Tous les articles par Claude Goasguen

Débat très intéressant avec Thierry Solère

J’ai débattu hier soir avec  Thierry Solère devant une salle pleine et très intéressée par l’échange.
Le dialogue se substitue à l’exclusion et je suis très heureux que le 16e ait pris l’initiative de cette réunion qui était attendue.
Comment conserver l’unité de notre famille politique ?
Comment adapter notre attitude à l’égard du gouvernement ?
Autant de questions qui vont se poser dans les années qui viennent et qui ne se résoudront pas par des mesures péremptoires.

Succès du salon des peintres dans le 16e

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Salle comble hier lors de l’inauguration du Salon des Peintres de la Mairie du 16e qui se tiendra jusqu’au samedi 28 octobre. Je félicite le Maire du 16e, Danielle Giazzi, pour l’organisation de ce beau salon et la Sénateur, Céline Boulay-Esperonnier, pour sa contribution à son élaboration. Enfin, je tiens à saluer l’ensemble des artistes peintres de l’arrondissement pour leurs remarquables œuvres d’art.

Le discours libéral du Président Macron

French President Emmanuel Macron speaks during his first interview from the Elysee Palace in Paris, on October 15, 2017. / AFP PHOTO / POOL / PHILIPPE WOJAZER

L’exposé du Président Macron hier soir a suscité beaucoup de critiques de la part de la presse et des internautes. L’ampleur des critiques montre à quel point la France s’est éloignée du discours libéral qui est pourtant de toute évidence la clé de la future réussite de notre pays. Bien sûr, certains aspects de la politique présidentielle n’ont pas été suffisamment évoqués, en particulier celui de la sécurité et des flux migratoires. Néanmoins, on ne peut qu’apprécier la fermeté de l’engagement libéral du Président de la République. Même si les lendemains seront difficiles, les seules réformes importantes reposent sur ces deux idées essentielles de liberté et de protection qui ont été réaffirmées. Je comprends l’animosité des biens pensants de gauche contre ce discours mais je comprends beaucoup moins les résistances de certains leaders de la droite républicaine, qui devraient au contraire être satisfaits par la tenue d’un discours libéral que l’on avait plus l’habitude d’entendre.

Départ de Reynald Gilleron, responsable de la propreté dans le 16e

Notre ami, Reynald Gilleron, qui était responsable de la propreté dans le 16e nous quitte pour de nouvelles aventures. Je le remercie de tous les efforts produits malgré les critiques et les difficultés pour tenter de maintenir notre arrondissement dans un aspect plus agréable, lui qui se heurtait la plupart du temps aux difficultés de la Mairie de Paris et aux exigences du Parc des Princes.

Je tenais à le remercier ainsi que toutes les équipes des éboueurs trop souvent décriés et qui souffrent d’un problème d’organisation qui n’enlève rien à leur valeur personnelle.

Je souhaite que le successeur de notre ami Gilleron continue son travail déjà réalisé et l’améliore.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

communiqué de presse suite au retrait des États-Unis de l’UNESCO

La décision des États-Unis de se retirer de l’UNESCO était prévisible compte tenu des résolutions successives votées en dépit du bon sens contre Israël.

Le retrait des États-Unis porte un coup très dur sur le plan financier à l’UNESCO et sera peut-être l’occasion de réorganiser une organisation internationale qui ne répond plus à sa vocation de défense de la culture universelle.

Je souhaite que la France tienne compte de la position américaine pour amener l’UNESCO à retrouver sa véritable vocation.

Entretien avec l’envoyé spécial de l’ONU chargé de la Syrie

Nous avons auditionné hier à huit clos Monsieur Staffan de Mistura, envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, qui nous a exposé les conditions difficiles d’un accord diplomatique sur la stabilisation de la Syrie entre les russes, les iraniens, les américains et les turques. La reconstruction de la Syrie sera difficile et prendra du temps. La France est assez marginalisée dans ce débat. Faut-il d’ailleurs maintenir une Syrie identique à celle tracée arbitrairement par les français et les anglais au début du 20e siècle ? L’émergence de la question kurde ne va pas faciliter la paix et l’envoyé spécial de l’ONU a bien précisé que si la prise de Rakka signifiait l’effondrement militaire de Daesh, les conditions générales de mise en place d’un nouveau régime syrien pourraient parfaitement conduire à de nouveaux affrontements et à une résurgence du terrorisme islamiste.

 

Inauguration de la semaine du goût dans les écoles du 16e

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce midi, j’étais à l’école des Belles Feuilles pour le lancement de la semaine du goût dans les écoles du 16, qui cette année, s’articule autour du thème des couleurs. Pour cette belle initiative, je remercie l’ensemble  du personnel des cantines du 16, la Caisse des Écoles 16 ainsi que Samia Badat-Karam en charge de la Caisse des Écoles 16.

Visite au Lycée Jean-Baptiste Say

J’ai rencontré ce midi, Marie-Claude Puidgemont-Proust, Proviseure du lyée Jean-Baptiste Say, avec laquelle j’ai pu échanger sur les réformes pédagogiques et structurelles de l’Éducation nationale.

En présence de Marie-Caroline Brasseur, adjointe au maire, chargée des affaires scolaires et périscolaires, de Véronique Bucaille, adjointe au maire, chargée des quartiers Auteuil Nord et Auteuil Sud et de Béatrice Lecouturier, Conseiller de Paris, Présidente de commission au Conseil Régional d’Île-de-France, déléguée auprès du maire, chargée de l’enseignement supérieur nous avons discuté des améliorations à apporter avec l’aide de la Région Île-de-France à l’architecture de cet établissement mais également aux différents outils scolaires afin de perfectionner ce lycée d’élite du 16e arrondissement.

Aide Médicale de l’État, toujours sans solution…

Devant la Commission des Affaires Étrangères hier, j’ai évoqué une fois encore les manipulations qui concernent les chiffres de l’AME (Aide Médicale de l’État pour les immigrés clandestins). Le gouvernement publie dans la loi de finances un budget d’1 milliard d’euros,budget déjà dépassé l’an dernier. Les diverses manipulations financières permettent aujourd’hui sans doute, de situer plus probablement  l’AME autour des 1.5 milliards d’euros. Depuis plusieurs années pour des raisons de petites politiques les gouvernements successifs se refusent à dire la vérité sur ce sujet au combien dramatique. Affaire à suivre et je n’entends pas céder à ce système!