Subventions pour les associations du 16e, programmes de logements sociaux et centre d’hébergement de migrants dans le Bois de Boulogne: retrouvez les échos du Conseil d’arrondissement du mois de novembre

conseil d'arrondissement du mois de novembre

Des subventions pour les associations du 16e

Au cours conseil d’arrondissement du mois de novembre de nombreuses subventions sur les fonds du maire ont été attribuées à plusieurs associations du 16e arrondissement. Ces subventions ont été votées à l’unanimité.

  • 4.000 € à «l’Association Valentin Haüy au service des Aveugles et des Malvoyants»
  • 1.000 € à l’association «Entraide de l’Eglise Protestante Unie de l’Annonciation»
  • 5.000 € à l’association «Chalenge SPI Dauphine»
  • 5.000 € à l’association «Jeunes Talents»
  • 3.000 € à l’association « Femmes au-delà des Mers»
  • 10.000 € à l’association « Fondation d’Auteuil »
  • 45.000 € à l’association « Rencontres Internationales du Cinéma de Patrimoine et de Films Restaurés»

Les classes moyennes une nouvelle fois rejetées des programmes de logements sociaux de la Ville de Paris dans le 16e

Suite à l’exercice de son droit de préemption, la Ville de Paris a acquis l’immeuble situé 95 rue Chardon Lagache (16e), en vue de réaliser un programme de logements sociaux.

Le Conseil du 16e s’est opposé à ce projet, non pas sur la forme mais sur le fond. En effet, le Conseil du 16e réclame que dans les programmes de logements sociaux une place majeure soit faite aux classes moyennes parisiennes qui ont de plus en plus de mal à se loger dans Paris.

Mais comme souvent les attentes de la municipalité du 16e ne sont pas entendues par la Ville de Paris qui a décidé dans le cas de cet immeuble rue Chardon Lagache, de classer la totalité des logements dans la catégorie PLAI délaissant, une fois encore, les classes moyennes.

C’est pour s’opposer à la systématisation de ces pratiques que le Conseil du 16e a voté contre ce projet.

Implantation d’un centre d’hébergement de migrants dans le Bois de Boulogne

En conclusion de ce conseil, Claude Goasguen est revenu sur le sujet qui inquiète depuis maintenant plusieurs semaines les habitants du 16e arrondissement, celui de l’implantation par la Maire de Paris d’un centre d’hébergement dans le Bois de Boulogne.

Il a appelé tous les riverains à unir leur force afin de s’opposer le plus efficacement contre ce projet et contre la décision de la Ville de faire du Bois de Boulogne une réserve foncière et leur demande de signer massivement la pétition en cours. Personne ne peut nier qu’il s’agit avec cette implantation dans le Bois d’une grave illégalité, personne ne nie les difficultés qui naitront de son éventuelle mise en place.

Serons-nous écoutés par un gouvernement et un Préfet de Région aux ordres d’une Mairie de Paris dont on se rend compte une encore du sectarisme : le Bois de Boulogne longerait il le Nord de Paris qu’il en serait tout autrement ; les arbres du Bois de Boulogne seraient-ils donc de droite ?

Il est quand même regrettable d’observer qu’à nouveau, Thomas Lauret, élu socialiste du 16e arrondissement, a décidé de prendre le parti de la Ville de Paris et de Madame Hidalgo et non celui des riverains de l’arrondissement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s