La gauche parisienne refuse de sécuriser le centre d’hébergement du Bois de Boulogne

lauret-brossat-peninou

Hier, la gauche parisienne, y compris le conseiller de Paris socialiste du 16e, M. Lauret, a refusé d’accepter le vœu voté à la quasi unanimité par les élus du 16e arrondissement visant à sécuriser le centre d’hébergement, en vue de protéger les résidents SDF, et les riverains. Nous avons eu droit à un festival d’imprécations de la part du sinistre adjoint chargé de l’hébergement dont vous connaissez par ailleurs le sectarisme et l’incompétence, et de Mao Péninou (dont le prénom est tout un programme) qui s’occupe de la propreté avec le succès que vous savez.

Nous ne nous abaisserons pas à répondre, puisque nous avons pris un contact direct avec le Préfet de Région Ile-de-France, responsable de la structure établie, et qui  a pris en compte nos demandes légitimes de sécurisation. Je voudrais simplement rappeler à la mairie de Paris qu’elle a tord de proclamer ses échecs avec cette arrogance, elle qui en réalité est la seule responsable des événements de la place Stalingrad et qui a choisi définitivement de faire de la communication plutôt que de résoudre les problèmes qui concernent les Parisiens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s