Tous les articles par Claude Goasguen

Hommage aux soldats du feu

Hier à 6h du matin devant le 33 rue Erlanger… la tristesse, l’émotion, les pompiers viennent de terminer d’éteindre l’incendie sans qu’il soit possible d’évaluer l’ampleur des victimes.

Nous sommes tous conscients que les pompiers de Paris sont d’un courage exceptionnel, quelquefois téméraires. Lorsque je discute avec les officiers je m’aperçois à quel point nous avons affaire à des gens d’une exceptionnelle compétence aussi. Je découvre que le feu a sa propre logique et qu’il y a véritablement une science du feu difficile, prévoir les relances, les lieux fragiles, les anticipations, nécessite un vrai savoir.

Nous devons être très fiers du courage de nos soldats du feu mais aussi de leur infinie compétence. Je les admire. Nous devons les admirer.