Archives pour la catégorie Dans le 16ème

Forum de la petite enfance à la Mairie du 16e : la famille ça bouge ! 


Le 16e est un arrondissement qui abrite et attire de plus en plus de familles et je m’en réjouis. En tant que Maire, il est de mon devoir d’accompagner les familles dans leurs recherches de garde de leur progéniture et t’aider chacun à trouver une solution de garde adaptée. Le 16e arrondisment souffre d’un manque certain de places en crèche. Malgrès nos demandes insistantes et répétées de création de nouvelles places, la Mairie de Paris nous délaisse. Néanmoins, il existe d’autres modes de garde. 

Avec Sandra Boelle, mon Adjointe en charge de la petite enfance, à travers ce forum de la petite enfance, nous avons travaillé avec l’ensemble des professionnels de la petite enfance du 16e pour vous présenter tous les modes de garde disponibles et vous accompagner dans vos démarches pour que chaque famille puisse trouver une solution de garde adaptée pour leurs enfants. 

Parmi les solutions proposées, nous sommes particulièrement fiers de vous présenter un mode de garde innovant qui se veut mobile et pratique : le petit bus d’ABC puériculture.

Rassemblons nous lundi soir, pour suivre tous ensemble, le 1er débat télévisé réunissant les 5 principaux candidats à l’élection présidentielle

Chers amis,

A l’occasion du 1er débat télévisé réunissant les 5 principaux candidats à l’élection présidentielle, je vous propose de nous rassembler afin de le suivre, tous ensemble, autour d’un dîner convivial au restaurant Il Cottage, 1 boulevard Lannes (16ème), le lundi 20 mars, à partir de 20h30.

Le nombre de places étant limité l’inscription est OBLIGATOIRE avant dimanche soir à l’adresse mail suivante ‎: permanencegoasguen@gmail.com

Une participation de 25 euros vous sera demandée sur place.

A lundi soir !

A lire absolument cet article du Parisien : Staline n’est pas mort

A la lecture de l’article, la Mairie de Paris considère donc qu’il est  anormal de saisir les tribunaux administratifs,  que  la décision de ces derniers n’a aucune importance puisque les travaux démarrent avant même que tous les recours soient jugés. La Mairie de Paris se félicite donc de prolonger une politique qui méprise le droit, « seule l’histoire »  à venir ( ?) justifie ces mesures coercitives. On croit rêver d’entendre ces propos évoquant ce que les marxistes appelaient le sens de l’histoire : Staline pas mort, mais on est surpris de constater que la Maire de Paris élue « démocratiquement », pratique une politique que l’on croyait perdue dans les ténèbres de l’histoire totalitaire.