Défense du Bois de Boulogne : suite

migrants dans le bdb

Le Tribunal Administratif de Paris a rejeté les recours des associations de défense du Bois de Boulogne concernant la construction d’un centre d’hébergement d’urgence dans le bois, néanmoins cette procédure en référé ne clôt pas le contentieux. Elle permettra aux associations de se défendre concernant le fond du droit à ce sujet.

Bien sûr, je ne peux que regretter la décision du Juge Administratif mais néanmoins elle s’impose à nous. Je considère que la défense du Bois de Boulogne est une juste cause qui triomphera à terme. Je reste donc solidaire en tant que Maire du 16e arrondissement au juste combat que mènent les associations.

Je regrette par ailleurs, la nature politicienne qu’a pris ce débat et j’appelle chacun à attendre les décisions de justice au fond sans s’engager dans le petit combat politicien qu’a voulu nous imposer la Mairie de Paris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s