasguen, député UMP du 16ème arrondissement de Paris, rapporteur de la loi « Prévention des violences lors des manifestations sportives » du 5 juillet 2006, exprime son indignation après les graves incidents qui ont suivi le match PSG- Tel Aviv d’hier.

L’enquête de l’inspection générale des services déterminera les responsabilités des uns et des autres, mais il est évident que ces manifestations de violence inqualifiables et sans doute teintées de racisme doivent être sanctionnées avec la plus grande fermeté.  Les matchs précédents du PSG au Parc des Princes semblaient enfin se dérouler sans incident, et nous pouvions espérer un retour à la normalisation.

La violence ressurgit. C’est une honte pour le football, le PSG et pour Paris. Les bandes de voyous qui se nomment supporters ne doivent plus avoir leur place dans l’enceinte du Parc des Princes ou ailleurs.

Je demande la dissolution des groupes, auteurs de ces violences, et que soient appliquées des sanctions exemplaires.

3 réflexions sur « Les violences après PSG-Tel Aviv »

  1. J’espère que Claude ne tombe pas dans ce piège de propagande anti français.
    Il y a toujours de la violence dans le stade même si c’est Paris contre Marseilles. La cause du racisme ne tient pas la route.
    Pourquoi le gouvernement et les collectivités locales construisent le stade du foot puisque cette activité génère les débordements? Je propose que l’on taxe très fortement le billet du foot et avec de l’argent taxé on construit des salles de danse. Je n’ai jamais entendu que Rudolf NOUREEV a cogné sur le solo ou le figurant sur scène.

  2. Il faut frapper les clubs dangereux au portefeuille. Il ne suffit pas d’identifier les fauteurs de troubles. Il faut suspendre les clubs pour des durées fonction des « incidents » afin que ceux-ci s’impliquent dans la selection des supporters. Habitant près du parc des Princes,je dois comme beaucoup rester chez moi les soirs de match.Cela n’est pas acceptable. Les troublions manquent de sports violents et d’exercices physiques, il faut leur offrir des activités d’intérêt général utiles aux populations et strictement encadrées. Tout le reste n’est que bavardages stériles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s