Echos du Conseil de Paris de mai

cg conseil de paris

Fermeture des voies sur berges rives droite : un projet sans aucune ambition !

Alors que le Groupe UMP proposait un vrai et ambitieux projet d’aménagement des voies sur berges rives droite, qui avait rencontré une grande adhésion par le biais d’une consultation sur le site internet du Parisien, l’exécutif parisien a choisit de proposer un projet sans réels aménagements qui portera préjudice à la fois aux conducteurs parisiens mais également aux futurs piétons des voies sur berges.

Sans même chercher à soumettre à la consultation des Parisiennes et des Parisiens la possibilité d’envisager une fermeture progressive, alternée et réfléchie des quais hauts et des quais bas, la Maire de Paris et sa majorité se sont murés dans une pensée étroite et obtus de leur ville de demain.

Ce sera donc à l’occasion d’une consultation, improvisée, d’un mois durant l’été que l’avenir des berges sera tranchée, avec pour seul débat la question de la fermeture des voies « après la place du Châtelet » ou « avant et après la place du Châtelet ». Constat effarant d’un manque de vision.

A l’heure des appels à projets « Réinventer Paris », Anne Hidalgo envoie un signal très négatif aux architectes et aux urbanistes qui auraient été désireux de penser et de créer sur la durée, des aménagements pérennes en toute saison.

Sous couvert de lutte contre la pollution, la Maire de Paris ne fait en réalité que la déplacer sur le périphérique, qui deviendra encore plus saturé.

Pas le bon permis pour les conducteurs de fourrière

Avec 250 000 enlèvements par an, soit un enlèvement toutes les 2 minutes, les fourrières font preuves d’une efficacité redoutable, en particulier dans l’ouest parisien. En revanche la préfecture de police est bien moins regardante de la loi concernant les chauffeurs qui effectuent ces enlèvements. En effet, suite à la diffusion d’un reportage télévisé intitulé « Permis : l’Etat hors la loi », il a été révélé que les conducteurs de véhicules de fourrière n’étaient pas tous titulaires du ‘’ bon ‘’permis de conduire BE exigé par le Code de la route.

Encore une belle preuve de leur République exemplaire !

Le groupe UMP à ainsi demander que la Préfecture de police applique la loi et fasse contrôler systématiquement la conformité des permis détenus par le personnel de son délégataire et par la même occasion que le code de la route soit aussi respecté.

Plan pollution, mauvaise pub avant la COP 21

Adoptée en début d’année par le Conseil de Paris, l’interdiction des poids lourds les plus polluants à compter du 1er juillet 2015 semble désormais hypothétique. Moins d’un mois avant son entrée en vigueur, rien n’est prêt.

Il faudra finalement donc attendre 2017 pour que ces zones de circulation reteinte soient appliquées, date à laquelle les décrets d’application de la loi de transition énergétique seront publiés. Le Préfet de Police l’a indiqué lors du dernier conseil : ‘’les effectifs de police ne pourront pas être mobilisés pour contrôler la date d’immatriculation des poids lourds et autocars’’. Il faudra donc instituer une vignette pour identifier les véhicules les plus polluants.

La pollution à Paris n’est donc pas prête de baisser, ainsi, les camions et autocars polluants semblent donc avoir encore de beaux jours devant eux à Paris. A quelques mois de la COP 21, Madame Hidalgo aura bien du mal à cacher ses résultats médiocres en matière de développement durable.

Réponse au vœu du 16e sur la petite enfance

Pour faire suite à notre vœu demandant des solutions pour permettre un meilleur accueil des petits parisiens du 16e la réponse donnée par l’exécutif fut comme a son habitude : ‘’nous sommes toujours en phase de travail sur le plan de création de 5000 places sur l’ensemble de la capitale’’ et ‘’l’achat de berceaux en crèches inter-entreprise ne sera pas spécifique, mais s’adaptera en fonction du territoire’’. Un comble lorsque l’on considère que 3195 demandes sont toujours en cours dans 16e !

Nous sommes heureux d’apprendre que Nolwen Oumer (Conseillère déléguée auprès la Maire de Paris), un an après la prise de ses fonctions visitera pour la première fois les établissements de la petite enfance du 16e durant le mois de juillet. Espérons qu’elle se rendra compte du manque de places d’accueil dans l’arrondissement, et que des solutions concrètes pourront être trouvées car les jeunes parents, eux, ne peuvent plus attendre !

La Maire de Paris et la salle de shoot parisienne.

La question d’actualité du groupe UMP portait sur l’abandon par la Maire du Paris de la création d’une salle de shoot dans le quartier La Chapelle. L’abandon de ce projet a suscité un grand soulagement auprès des habitants de ce quartier. C’est grâce à une grande mobilisation de l’opposition parisienne soutenue par les riverains que ce projet a finalement été abandonné par la Ville de Paris.

C’est donc une cellule au sein de l’hôpital de Lariboisière qui sera ouverte avec un meilleur encadrement des toxicomanes. Cette solution n’endigue aucunement le problème. En effet, plutôt que de trouver des emplacements pour les consommateurs de drogue, il serait préférable et nécessaire de trouver des solutions pour arrête ce fléau qu’est l’addiction aux drogues.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s