Migrants ou réfugiés politiques ?

 

CG JL

Madame Hidalgo tente de mélanger la solidarité nécessaire avec les réfugiés politiques syriens et notamment les Chrétiens d’Orient et le règlement de problèmes qui se sont accumulés à Paris depuis des mois avec les sans-papiers en situation illégale. Je suis favorable  à la solidarité à l’égard des réfugiés politiques mais je trouve scandaleux qu’on se serve de cette solidarité pour régler des problèmes administratifs que la Ville de Paris et l’Etat ne sont pas mesure de régler. Le projet d’établir un campement d’urgence pour les migrants correspond à cette manipulation et ne doit tromper personne, surtout pas ceux qui, comme moi, sont favorables à la solidarité avec les réfugiés demandeurs d’asile. De ce point de vue, je vous invite à lire la note de l’Adjoint au Maire du 16e chargé de la solidarité, des affaires sociales et de l’emploi, Jacques LEGENDRE.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s