Pourquoi l’Arabie Saoudite refuse-t-elle la solidarité à l’égard des réfugiés musulmans ?

réfugiés syriens

J’interroge M. le ministre des Affaires étrangères et du développement international sur le rôle des pays musulmans dans la crise migratoire au Moyen-Orient.
Depuis plusieurs mois les migrants, issus du Moyen-Orient, se dirigent vers l’Europe par l’intermédiaire de la Turquie ou de la Libye. Beaucoup de gens s’interrogent sur les raisons qui conduisent ces migrants à se diriger vers l’Europe et non vers les pays limitrophes, à l’exception de la Jordanie et du Liban. Pourquoi, Monsieur le ministre, les pays de la péninsule arabique, tel que l’Arabie Saoudite, se refusent-ils à recevoir des réfugiés, alors même que la plupart de ces migrants parlent la même langue et pratiquent la même religion ?
La France est-elle intervenue afin de persuader les souverains de la péninsule arabique qu’il était de leur devoir d’accueillir ces réfugiés et que l’Europe ne pouvait assumer seule cette situation humanitaire ?
Pouvez-vous nous donner des éléments sur les démarches accomplies par la France à l’égard de ces états ? Quelles en ont été les conséquences ? Les motifs invoqués ?
Monsieur le ministre y a-t-il une possibilité que les pays de la péninsule arabique nouent un dialogue de solidarité dans l’avenir ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s