La transparence de la Mairie de Paris en matière de logement, la dalle d’Auteuil, subventions pour le monde des anciens combattants : Les échos du Conseil d’arrondissement du mois de mai

CA mai 16.jpg largeLe manque de transparence de la Mairie de Paris en matière de logement

Les élus du 16e arrondissement regrettent qu’une fois de plus, en matière de logement, la Mairie de Paris préfère la dissimulation à la transparence dont elle parle tant. Faisant exercice de son droit de préemption pour l’acquisition d’un immeuble de la rue Duban, à des fins de transformation en logements sociaux, la direction du logement et de l’hébergement de l’Hotel de Ville (DLH) n’a pas daigné informer ou coordonner le projet avec la Mairie d’arrondissement.

Il serait quand même judicieux, et normal que les élus du 16e soient mis au courant des futurs projets immobiliers de l’arrondissement et bien que les trois élus socialistes du 16e ne trouvent rien à redire du pillage des compétences de ‘’leur’’ arrondissement.

Permis de construire pour la dalle d’Auteuil 

Afin d’améliorer l’usage des aires sportives du 16e arrondissement en période hivernale et au titre du budget participatif 2015 pour lequel le projet de création d’une salle de sport spécialisée dans le tennis de table sur la dalle d’Auteuil a été choisi, Le Conseil du 16e a voté favorablement à la dépose du permis de construire pour couvrir et fermer cet établissement.

Alors qu’il était initialement prévu de couvrir simplement le terrain, Les élus du 16e ont déposé un vœu pour que le projet prenne bien en compte la fermeture du site par des murs, permettant la pratique du tennis de table pour les associations et les scolaires par tous les temps.

Subventions pour le monde des anciens combattants

Avec une délibération globale des 11 associations adhérant à la FNACA, Paris met à l’honneur le monde des anciens combattants en accordant une subvention pour le comité local du 16e de la Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc, Tunisie (F.N.A.C.A).

Nouvelles dénominations pour deux espaces verts du 16e

Le Conseil du 16e a voté favorablement à la proposition qu’un hommage soit rendu à l’actrice et réalisatrice française Marie-France Pisier en attribuant son nom à la pelouse située entre les numéros 70 et 82 de l’avenue Foch, ainsi qu’a l’égyptologue Christiane Desroches Noblecourt en attribuant son nom à un espace vert parisien, le jardin situé 1, avenue Adrien Hébrard.

.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s