Pic de pollution : un changement de politique nécessaire

pollution

Nous assistons depuis quelques jours avec ce pic de pollution dramatique à l’échec patent de la politique de la Mairie de Paris en matière de lutte contre la pollution de l’air.

Nous sommes particulièrement concernés dans le 16e arrondissement, puisque c’est à la Porte d’Auteuil que se trouvent les concentrations les plus fortes de particules fines (avec la Porte Saint-Denis).

La Mairie de Paris s’est contentée de faire de la communication au détriment de la santé des parisiennes et des parisiens et envisage d’ailleurs de ne pas revenir sur cette politique qui ouvre le champ aux bus diesel de la RATP, aux cars de tourisme et aux camions poids lourds, sans tenir compte des intérêts supérieurs de la santé.

Il faut établir à Paris des ZAPA (des zones d’action prioritaire pour la qualité de l’air) prévues depuis longtemps par la loi et jamais appliquées, qui permettent la mise en place de mesures d’urgences et un vrai changement de politique nécessaire à Paris.

Je pense en particulier avec angoisse à l’irresponsabilité de Mme Hidalgo qui veut installer 400.000 m² de logements sociaux le long du périphérique entre la Porte Dauphine et la Porte d’Auteuil. A-t-elle bien conscience des dangers encourus par les éventuels habitants lorsque des pics de pollution tels que nous les connaissons se produisent ?

Il faut en finir avec la politique de la communication si chère au Maire de Paris et à Mme Hidalgo et mettre en place une vraie politique de l’environnement à Paris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s