Nous avons retrouvé avec Nicolas Sarkozy le chef charismatique que nous attendions depuis 2012

CG sarko

Après la réunion très réussie du 7 novembre qui a réunie près de 5000 participants très enthousiastes autour de Nicolas Sarkozy, retrouvant un engouement que nous avions oublié depuis les grandes manifestations du Trocadéro, il convient de se mobiliser pour parvenir à une élection incontestable de Nicolas Sarkozy à la tête de l’UMP le dimanche 30 novembre prochain.

Les récentes affaires autour de M. Jouyet montrent à quel point et la presse et le gouvernement sont prêts à tout pour interdire une alternance normale, qui verrait la victoire de l’opposition républicaine en 2017.

C’est un véritable mur de désinformation, de coups tordus qui sont désormais mis en place contre une seule personne : Nicolas Sarkozy !

Cette arrogance, cette volonté de destruction qui est la même chez M. Hollande, M. Valls ou Mme Le Pen, nous ne pouvons pas l’accepter.

En l’état actuel des choses, seule l’élection de Nicolas Sarkozy à la tête de l’UMP peut nous permettre d’imposer l’existence médiatique et politique de notre famille politique, fragilisée ô combien durant ces deux dernières années.

Je ne mésestime pas pour autant les qualités de Bruno Le Maire ou d’Hervé Mariton, mais notre rassemblement a besoin d’un leader charismatique, populaire, dynamique : en un mot comme en cent, l’UMP pour se reconstruire dans une nouvelle formation politique a besoin d’un chef pour mettre en place les meilleures conditions de la préparation de l’élection présidentielle de 2017.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s