Protéger les minorités chrétiennes contre la violence récurrente

Les députés Véronique BESSE et Claude GOASGUEN, coprésidents du groupe d’études sur les Chrétiens d’Orient, condamnent avec la plus grande fermeté l’attentat perpétré dans un parc de Lahore, au Pakistan, en plein dimanche de Pâques.

Revendiqué par l’organisation Jamaat-ul-Ahrar, cet attentat a frappé aveuglément 72 personnes, chrétiennes comme musulmanes, parmi lesquelles 29 enfants.

La revendication ne fait l’ombre d’aucun doute : c’est bien la minorité chrétienne du pays qui était visée. Ce n’est pas la première fois que cette minorité est la cible des Talibans pakistanais. En mars 2015, un double attentat perpétré contre des églises à Lahore avait fait 17 morts.

Malgré les attentats ou les actes de violence particulièrement barbares, l’État pakistanais n’a pas démontré qu’il avait la volonté de protéger ses propres ressortissants. Selon l’index mondial de persécution des chrétiens, réalisé par l’ONG Portes Ouvertes, le Pakistan figure à la sixième place des 50 pays où les chrétiens sont les plus persécutés.

Les présidents du groupe d’étude rappellent l’impérieuse nécessité de protéger les minorités et demandent que la France agisse et mobilise la communauté internationale pour leur protection

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s