Archives pour la catégorie Internationale

Un nouveau traité franco-allemand sans débat ?

Le 22 janvier 2019 un nouveau traité de coopération et d’intégration franco-allemand sera signé. Ce traité important qui renouvelle le traité de l’Élysée de 1963 sera signé par le Président de la République et la Chancelière allemande sans que l’Assemblée nationale ne soit informée de la nature des articles qui constituent ce traité.

Après le pacte de Marrakech, signé sans information par le Président, c’est un deuxième acte qui échappe à l’information de l’Assemblée nationale. Peut-on continuer ainsi à gérer les intérêts de la France lorsque l’on parle d’un Grand Débat ?

Ce texte est majeur pour l’avenir de la France et ne doit pas être signé en catimini.

Plus de 4.300 chrétiens ont été tués en 2018

Selon l’AFP, plus de 4.300 chrétiens ont été tués dans le monde en 2018, l’immense majorité au Nigeria, « en raison de leur foi », un nombre en nette hausse, pour la sixième année consécutive, selon l’ONG Portes ouvertes. Le nombre de chrétiens tués est passé de 3.066 à 4.305 entre novembre 2017 et octobre 2018, soit une hausse de 40%, affirme cette organisation protestante qui publie mercredi son index 2019 des 50 pays où les « chrétiens sont le plus persécutés ».

90% des chrétiens tués en 2018 dans le monde l’ont été au Nigeria (3.731 morts sur le sol nigérian, contre 2.000 en 2017). Dans ce pays, « les chrétiens font face à une double menace », le groupe jihadiste Boko Haram et les éleveurs peuls, note l’ONG.

Au total, 245 millions de chrétiens – catholiques, orthodoxes, protestants, baptistes, évangéliques, pentecôtistes, chrétiens expatriés, convertis – sont persécutés, soit « 1 chrétien sur 9 », contre 1 sur 12 l’année dernière, ajoute l’organisation. Celle-ci entend par « persécution » à la fois les violences commises mais aussi une oppression quotidienne plus discrète.

« L’index révèle une persécution contre les minorités chrétiennes qui s’accroît d’année en année. En 2018 cela continue », écrit, en préambule de ce texte, Michel Varton, directeur de Portes ouvertes.

En un an, « le nombre d’églises ciblées (fermées, attaquées, endommagées, incendiées … ndlr) a presque doublé, passant de 793 à 1.847 ». « Le nombre de chrétiens détenus passe de 1.905 à 3.150 » dans la même période.

La Corée du Nord figure à nouveau, comme les années précédentes, en tête de ce classement annuel, même s’il n’est pas possible de connaître, faute de « données fiables », le nombre de morts dans ce pays. L’ONG relève pour autant que « des dizaines de milliers de chrétiens (y) sont enfermés dans des camps de travaux forcés ».

Suivent l’Afghanistan, la Somalie, la Libye, le Pakistan, le Soudan, l’Erythrée, le Yémen, l’Iran, l’Inde, la Syrie.

Portes ouvertes, partenaire d’Open Doors international (qui agit dans 60 pays), prévient que ses chiffres, qui ne concernent que les assassinats « prouvés de manière certaine » sur la foi d’informations recoupées émanant du terrain, de la presse et d’internet, sont « en dessous de la réalité ». Cette association, qui « apporte un soutien spirituel, moral et humanitaire » aux chrétiens persécutés, existe en France depuis 1976.

Formidable manifestation en faveur des chrétiens d’Orient dans la cadre de la conférence internationale de Paris organisée par Patrick Karam et la CHREDO

Cliquer sur le lien suivant pour retrouver la proclamation : Proclamation Internationale de Paris contre les discriminations et les violences aux chrétiens et aux minorités d’orient

Je salue de travail considérable fait par Patrick Karam, organisateur et Président de la Conférence internationale de Paris en collaboration avec des représentants dignitaires religieux chrétiens et musulmans. A cette occasion, une proclamation solennelle contre les discriminations et les violences aux chrétiens et aux minorités d’orient a été signée par les participants à la conférence. Cette proclamation soldanelle en dix points est une première et pose avec beaucoup de clarté les solutions qui pourraient convenir pour soutenir les chrétiens d’orient et les adeptes des autres religions au Proche et Moyen Orient.

Retrouvez ma question d’actualité au gouvernement posait hier à l’Assemblée nationale concernant le pacte de Marrakech

Suivez aussi avec insistance la pitoyable réponse de l’obscur secrétaire d’Etat qui a été chargé de représenter la France à Marrakech. Vous constaterez à quel point le gouvernement français prend au sérieux les problèmes de l’immigration !

La France ne doit pas signer le pacte de Marrakech

Le Président de la République s’apprête à signer les 10 et 11 décembre une résolution de l’ONU en faveur des migrations. Le texte se présente de manière anodine sous la forme d’une résolution mais implique des engagements dangereux pour notre pays en ouvrant un droit international à l’immigration.

Nous ne pouvons accepter que la France soit dessaisie à terme de son pouvoir sur cette question majeure pour l’avenir de notre pays. Le texte de Marrakech refuse de considérer les risques d’une immigration ainsi confortée qui ferait le jeu d’une mondialisation économique très dangereuse.

Il n’est pas admissible que ce texte important puisse être signé par le Président de la République et lui seul, sans consultation avec le pouvoir législatif et sans débat national.

La liste des états signataires européens et des états démocratiques dans le monde s’allonge. Nous devons fermement dire non sans ambigüité à cette décision autoritaire du Président de la République.

Audition de son Excellence l’Ambassadeur du Pakistan en France dans le cadre du Groupe d’Etudes des Chrétiens d’Orient. Soutien total à Asia Bibi et de sa famille.

Dans le cadre du Groupe d’Etudes sur les Chrétiens d’Orient nous avons auditionné l’Ambassadeur du Pakistan en France à qui nous avons exprimé nos vives préoccupations à l’égard de la situation d’Asia Bibi et de sa famille. Nous lui apportons tout notre soutien.