Les dangers de la politique migratoire

Le résultat des élections allemandes viennent de montrer à quel point Mme Merkel s’est lancée trop tôt dans une politique migratoire sans concertation et en l’imposant par ailleurs à toute l’Europe.

C’est une défaite, la première pour Mme Merkel, qui doit faire réfléchir tous ceux qui avec de bons sentiments prônent une ouverture vers des pays européens qui n’y sont pas forcément prêts.

S’il est bien un domaine où la discussion, la concertation et la mise en place de structures adaptées efficaces sont nécessaires c’est bien celle de la politique migratoire.

En France, il est souhaitable, que si politique migratoire accentuée il y a, c’est l’ensemble du territoire qui doit assumer sa solidarité, ce que les gouvernements successifs n’ont pas réussi à imposer.

Mme Hidalgo à Paris de ce point de vue prend des risques, répondant sans doute à une demande plus forte, mais qui ouvre la voie à une direction des migrants vers Paris et vers Paris seulement.

Cela ne veut pas dire que le 16e arrondissement, que l’on accuse de tous les péchés capitaux, ne sera pas solidaire du centre d’hébergement prévu pour les femmes en détresse de la migration.

Mais encore faut-il que cela passe par une intense préparation et la mise en place de structures adéquates.

A Paris, la concertation n’est malheureusement jamais la politique choisie par la Mairie de Paris et cela vient compliquer la résolution des problèmes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s