La désinformation et la presse parisienne : « Le Parisien » est-il encore « libéré » ?

Le-Parisien

« Le Parisien » est-il devenu le journal officiel de la Mairie de Paris ? Aujourd’hui le supplément Paris du « Parisien » commet quelques articles sur le 16e arrondissement assez savoureux.

Qui en veut au cirque tzigane Romanès ?

Cirque Romanes

On oublie d’écrire dans cet article que le cirque Romanès qui se fait passer pour une victime, est installé sur un espace boisé classé, le jardin Parodi, et que les associations de riverains tentent de défendre, comme la loi le leur permet, les espaces verts du Bois de Boulogne.

  • De plus, le cirque Romanès a supprimé par sa présence contestée, le réaménagement qui était prévu par la municipalité du 16e pour une rénovation paysagère du jardin.
  • Il faut préciser enfin que le 16e arrondissement dispose d’un emplacement pour les cirques aménagé sur la pelouse de Saint-Cloud et que contrairement aux affirmations des propriétaires du cirque, aucun cirque ne s’était installé sur l’emplacement Parodi pour respecter les espaces verts depuis plus de dix ans.

Précisons par ailleurs, que les agressions qui ont pu avoir lieu et que nous condamnons ne sauraient en aucun cas être attribuées aux associations de riverains du 16e arrondissement.

Dans le même « Canard », nous lisons les « appartements chics transformés en 45 appartements sociaux »

Logements Suchet

La ville de Paris a effectivement vendu à un bailleur social de la Ville (la SIEMP), un pactole de 55 logements situés le long du boulevard Suchet situé dans le 16e arrondissement.

Il s’agit en réalité de seulement 14 appartements libres qui seront attribués, les autres appartements seront donc qualifiés de « logements sociaux » sans qu’il n’y ait aucun changement de locataire opéré. Cela permettra de continuer cette fiction très parisienne de « faire » du logement social sans pour autant créer les appartements correspondants.

  • De plus, on comprend mal pourquoi, cet ensemble immobilier n’a pas été mis en vente aux enchères, comme c’est la tradition depuis 1977, et a été cédé pour une bouchée de pain au taux de 3500€ le m2, lésant ainsi par cette vente au rabais les intérêts pécuniaires des parisiens.

Enfin petit « crachat » qui concerne les appartements de la rue Gros

17 rue gros

  • Il s’agit de 6 appartements dont la mairie du 16e avait accepté le principe de logements sociaux, mais ce qui intéresse seulement l’information, c’est que ces appartements se trouvent, devinez-où ? Au-dessus d’une concession Porsche…c’est important non ?

En conclusion, peut-on parler d’information dans ces conditions ? Les journalistes n’ont pas tenté de donner une information objective aux lecteurs, en joignant par exemple la mairie du 16e arrondissement.

« Le Parisien » est-il un journal libre ? Ou est-ce qu’il faudra le concernant que nous décernions chaque mois le prix du meilleur écho de la Pravda pour ceux qui écrivent ce type d’article ? De toute évidence la concurrence sera rude !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s