Situation très grave entre les kurdes et l’armée turque

Devant la Commission des Affaires Étrangères j’ai vivement pris a partie l’ambassadeur de Turquie sur plusieurs questions très précises concernant les affrontements qui ont lieu à Afrin et le long de la frontière syrienne.

De quel droit la Turquie a-t-elle pénétré en territoire syrien sans que la Syrie autorise le franchissement de sa frontière ?

Comment peut-elle justifier qu’elle soit aidée par d’anciens islamistes contre les kurdes qui ont combattu Daesh à nos côtés ?

Pourquoi la Turquie a-t-elle refusé la médiation française visant à arrêter le massacre à Afrin ?

Comment justifier que la Turquie membre de l’OTAN puisse se préparer à affronter les troupes américaines et françaises, également membres de l’OTAN, qui protégeraient les kurdes agressés ?

J’ai souligné à quel point ce genre de comportement éloignait la Turquie de toute velléité à intégrer un jour l’Europe.

A ces questions l’ambassadeur de Turquie s’est contenté de justifier l’injustifiable sans apporter de réponses cohérentes, soulevant une véritable opposition au sein de la Commission des Affaires Étrangères.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s