Tous les articles par Claude Goasguen

Faire des économies sur les cartes de vœux

A la différence des autres années, j’ai décidé de ne pas envoyer de cartes de vœux papiers par la poste dans un but de stricte économie. Le coût pour la collectivité locale et pour l’Assemblée nationale me paraissait, en effet, exorbitant dans une période de difficultés financières que nous connaissons.

Je remercie tous ceux qui, nombreux, m’ont adressé leurs vœux et je m’en excuse auprès des électeurs du 16e qui comprendront je crois ma motivation.

Avec mes amitiés. Bonne année 2019 !

Un nouveau traité franco-allemand sans débat ?

Le 22 janvier 2019 un nouveau traité de coopération et d’intégration franco-allemand sera signé. Ce traité important qui renouvelle le traité de l’Élysée de 1963 sera signé par le Président de la République et la Chancelière allemande sans que l’Assemblée nationale ne soit informée de la nature des articles qui constituent ce traité.

Après le pacte de Marrakech, signé sans information par le Président, c’est un deuxième acte qui échappe à l’information de l’Assemblée nationale. Peut-on continuer ainsi à gérer les intérêts de la France lorsque l’on parle d’un Grand Débat ?

Ce texte est majeur pour l’avenir de la France et ne doit pas être signé en catimini.

Plus de 4.300 chrétiens ont été tués en 2018

Selon l’AFP, plus de 4.300 chrétiens ont été tués dans le monde en 2018, l’immense majorité au Nigeria, « en raison de leur foi », un nombre en nette hausse, pour la sixième année consécutive, selon l’ONG Portes ouvertes. Le nombre de chrétiens tués est passé de 3.066 à 4.305 entre novembre 2017 et octobre 2018, soit une hausse de 40%, affirme cette organisation protestante qui publie mercredi son index 2019 des 50 pays où les « chrétiens sont le plus persécutés ».

90% des chrétiens tués en 2018 dans le monde l’ont été au Nigeria (3.731 morts sur le sol nigérian, contre 2.000 en 2017). Dans ce pays, « les chrétiens font face à une double menace », le groupe jihadiste Boko Haram et les éleveurs peuls, note l’ONG.

Au total, 245 millions de chrétiens – catholiques, orthodoxes, protestants, baptistes, évangéliques, pentecôtistes, chrétiens expatriés, convertis – sont persécutés, soit « 1 chrétien sur 9 », contre 1 sur 12 l’année dernière, ajoute l’organisation. Celle-ci entend par « persécution » à la fois les violences commises mais aussi une oppression quotidienne plus discrète.

« L’index révèle une persécution contre les minorités chrétiennes qui s’accroît d’année en année. En 2018 cela continue », écrit, en préambule de ce texte, Michel Varton, directeur de Portes ouvertes.

En un an, « le nombre d’églises ciblées (fermées, attaquées, endommagées, incendiées … ndlr) a presque doublé, passant de 793 à 1.847 ». « Le nombre de chrétiens détenus passe de 1.905 à 3.150 » dans la même période.

La Corée du Nord figure à nouveau, comme les années précédentes, en tête de ce classement annuel, même s’il n’est pas possible de connaître, faute de « données fiables », le nombre de morts dans ce pays. L’ONG relève pour autant que « des dizaines de milliers de chrétiens (y) sont enfermés dans des camps de travaux forcés ».

Suivent l’Afghanistan, la Somalie, la Libye, le Pakistan, le Soudan, l’Erythrée, le Yémen, l’Iran, l’Inde, la Syrie.

Portes ouvertes, partenaire d’Open Doors international (qui agit dans 60 pays), prévient que ses chiffres, qui ne concernent que les assassinats « prouvés de manière certaine » sur la foi d’informations recoupées émanant du terrain, de la presse et d’internet, sont « en dessous de la réalité ». Cette association, qui « apporte un soutien spirituel, moral et humanitaire » aux chrétiens persécutés, existe en France depuis 1976.

La participation des Républicains au « Grand » Débat national

Les parlementaires se sont réunis hier autour de Gérard Larcher et de Laurent Wauquiez. Nous avons débattu de la position des Républicains concernant le « Grand » Débat national. Malgré notre scepticisme général sur cette initiative, nous avons décidé d’apporter une contribution du parti Les Républicains dans son ensemble aux diverses questions posées.

Ces réponses passeront par la consultation des adhérents Les Républicains dont nous ferons la synthèse. Elle nous permettra de montrer la cohérence de notre formation politique sur un certain nombre de sujet et d’assurer notre présence car nous refusons l’attitude des extrêmes qui boycottent cette initiative.

Cérémonie des vœux à la Mairie du 16e avec mon ami et collègue Pierre-Yves Bournazel

J’ai voulu rendre confiance aux électeurs présents du 16e arrondissement en leur demandant d’être courageux et déterminés devant la crise grave que connaît notre pays.

Le 16e doit avoir confiance dans sa force et sa valeur pour prendre toute sa place dans la bataille municipale qui s’ouvre. Il faut que nous puissions faire triompher à Paris un autre mode de gestion, une autre ambition, d’autres valeurs.

Nous subissons depuis trop d’années la domination sectaire de la gauche parisienne. Nous en avons été les victimes. Il nous faudra nous unir pour Résister, Renouveler et Reconstruire.