La piscine Molitor

PiscinemolitorA ma grande stupéfaction nous avons pu découvrir ce week-end les dernières nouvelles de Bertrand Delanoë et de son lieutenant Jean-Yves Mano sur la piscine Molitor.

A les croire, bien sûr la piscine Molitor va être reconstruite en 2011. Je voudrais apporter toutes les informations souhaitables et réelles.

Bertrand Delanoë avait promis en 2001 lors de sa campagne électorale de reconstruire prioritairement la piscine Molitor durant sa mandature.
Nous avons eu beaucoup de mal à obtenir du ministre de la Culture le déclassement de l’édifice que les socialistes avaient fait classer pour empêcher la rénovation. A notre connaissance le maire de Paris n’a jamais facilité la levée de cette décision.

Alors que Bertrand Delanoë a fait voter au Conseil de Paris un crédit de 100 millions d’euros  pour construire un stade de 20 000 places à Jean Bouin pour la plaisir exclusif de Max Guazzini, un ami de longue date; qu’il a investi 100 millions d’euros dans le centre aquatique d’Aubervilliers, la Ville de Paris a refusé d’engager le moindre centime sur Molitor qui sera pourtant utilisée par les scolaires de l’Ouest parisien. Que les entreprises privées se débrouillent !

Dans l’esprit de Bertrand Delanoë, Jean Bouin c’est 100 millions d’euros, Molitor, c’est 0 centime.

Bertrand Delanoë et Jean-Yves Mano se moquent des habitants du 16ème. Nous exigeons que dans le plan d’urbanisme de la porte d’Auteuil, la piscine Molitor  soit traitée en priorité.

2 réflexions sur « La piscine Molitor »

  1. Piscine Molitor
    Pour les « vieux » habitants du XVIème y ayant fait entre autre leur scolarité, il est difficile d’oublier la piscine, ses cabinnes aux portes bleues, le bruit ambiant se réflechissant sur les carreaux en faience.
    Mais voila plus de 20 ans qu’elle est abandonnée.
    Et nous y avions même a coté une piscine decouverte, transformée l’hiver en patinoire.
    Mais l’ouest est décrié par la Gauche, elle même soutenue par le Modem.
    Il suffit de regarder les compte-rendu des séances de la mairie de Paris.
    Les votes passent appuyés par les verts (ecologie = pollution augmentée dans Paris), le Modem (abstention ou accord de fait avec la Gauche)
    Mais a quelques jours d’un scrutin, nous sommes revenus avec M. delanoé à : « Demain on rase gatis »
    Mais, dans cette phrase, quel engagement ? Aucun.
    Demain me direz-vous ! Mais demain est toujours demain, car a la question quand, je ne vous donne pas une date qui m’engage, mais à un « demain » qui reste toujours demain ! Quand se termine Demain.
    Un mensonge de plus de cette gauche préferant se lancer dans le pharaonique inutile plutot que dans celui de l’intéret collectif.
    Et a coté de cela, a quelques centaine de mètres, on veut construire des logements sociaux, sans concertation, sans équilibre avec son envirronnement, sans apporter simultanément les équipements nécessaire, sous le prétexte d’augmenter la « mixité » du quartier !
    Mais sur quels critères attribuera-t-on les logements ?
    A des privilégiés, à des élus de Gauche souhaitant disposer d’un pied à terre dans le XVIème à prix réduit, à une liste « sélectionnée » de demandeurs bien sous tous rapport (carte du parti…) ?
    Au lieu d’investir dans l’inutile (Jean Bouin, extension de Roland Garros), interressons nous au vrai besoin du XVIème.
    Pas à la postérité.
    Mais M. Delanoé veut batir une image de batisseur, aujourd’hui, il est celui qui a augmenté pollution, restriction de circulation, rétrogradé Paris en terme d’image et d’innovation.
    Mais M. Delanoe nous a fait perdre les jeux olympiques, si je ne m’abuse ?
    Est-ce son absence de concertation ou d’ouverture, de dialogue avec des communiquants ?
    Un de ses objectifs, amener Paris a une circulation velocipede, telle les villes chinoises voici 30 ans.
    Alors, s’interresser subitement a quelque jours de la fin de sa mandature a une piscine « malheureusement » à l’ouest de Paris a quelques jours d’un scrution pour l’oublier le 17 mars au matin, c’est un mensonge ehonté que les habitants du xVIème discerneront sans peine.
    Et de plus, s’engager sans tere « certain » d’être le futur maire de Paris est quand même guignolesque.
    Cela s’appele « Vendre la peau de l’Ours avant de l’avoir tué ! »
    Ou peut etre n’ai je pas regardé ma montre et nous sommes le 17 mars 2008, la gauche, menée par « Bertrand le Magnifique » a gagné Paris.
    Je ne vais pas au casino entendre : « Rien ne va plus, les jeux sont fait ! »
    Non, il reste encore les deux dimanches des 9 et 16 mars pour remettre Paris sur les rails de l’innovation, des réformes.
    Alors, ce jour là, cotez mais surtout votez utile, votez pour la renaissance de Paris, son retour dans la lumière.
    Paris n’est elle d’ailleurs pas la ville des lumières !

  2. Vous bouffez vraiment à tous les rateliés Alain de l’équipe Alphand. Vous préparez l’alliance de l’entre-deux-tours ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s