Archives pour la catégorie 2014

Détail du vote de Pierre Yves Bournazel sur le mariage pour tous

Suite au débat des Primaires de mercredi dernier, suite à l’altercation sur le « mariage pour tous » qui a opposé Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET et Pierre-Yves BOURNAZEL, et suite à vos nombreuses demandes, nous vous adressons le texte du Vœu 69 proposé par le Groupe Communiste en faveur du « mariage aux couples de même sexe » lors du Conseil de Paris des 20 et 21 juin.

Nous vous donnons également copie du compte-rendu officiel des votes qui confirme que Pierre-Yves BOURNAZEL a bien voté le vœu du Groupe Communiste :

« Conseil municipal – Séance des 20 et 21 juin 2011 Votes spécifiés*. Géraldine POIRAULT-GAUVIN, Pierre – Yves BOURNAZEL Ont voté POUR le vœu n° 69 »

(Les votes spécifiés sont des votes confirmés par les votants, pour être certain qu’il n’y a pas d’erreur)

En complément d’info, le Groupe UMP a voté contre ce vœu, notamment les élus du 16ème autour de Claude GOASGUEN.

 

 

VOEU MARIAGE

Municipales à Paris: NKM meilleure candidate pour 4 sympathisants UMP sur 5 (BVA)

PARIS, 14 mai 2013 (AFP) – Plus de quatre sympathisants UMP sur cinq à Paris (82%) jugent que Nathalie Kosciusko-Morizet serait la meilleure candidate pour l’UMP aux municipales de 2014 dans la capitale, selon un sondage BVA publié mardi, qui estime que l’ancienne ministre est « largement favorite » de la primaire.

Selon cette enquête réalisée pour le Parisien/Aujourd’hui, LCP, LCI et Valeurs actuelles, 82% des sympathisants UMP parisiens, 78% des sympathisants de droite et 68% de l’ensemble des Parisiens, considèrent aujourd’hui que la députée de l’Essonne serait la meilleure candidate pour représenter l’UMP aux prochaines municipales à Paris. Parmi les sympathisants UMP, elle devance de 75 points son premier poursuivant Jean François Legaret (8%), au coude à coude avec Pierre-Yves Bournazel (6%), devant Franck Margain et Chenva Tieu (pour le moment chacun à 2%).

« Il ne s’agit pas là d’intentions de vote au sens strict du terme », précise l’institut, relevant que l’ensemble des sympathisants UMP parisiens interrogés peuvent avoir des préférences différentes de celle des seuls militants suffisamment motivés pour aller voter, ou que le débat diffusé mardi soir sur LCP et LCI et la suite de la campagne peuvent faire évoluer ce rapport de force.

« Il n’en reste pas moins, qu’avec une telle avance, NKM est aujourd’hui largement favorite », poursuit BVA. « Les seules inconnues restent l’ampleur de sa victoire, l’ordre d’arrivée de ses 4 concurrents (…) et, surtout, la mobilisation, qui s’annonce faible ». Cette très faible participation s’expliquerait surtout « par un très faible suspense », ajoute l’institut.

Par ailleurs, selon le sondage, les Parisiens sont presque aussi opposés (49%) qu’à être favorables (51%) à la création d’un péage aux portes de Paris pour diminuer la circulation dans la capitale.

En revanche, 62% des Parisiens sont opposés à la construction de tours pour résoudre les problèmes de logements et de loyers, contre 38% qui y sont favorables.

Sondage réalisé en ligne du 7 au 12 mai auprès d’un échantillon de 800 personnes représentant des habitants de Paris de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Marge d’erreur de 1,5% à 3,5% en fonction du résultat.

Interview de Claude Goasguen dans le JDD sur les primaires parisiennes

Goasguen : pour la primaire à Paris, « l’UMP n’en fait pas assez »

INTERVIEW – Soutien de Nathalie Kosciusko-Morizet, le député-maire UMP du 16e arrondissement de Paris, Claude Goasguen, s’alarme du très faible nombre d’inscrits à la primaire de la droite pour désigner son candidat à l’élection municipale de 2014. « L’UMP a un peu l’attitude de Ponce Pilate », assure-t-il.

Claude GoasguenClaude Goasguen, soutien de NKM à Paris, craint l’échec de la primaire pour la municpale de 2014. (Maxppp)

La primaire ouverte à Paris doit-elle toujours avoir lieu?
Il n’y a pas d’hésitation à avoir. J’étais réservé au départ, on a pris la décision, maintenant on fonce. J’ai le sentiment que les Parisiens considèrent que Nathalie Kosciusko-Morizet est déjà élue. En réalité, il y a une disproportion entre les candidats. Elle affronte des gens qui n’ont pas du tout les mêmes ambitions qu’elle. Ils cherchent leurs places dans leurs arrondissements. Ils dénaturent un peu le scrutin. C’est une situation curieuse sur laquelle il faut s’expliquer auprès des électeurs. Mais la décision a été prise…

Au départ, vous ne vouliez pas de ce mode de sélection du candidat…
Je suis discipliné. J’ai quand même le plus gros arrondissement de France en termes de nombre de militants UMP. Il faut bien que je les incite à voter car nos militants doivent comprendre que si la primaire ouverte ne mobilise pas, c’est un handicap pour notre candidate. Elle pourra avoir à en subir les conséquences. Les candidats ne jouent pas au même jeu et ils ne l’aident pas. C’est complètement déséquilibré! Les gens sont tellement persuadés que NKM va gagner qu’ils ne voient pas pourquoi ils devraient dépenser trois euros pour voter. Cette primaire n’en est pas une. Il y a en plus un problème technique : l’informatique, les deux tours de vote… En plus dans une période où l’élection pour la présidence de l’UMP n’a pas laissé de très bons souvenirs…

Le parti en fait-il assez selon vous pour réussir cette primaire?
Non, non pas assez. Ils ont un peu l’attitude de Ponce Pilate (qui « se lavait les mains » après la mort de Jésus, Ndlr). Ils sont tellement préoccupés par se mettre d’accord à tout prix qu’ils ne veulent pas mettre les doigts dans quelque chose qui peut être difficile. On ne peut pas dire : « En septembre, il ne faut pas de nouvelle élection pour la tête de l’UMP » et en même temps  qu’il en faut une à Paris. On verra bien.

Est-il encore possible de changer de mode de scrutin?
Impossible! C’est trop cher. L’UMP est fauchée : on a des ennuis avec le remboursement de la campagne de Sarkozy et on n’a plus un rond. On accumule les difficultés… C’est un enjeu, il reste trois semaines et il faut faire comprendre aux Parisiens qui veulent l’alternance – je pense qu’ils la veulent – qu’il faut bien qu’ils se déplacent et fassent un peu d’informatique!

AGENDA NKM

photo nkm boss

 

Samedi 11 mai :
23h10 : diffusion de On N’est Pas Couché (France2)
Dimanche 12 mai :
11h55 : DIRECT : Invitée de Dimanche+
Sortie « porte à porte » dans le 18ème arrondissement
Lundi 13 mai :
Déplacement à Londres
Mardi 14 mai :
08h30 : Invitée de la Matinale de France bleue
15h00 : QAG
18h00 : 2ème débat sur LCI
Mercredi 15 mai :
07h50 : Invitée de l’émission « Les 4 vérités »
15h00 : QAG
19h00 : Sortie « Bulle » (http://www.labullesurlenet.com) (Paris 12ème)
Jeudi 16 mai :
08h30 : Rencontre hospitalière (urgentistes) (Paris 4ème )
18h30 : Réunion avec des bloggueurs (Delaville Café 10eme)
20h30 : Rencontre avec les adhérents de la 3eme circonscriptionVendredi 17 mai :
10h30 :  Marché de Belleville (20ème)
Lundi 27 mai :
19h00 : 3ème débat
Mardi 28 mai
19h00 : fin des inscriptions pour les primaires
 

Nathalie Kosciusko-Morizet en net progrès dans les intentions de vote pour l’alternance à Paris

Nkm

Après un premier sondage réalisé par le Parisien en mars dernier auprès des électeurs parisiens qui donnait la candidate socialiste Anne Hidalgo gagnante d'une courte tête 51% contre 49%  des intentions de vote au second tour, le dernier sondage BVA/ Itélé publié vendredi 26 avril montre une tendance qui s'inverse et une forte progression de NKM avec 46% des français qui souhaiteraient la victoire de NKM, contre 43% pour la candidate socialiste. 

L'écart est encore plus large auprès des habitants parisiens qui sont 53% des sondés à choisir NKM, contre 39% seulement pour Anne Hidalgo. La dynamique pour l'alternance à Paris est en marche!

Comment s’inscrire sur le site de l’élection primaire pour l’alternance à Paris en 2014

Top

La condition nécessaire
pour s’inscrire et participer à l’élection primaire pour l’alternance à Paris
est d’être inscrit sur les listes électorales parisiennes.

Si vous êtes inscrit
sur les listes électorales parisiennes, la démarche à suivre est la suivante :

1)      Rendez vous sur le site : www.primairesparis.fr

2)      Cliquez sur le bouton «  Je m’inscris
pour participer à l’élection primaire ! »

3)      Cochez « atteste avoir pris
connaissance des conditions générales d’utilisation du site et souhaite
continuer vers le site d’inscription » et cliquez ensuite sur le bouton « je
m’inscris »

4)      Remplissez le formulaire d’inscription
qui apparaît sur la page et validez

5)      Une confirmation de votre présence
sur les listes électorales apparaît. Validez en cliquant sur le bouton « je
confirme »

6)      Entrez votre courriel et votre
téléphone mobile et validez.

7)      Un courriel
de vérification ayant pour objet " Election primaire ouverte pour
l'alternance à Paris en 2014 " a été envoyé à l'adresse électronique que
vous avez fournie.
Attention, ce courriel contient un lien vers une plate-forme de paiement
sécurisée qui vous permettra de régler une contribution de 3 euros.

8)      Rendez-vous sur votre mail et cliquer
sur le lien. Une page internet s’ouvre. Cliquez sur « Payez par CB »

9)      Rentrez vos coordonnées bancaires et
validez. Un courriel de validation vous sera envoyé pour confirmer votre
paiement.

Au moment du vote, vous recevrez à cette
adresse électronique toutes les informations permettant de vous connecter au
site de vote ainsi que vos codes personnels.

Attention, un code de sécurité complémentaire vous sera aussi
envoyé par SMS sur le numéro de mobile fourni lors de votre inscription.
Vos codes personnels et le code de sécurité seront
nécessaires pour vous identifier lors de votre connexion.
 

 

PS :
une méthode de règlement par chèque sera prochainement disponible.