Des ordonnances pour la SNCF ?

 

Il y a des sujets qui ne sont ni de droite, ni de gauche, mais dont l’urgence est nationale. Il est évident que le déficit de la SNCF (45 milliards d’euros), les difficultés que rencontrent les usagers et les impératifs de la concurrence européenne, nécessitent d’aller rapidement vers une solution.

Sur un problème aussi grave, la solution par ordonnances me paraît adaptée par l’urgence. Elle sera bien sûr précédée d’une concertation avec les syndicats comme l’a précisé le 1er Ministre Édouard Philippe. Elle sera l’objet d’un débat au parlement et nous serons très attentifs au maintient des lignes nécessaires à notre aménagement du territoire.

Je ne conçois pas de céder aux menaces syndicales  sur un sujet aussi dramatique qui aurait dû être porté par les majorités de droite depuis longtemps et qui faisait de notre programme aux élections présidentielles.

A la différence de ce que je ferai pour la loi Asile et Immigration, en condamnant ce gouvernement, je crois qu’il est de notre intérêt de soutenir la position du 1er Ministre, qu’il a exprimé lundi 26 mars.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s