Pic de pollution à Paris :combien de temps perdu ?

Alors que le niveau de la qualité de l’air parisien a dépassé pour la troisième fois son seuil d’alerte depuis le 1er janvier selon AirParif, l’inaction de la municipalité et les polémiques ouvertes avec le Gouvernement sont déroutantes quand la santé des Parisiens est en jeu.

Anne Hidalgo présentait la lutte contre la pollution comme sa priorité : pourtant le Conseil de Paris a adopté seulement le mois dernier un plan anti-pollution alors que l’exécutif est au pouvoir depuis 14 ans.

Nathalie Kosciusko-Morizet et les élus du Groupe UMP constatent avec amertume que si l’exécutif les avait écoutés depuis un an, une ZAPA serait déjà mise en place et les Parisiens suffoqueraient sans doute moins.

Seulement pour cela, « La ville de Paris doit agir de façon beaucoup plus déterminée parce qu’il y a beaucoup d’annonces et on ne voit pas beaucoup de changement » comme l’a déclaré hier Ségolène Royal.

Pendant que le Maire de Paris joue sa tragi-comédie avec la Ministre de l’Écologie on perd toujours la même chose : du temps et les Parisiens de l’espérance de vie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s