Mon intervention sur la politique de déforestation mondiale à la Commission des Affaires Étrangères de l’Assemblée nationale ce jour.

Il faudra bien un jour sortir des politiques qui consistent à ne pas prendre de décisions internationales sur des sujets sensibles. Cet immobilisme aboutit à des profits hypocrites sur des sujets comme l’immigration, la démographie où la déforestation. Nous ne voyons plus les problèmes avec des dimensions historiques et prospectives pour rester dans une gestion insuffisante et factuelle sans tenir compte des changements provoqués par la mondialisation.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s