Archives pour la catégorie Dans le 16ème

A propos de la Réquisition du gymnase Jean Bouin (2) :

Il se confirme bien que la Préfecture de Paris est débordée par l’arrivée de primo-migrants (sans doute plusieurs milliers sur Paris et en Île-de-France). Devant une telle situation, il serait souhaitable que la Mairie de Paris et la Préfecture puissent établir un plan d’urgence qui permettrait d’éviter les mesures du type de celle de la réquisition du gymnase Jean Bouin.

J’espère que la manifestation d’aujourd’hui des riverains et des élus ainsi que la pétition déjà signée par les parents d’élèves des établissements du 16e permettront de discuter au mieux des solutions de remplacement qui pourront sauver dans une certaine mesure la situation créée sous l’effet de la précipitation.

A propos de la réquisition du gymnase Jean Bouin :

Certaines personnes se sont crues obligées de faire des commentaires sur le refus que nous avons opposé à la réquisition du gymnase Jean Bouin.

Je tiens à préciser que ce gymnase rempli des obligations de service public, 1500 enfants scolarisés et environ 1500 personnes qui bénéficient des installations pour leur pratique sportive, la réquisition entrainant le chômage pour une trentaine de personnes qui travaillent dans ce centre.

Certains croient pouvoir en tirer de notre part une absence de solidarité à l’égard des migrants qui sont concernés. Ils se trompent d’adversaire ou cachent leur propre incapacité à gérer la solidarité de personnes qui sont en difficulté.

Le Gouvernement et le Préfet de Paris sont incapables d’avoir une attitude cohérente sous la pression et ils prennent des décisions néfastes et précipitées. On ne peut gérer la détresse des uns en provoquant la détresse des autres, ce n’est pas une manière de gouverner. Notre résistance est identique à celle des autres arrondissements parisiens, quel que soit leur coloration politique et le 16e arrondissement n’a pas à être l’objet de propos injustifiés à ce sujet.

Retrouvez mon vœu au Conseil d’Arrondissement concernant les gens du voyage dans le bois de Boulogne

Comme je l’avais prévu de graves incidents se multiplient autour de l’emplacement des gens du voyage dans le bois de Boulogne : atteinte à l’ordre public, infractions sanitaires et d’hygiène.

La situation se dégrade rapidement et demande une intervention de la Mairie de Paris et de la Préfecture de police.

Il aurait été souhaitable de mettre en place des dispositifs préventifs plutôt que de parvenir à une situation difficile à régler.

Faire des économies sur les cartes de vœux

A la différence des autres années, j’ai décidé de ne pas envoyer de cartes de vœux papiers par la poste dans un but de stricte économie. Le coût pour la collectivité locale et pour l’Assemblée nationale me paraissait, en effet, exorbitant dans une période de difficultés financières que nous connaissons.

Je remercie tous ceux qui, nombreux, m’ont adressé leurs vœux et je m’en excuse auprès des électeurs du 16e qui comprendront je crois ma motivation.

Avec mes amitiés. Bonne année 2019 !

Cérémonie des vœux à la Mairie du 16e avec mon ami et collègue Pierre-Yves Bournazel

J’ai voulu rendre confiance aux électeurs présents du 16e arrondissement en leur demandant d’être courageux et déterminés devant la crise grave que connaît notre pays.

Le 16e doit avoir confiance dans sa force et sa valeur pour prendre toute sa place dans la bataille municipale qui s’ouvre. Il faut que nous puissions faire triompher à Paris un autre mode de gestion, une autre ambition, d’autres valeurs.

Nous subissons depuis trop d’années la domination sectaire de la gauche parisienne. Nous en avons été les victimes. Il nous faudra nous unir pour Résister, Renouveler et Reconstruire.