Citoyenneté et démocratie locale

Le site Paris16info.org a demandé aux candidats du 16ème de présenter leur vision et leurs propositions s’agissant de la démocratie locale.

Voici les positions de la liste "Union pour un Paris gagnant pour le 16ème".

<p>Un arrondissement à l’écoute de ses habitants</p>

&lt;!–
@page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm }
P { margin-bottom: 0.21cm }
–&gt;

Paris est une ville mondialisée,
hyper-urbaine, dont la population se renouvelle sans cesse.
Néanmoins, phénomène nouveau, la majorité
des habitants ne se qualifient plus comme des provinciaux vivant à
Paris, mais bien comme Parisiens. Et plus que Parisiens, ils
insistent sur leur appartenance à un quartier. On appartient à
un village, celui « de Passy », celui « de
la Porte de St Cloud » ou celui « de Chaillot »
par exemple. Cet attachement s’accompagne par la volonté du
citoyen de s’investir dans la vie locale, de connaître et de
participer au choix des projets « au coin de la rue »
qui auront une influence directe sur leur vie quotidienne. La
multiplication des pétitions citoyennes, des blogs citoyens
prouve chaque jour que la démocratie locale n’est pas qu’un
concept, et qu’il y a une vraie attente des habitants.

<p>Un arrondissement à l’écoute de ses habitants</p>

&lt;!–
@page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm }
P { margin-bottom: 0.21cm }
–&gt;

Les habitants ne se contentent
plus de voter une fois tous les 6 ans pour une équipe, un
projet municipal et d’attendre le scrutin d’après pour
conforter ou sanctionner le bilan politique. Ils ont besoin d’être
actifs et souhaitent des micro-étapes régulières
pour s’exprimer. Ce changement global de comportement du citoyen
renvoie le politique à de nouvelles pratiques,
expérimentations, qui ont balbutié mais qui sont
largement entrées dans le contrat de confiance entre le
citoyen et son élu.

<p>Un arrondissement à l’écoute de ses habitants</p>

&lt;!–
@page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm }
P { margin-bottom: 0.21cm }
–&gt;

Le politique doit pratiquer la
démocratie locale par la mise en place de la totale
transparence sur ses actions, son bilan en améliorant la
communication et l’information :

  • filmer les conseils
    d’arrondissement et les mettre en ligne sur le site de la mairie

  • récupérer les
    vidéos des interventions des conseillers de Paris du 16ème
    lors du conseil de Paris et les mettre en ligne

  • l’adjoint en charge d’un dossier
    important doit expliquer par vidéo les enjeux du dit projet,
    avant de le présenter en délibération au
    conseil d’arrondissement

  • demander à la mairie
    centrale que la programmation des panneaux d’affichage numérique
    ne soit plus arrêtée par semestre mais tous les 2 mois
    afin de coller au plus près à l’information locale

  • la présentation des
    adjoints  sur le site de la mairie doit comprendre en plus de
    l’intitulé de la délégation, une explication du
    champ de compétence exact

  • mettre en ligne un fascicule
    expliquant les pouvoirs de la mairie d’arrondissement par rapport à
    ceux de la mairie centrale en utilisant des exemples concrets

  • améliorer la diffusion du
    journal de la mairie

Un citoyen bien informé est
un citoyen qui peut agir :

  • individuellement : en
    interpellant ses élus par lettre, mail ou lors des
    permanences en mairie. Collectivement, les pétitions
    citoyennes se généralisent. Par ailleurs, nous
    souhaitons mettre en place la présentation annuelle par le
    maire, et quartier par quartier, du bilan de la majorité
    municipale. Les habitants pourront questionner les élus de
    l’arrondissement, à partir notamment d’un document remis en
    début de séance.

  • au travers des conseils de
    quartier : nous sommes le seul arrondissement à élire
    les membres de conseils de quartier en respectant le pluralisme
    politique.

Les conseils de quartier seront
filmés et mis en ligne sur le site de la mairie. La diffusion
     de leurs actions doit se faire également par la
publication semestrielle d’un journal, car leurs initiatives sont
trop souvent méconnues : rénovation du kiosque à
musique du Ranelagh, aménagement de la place Stéfanik,
rénovation de l’éclairage place du maréchal de
Lattre de Tassigny, remplacement des jeux au square Parodi, mise en
place de jeux dans le parc de Passy, remise en peinture du gymnase
des Bauches…

  • au travers du CICA. Le tissu
    associatif du 16ème est dense et nous pouvons en être
    fiers. La réunion des responsables associatifs autour du
    conseil d’arrondissement est une occasion supplémentaire de
    connaître les attentes des habitants du 16ème et d’y
    répondre. Nous avons ainsi pu échanger sur la sécurité
    dans le 16ème, le projet de construction au Parc Ste Périne,
    la propreté dans l’arrondissement…

Enfin, la démocratie locale
doit avoir son événement dans le 16ème, une
journée de la citoyenneté à la mairie du 16ème,
qui sera l’occasion de réunir les conseils de quartier, les
membres du CICA afin de définir les priorités de
l’année suivante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s