Faut-il en France contrôler les comptes sociaux ?

Quoique puissent dire les bonnes âmes, il paraît nécessaire que l’État assume le rôle qui est le sien dans le contrôle des comptes sociaux dont font partie le contrôle du chômage. Il en irait de même pour le contrôle de la sécurité sociale, de l’AME ou de la formation professionnelle.

J’ai pu constater à la commission des finances de l’Assemblée nationale, qu’il y a plusieurs années que l’État s’abstenait d’assurer son rôle notamment en matière de formation professionnelle (j’avais été l’auteur d’un rapport financier sur ce sujet en 1993 !).

Contrairement aux entreprises et aux particuliers, la France depuis la 2e Guerre Mondiale ne juge pas utile de contrôler avec rigueur les comptes sociaux de la Nation qui représentent un budget supérieur au budget de l’État.

Des abus sont signalés en permanence, mais il est évident que le non-contrôle par les autorités de l’État justifie par ailleurs, toutes les tentations auxquelles il serait bon de mettre un terme.

Je ne peux dans ce sens que soutenir l’initiative du Président Macron, en espérant qu’il ne s’agisse pas seulement de déclarations d’intentions mais qu’elles soient suivies d’effet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s