Bombardement en Syrie : Pourquoi ?

Vous trouvez à la suite les extraits de mon intervention devant la Commission des Affaires étrangères mercredi 11 avril, mais je continue à me poser beaucoup d’interrogations sur la politique des États-Unis, de la France et de la Grande-Bretagne concernant les frappes qui ont eu lieu.

Pourquoi intervenir si tard, à la fin d’une guerre dont Assad apparaît comme le vainqueur, sur des armements chimiques dont on savait qu’ils existaient puisqu’ils avaient été détectés depuis longtemps par les services de renseignement.

Même si il y a un bombardement récent pourquoi avoir laissé ces stocks d’armements chimiques à la disposition d’Assad en toute connaissance de cause.

N’y avait-il pas un autre moyen de parvenir à un résultat plus conforme au droit humanitaire ?

En réalité j’ai le sentiment (j’en assume la responsabilité) que notre pays au côté des États-Unis et de la Grande-Bretagne a voulu montrer qu’il serait une partie importante du règlement du conflit qui se prépare avec l’Iran à propos des négociations sur le traité de Vienne.

Il reste que nous ne connaissons pas qu’elle sera la réponse des russes dans une situation qui pourrait très rapidement tourner à l’affrontement dans cette région du monde, bien au-delà de la Syrie.

J’espère que le gouvernement pourra donner aux députés une explication suffisante sur ces sujets au cours de la réunion qui se tiendra lundi à 17h devant l’Assemblée nationale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s