La vérité sur le projet de logements mixtes en lieu et place de l’ancienne Direction Générale de la Gendarmerie Nationale, rue Saint-Didier :

Image1

Julie Boillot, conseiller de Paris (Les Républicains) du 16e arrondissement, a remis en place ce matin en séance publique du Conseil de Paris Ian Brossat, l’adjoint communiste de Mme Hidalgo chargé du logement. Celui-ci, qui n’est pas à un mensonge près, avait prétendu être à l’initiative d’un programme de création, en lieu et place de l’ancienne Direction Générale de la Gendarmerie Nationale, rue Saint-Didier (16e). La réalité est bien différente : ce dossier ne lui doit rien ! En effet, non seulement ce dossier a été constitué sous l’ancienne mandature, mais c’est bien la mairie du 16e arrondissement qui avait remplacé le projet initial de la mairie de Paris de création de logements sociaux par un projet mixte, intégrant logements privés, logements sociaux, mais aussi logements étudiants et crèche pour l’accueil des jeunes enfants (tellement indispensables dans notre arrondissement) ainsi qu’une surface commerciale. Démentant Ian Brossat, Julie Boillot a d’ailleurs précisé que ce projet avait reçu un avis favorable des élus LR au Conseil de Paris, comme au Conseil du 16e arrondissement. Après la provocation, l’adjoint communiste ajoute le mensonge à sa méthode de gouvernance de la politique de logement. Paris mérite mieux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s