Madame Hidalgo dit n’importe quoi

hidalgo

En réponse à l’article du Parisien de ce matin je voudrais signaler à Mme Hidalgo un certain nombre de points qui ne semblent pas la préoccuper. Il serait naturel qu’un maire de Paris se préoccupât des conditions imposées aux riverains du stade Jean-Bouin et du Parc des Princes pour prendre une décision de ce type, à savoir faire du stade de Rugby Jean-Bouin un stade dédié aussi au football pour le Red Star en 2ème division.
Mais Mme Hidalgo qui s’attribue le fait d’avoir fait reculer le hooliganisme du PSG oublie sans doute qu’il a fallu une loi, des décisions administratives et judiciaires, et la collaboration du PSG pendant plusieurs années pour arriver à stabiliser une situation dramatique dans ce quartier. Mme Hidalgo considère que l’arrivée du Red Star, à proximité du Parc des Princes, ne posera pas de problèmes supplémentaires ; mais il est vrai que Mme Hidalgo se prend pour le préfet de Police, qui à ma connaissance n’a pas encore réagi à ce sujet. Nous attendons donc les mesures de sécurité et d’organisation que proposera le préfet de Police.
Mme Hidalgo se garde bien de parler des aspects financiers de cette affaire. Il faut en effet, mettre à flot un stade Jean Bouin qui, depuis sa création, est une source de déficit pour la mairie de Paris. L’occupation et la location par le club, aidé par le département de Seine-Saint-Denis, tentera de colmater les brèches de déficit chronique du stade Jean-Bouin depuis plusieurs années. Doit-on se féliciter de voir le département de la Seine-Saint-Denis venir soutenir la ville de Paris qui est incapable de gérer un stade que pourtant elle a commandité à grand renfort de publicité ?
A son habitude, Mme Hidalgo, après Mr Troussel, président socialiste du Conseil général de Seine-Saint-Denis, tombe dans des affirmations politiciennes, c’est leur nature. Qu’elle se rassure ; j’aime trop le sport pour stigmatiser un club de sport quel qu’il soit et à ma connaissance je n’ai jamais tenu sur la jeunesse de Seine-Saint-Denis les propos qu’elle m’attribue. Qu’elle se contente donc de discuter avec les riverains de la porte de Saint-Cloud !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s