Archives pour la catégorie A l’Assemblée nationale

Un nouveau traité franco-allemand sans débat ?

Le 22 janvier 2019 un nouveau traité de coopération et d’intégration franco-allemand sera signé. Ce traité important qui renouvelle le traité de l’Élysée de 1963 sera signé par le Président de la République et la Chancelière allemande sans que l’Assemblée nationale ne soit informée de la nature des articles qui constituent ce traité.

Après le pacte de Marrakech, signé sans information par le Président, c’est un deuxième acte qui échappe à l’information de l’Assemblée nationale. Peut-on continuer ainsi à gérer les intérêts de la France lorsque l’on parle d’un Grand Débat ?

Ce texte est majeur pour l’avenir de la France et ne doit pas être signé en catimini.

Je note avec satisfaction que le Gouvernement, tardivement, vient de s’inspirer d’une proposition de loi que j’avais rédigé le 29 mars 2006 concernant la prévention des violences lors des manifestations sportives

Je note avec satisfaction que le Gouvernement, tardivement, vient de s’inspirer d’une proposition de loi que j’avais rédigé le 29 mars 2006 concernant la prévention des violences lors des manifestations sportives.

Cette proposition m’avait permis d’évoquer les problèmes de violence collective qui sont restés limités en droit Français. Néanmoins, je tiens à préciser que le Gouvernement aura bien du mal à mettre en place un système qui peut s’appliquer à des manifestations restreintes,  mais qu’il me parait difficile d’étendre pour de nombreuses raisons à des manifestations diffuses et nombreuses. Nous aurons l’occasion d’en débattre à l’Assemblée nationale.

Formidable manifestation en faveur des chrétiens d’Orient dans la cadre de la conférence internationale de Paris organisée par Patrick Karam et la CHREDO

Cliquer sur le lien suivant pour retrouver la proclamation : Proclamation Internationale de Paris contre les discriminations et les violences aux chrétiens et aux minorités d’orient

Je salue de travail considérable fait par Patrick Karam, organisateur et Président de la Conférence internationale de Paris en collaboration avec des représentants dignitaires religieux chrétiens et musulmans. A cette occasion, une proclamation solennelle contre les discriminations et les violences aux chrétiens et aux minorités d’orient a été signée par les participants à la conférence. Cette proclamation soldanelle en dix points est une première et pose avec beaucoup de clarté les solutions qui pourraient convenir pour soutenir les chrétiens d’orient et les adeptes des autres religions au Proche et Moyen Orient.