Diner en l’honneur de sa béatitude Louis-Raphael Sako autour de Monseigneur Gollnisch et des responsables de l’Œuvre d’Orient

Au cours de ce diner nous avons abordé la nécessite de relancer des aides en faveur du maintien des chrétiens d’Orient, notamment en Irak. Ce maintien apparait indispensable et devrait faire l’objet d’une intervention forte du gouvernement ou du Président de la République à Bagdad.

La défaite territoriale de Daesh n’a en effet pas réglé la situation fragile des chrétiens en Irak comme en Syrie.

Les difficultés idéologiques s’accumulent et il est important dans le cadre du groupe parlementaire que je préside avec Gwendal Rouillard de relancer une activité diplomatique qui sorte des discours et qui aboutisse à des réalisations concrètes de protection.

Faut-il accepter que le monde musulman en Irak comme en Syrie se drape derrière un islam d’État sans reconnaitre la place des minorités notamment chrétiennes ?

Nous avons également évoqué au cours de ce diner les problèmes passés trop souvent sous silence des chrétiens en Érythrée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s