Roland-Garros: Le TGI de Paris ordonne la suspension des travaux aux Serres d’Auteuil

  
Retrouvez l’intégralité de la dépêche AFP ci-dessous : 

Le TGI de Paris a ordonné vendredi la suspension des travaux engagés par la Fédération Française de Tennis pour son projet d’extension de Roland-Garros sur les « serres d’Auteuil », bataille de longue date des défenseurs de ces serres historiques, a-t-on appris de source judiciaire.

Le TGI, saisi en référé par les héritiers de l’architecte des serres Jean-Camille Formigé (1845-1926) au nom du « droit d’auteur », a ordonné vendredi la suspension des travaux, dans les 72 heures à compter de la signification de la décision, pour une durée maximum de trois mois, sous astreinte de 10.000 euros par infraction constatée, à raison d’une infraction maximum par jour.

La FFT a en outre été condamnée à verser 2.000 euros au titre des frais de justice aux consorts Formigé.

Me Philippe Zagury, avocat des héritiers, s’est réjoui auprès de l’AFP de cette décision « extrêmement rare en matière de protection d’une oeuvre d’architecte ».

La Fédération française de Tennis a pris « acte » dans un communiqué de la décision « jusqu’à l’intervention du juge du fond appelé à statuer très prochainement sur la réalité de la prétendue atteinte au droit des descendants de Jean-Camille Formigé ».

« Cette décision, qui participe malheureusement des aléas de tout projet d’aménagement architectural de grande envergure, était une éventualité à laquelle la Fédération Française de Tennis s’était préparée. La FFT a d’ores et déjà décidé de faire appel de cette décision », ajoute-t-elle.

En effet, « le projet de serres contemporaines autour du nouveau court de tennis dans un nouvel aménagement paysager prévu en lieu et place de simples serres techniques et d’espaces logistiques est un hommage rendu à l’oeuvre de Jean-Camille Formigé, qu’en aucun cas il ne saurait dénaturer », affirme la FFT.

La bataille des « serres d’Auteuil » dans l’ouest de la capitale, est une bataille qui dure depuis des années entre la FFT et les défenseurs de ces serres qui abritent des collections botaniques rares, au sein d’un jardin botanique monument historique et classé au titre des sites.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s