Archives pour la catégorie Internationale

Je vous recommande la tribune de David Harris sur la situation des chrétiens d’Orient

« Le silence pour réponse aux chrétiens » par David Harris

Le 22 septembre, des dizaines de fidèles chrétiens ont été assassinés dans une église au Pakistan. Beaucoup d’autres furent blessés. Les assaillants étaient des djihadistes kamikazes. Ce n’était pas la première fois que la communauté chrétienne au Pakistan était victime d’une attaque.

En Égypte, des assauts répétés ont visé les églises chrétiennes coptes. Certains membres de cette communauté ancestrale, convaincus de ne plus avoir d’avenir dans le pays le plus peuplé du monde arabe, ont émigré.

En Irak, la population chrétienne chaldéenne a diminué au cours de ces dernières années. Les persécutions perpétuelles des groupes islamistes ont été le facteur clé de cette diminution.

Au Nigéria, des attaques régulières menées par des groupes musulmans radicaux sur des fidèles chrétiens et leurs églises ont apporté mort et désolation.

En Turquie, le Patriarcat œcuménique orthodoxe grecque a dû faire face à des barrages bureaucratiques systématiques.

En Chypre du Nord sous occupation turque, de nombreuses églises grecques orthodoxes ont été détruites ou profanées depuis que l’armée turque l’a envahie en 1974.

Enfin, au Soudan, jusqu’à l’éclatement du pays en 2011 qui a conduit à l’existence du Soudan du sud, des millions de chrétiens dans le sud ont été visés par le nord musulman, entraînant un bilan incroyablement élevé de mort.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle devrait être plus que suffisante pour alarmer le monde et surtout, je pense, le monde chrétien. Mais, hélas, à quelques exceptions notables, le silence demeure.

En tant que juif, je trouve ce silence inconcevable.

Nous, les Juifs, savons très bien que le péché du silence n’est pas une solution aux actes d’oppression.

Et cela s’applique non seulement à l’exemple évident de l’Holocauste, mais aussi à la situation d’après-guerre des Juifs dans plusieurs pays à majorité musulmane. Il y avait près d’un million de juifs dans ces pays, alors qu’aujourd’hui, il en reste moins de 50.000.

Les communautés juives de l’Irak à la Lybie, de l’Egypte au Yemen, sont chassées, tandis que celles de Turquie et d’Iran ne sont plus que l’ombre d’elles-mêmes.

Et ce, dans l’indifférence totale du monde entier.

L’ONU ne s’est pas réunie en session d’urgence. Les médias ont consacré une très faible attention. Des diplomates de Bruxelles et d’ailleurs ne se sont que trop peu manifestés. Et, soit dit en passant, les églises n’ont pas été écoutées non plus.

Étant donné que les Juifs survivants ont quitté l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient musulman, le monde a fermé les yeux. Or, maintenant que les Juifs ne sont plus disponibles pour joueur leur rôle de boucs émissaires « pratiques », ce triste honneur revient aux chrétiens (et, en Iran, au Baha’i). Serait-il possible que le monde reste encore une fois endormi face à de telles attaques meurtrières, à la peur généralisée et à la baisse de leur population?

J’ai demandé à un haut dignitaire chrétien pourquoi n’y avait-il aucune réaction, aucune descente dans les rues, aucune demande auprès des gouvernements occidentaux, et pourquoi n’y avait-il aucune preuve de solidarité auprès de ses coreligionnaires.

Sa réponse fut révélatrice.

Il a répondu que les communautés chrétiennes visées risquaient d’être encore plus en danger si des voix s’élevaient. Mais que s’est-il passé pour céder à l’intimidation, à l’exception de toujours plus d’attaques?

Il a également ajouté que certains chrétiens d’Occident ne s’identifient pas à travers les chrétiens des autres mouvements, comme les Coptes, les Chaldéens, ou les orthodoxes grecs. Mais ce n’est guère une justification. Est-il juste que la colère ne soit déclenchée que si «les critères d’adhésion» sont remplis?

Enfin, il soulignait que la chose la plus importante à faire pour les sociétés occidentales serait de bien traiter les communautés minoritaires et en particulier les musulmans afin que cela serve d’exemple au monde islamique.

Oui, c’est tout à l’honneur des nations démocratiques que de se juger soi-même par la façon dont elles respectent les minorités et nous sommes conscients que nous devons nous améliorer.

Cependant, comme l’a dit l’ancien Président de la France, Nicolas Sarkozy après avoir rencontré une délégation d’ambassadeurs arabes qui se sont plaints au sujet du traitement des musulmans en France, la France doit faire mieux, mais la France attend aussi la «réciprocité».

En d’autres mots, c’est le comble de l’hypocrisie de la part des dirigeants arabes qui critiquent les pays occidentaux pour les injustices perçues, tandis que les mêmes injustices – et plus encore – perdurent sur leurs propres terres. Si une mosquée peut être construite à Paris, une église ne devrait surement pas être radiée à Riyad.

Combien d’autres attaques comme celle au Pakistan, combien d’autres fidèles assassinés, combien d’autres églises détruites et combien d’autres familles en fuite avant que le monde s’élève d’une même voix, exprime son indignation morale, exige plus que des déclarations éphémères de la part de certains fonctionnaires d’Etat et se soulève pour soutenir les communautés chrétiennes en danger?

(http://www.huffingtonpost.fr/david-harris/le-silence-pour-reponse-aux-chretiens-persecutes_b_4085055.html)

« Lucidité, unité et fermeté face à l’Iran »

huffington_post

 je vous recommande la Tribune de Simone Rodan-Benzaquen, Directrice AJC France intitulée « Lucidité, unité et fermeté face à l’Iran » 

Le 15 Juin, dernier, le monde apprenait l’élection de M. Hassan Rouhani comme nouveau Président de la République islamique d’Iran. Dès l’annonce et même avant, au cours de sa campagne, diplomates, analystes et politiques s’empressaient de gloser sur un changement crucial et sur une nouvelle ère dans la politique iranienne. En effet, le discours inaugural du président fraîchement élu et la campagne de charme lancée à l’occasion de la 68ème Assemblée Générale de l’ONU dénotait par rapport aux propos et au programme de son prédécesseur, Mahmoud Ahmadinejad, porte étendard de la haine et du révisionnisme historique.

Quatre mois, jours pour jours après cette élection, le groupe P5 +1 (France, Angleterre, Etats Unis, Russie, Chine et Allemagne) entame de nouveau des négociations avec l’Iran sur son programme nucléaire. C’est lors de ces négociations que la communauté internationale pourra  juger si l’Iran a entamé un vrai changement de politique ou s’il s’agit d’avantage d’une énième tactique de détournement et retardement de la part des iraniens.

Pour que ces négociations aient une petite chance de réussir, le groupe P5+1 doit s’assurer de quelques principes élémentaires : Tout d’abord, se convaincre de la réalité des faits, à savoir que les sanctions de la communauté internationale ont été à l’origine de l’ouverture et l’assouplissement de la position iranienne. Ces sanctions, économiques notamment, ont effectivement mis à bout de souffle le régime iranien, qui n’a pas d’autres choix que d’essayer aujourd’hui de montrer patte blanche. Cette fermeté occidentale a donc fait ses preuves, et la brader à l’écoute de quelques propos conciliants, serait la pire des solutions. Le seul compromis  clair et acceptable par le groupe des puissances occidentales, devrait être celui qui mettrait les iraniens face à leurs obligations, à savoir d’abord de démilitariser l’arsenal nucléaire et de permettre la mise en place d’un vrai système de contrôle, avant d’exiger un relâchement des sanctions.

Lire la suite « Lucidité, unité et fermeté face à l’Iran »

A quelques jours du 2ème tour, mobilisez vous massivement pour Valérie Hoffenberg

Mes chers français d’Israël, mes chers amis,

Il y a une semaine lors du 1er tour vous avez massivement voté pour Valérie Hoffenberg.

A une semaine du 2ème tour, ce n’est pas le moment de vous relâcher.  Valérie était en tête au 1er tour, il faut que vous vous mobilisiez massivement pour la porter  à la victoire lors du 2e tour.

Mes chers français d’Israël, je peux témoigner du courage et des convictions qui ont toujours habités Valérie pour défendre la cause d’Israël dans ses nombreux combats politiques.

Valérie à mes côtés a toujours publiquement pris la défense d’Israël au Conseil de Paris, elle s’est battue contre le boycott et elle fut l’une des premières à défendre et à expliquer la nécessité de la barrière de sécurité.

Elle a fait preuve d’un grand courage en s’opposant publiquement à Alain Juppé, sur le vote d’adhésion de la Palestine à l’UNESCO.

 Je condamne donc avec force les propos inacceptables tenus sur différents blogs, qui attaquent injustement Valérie.  Je vous demande de ne pas croire un seul mot de ces articles mensongers. J’ai toujours soutenu Valérie Hoffenberg et aujourd’hui encore plus qu’avant je me tiens à ses côtés pour lui apporter mon total soutien.

Je me suis toujours engagé à vos côtés et pour la première fois c’est moi qui vous demande un service, celui de voter massivement pour Valérie car j’ai besoin d’elle à mes côtés à l’Assemblée Nationale.

Je tiens à préciser que l’UDI est un parti marginal, qui n’a aucun poids pour porter haut et fort la voix des français d’Israël à l’Assemblée Nationale et que la seule vraie force d’opposition au Parti Socialiste est l’UMP.

Je connais personnellement les deux candidats en course pour le 2ème tour de ces élections et c’est sans hésitation que je vous appelle à voter pour Valérie Hoffenberg. Mobilisez-vous pour  Valérie, mobilisez-vous pour que votre voix soit entendue dans l’hémicycle de l’Assemblée.

 

Claude GOASGUEN

Ancien Ministre

Député – Maire du 16e arrondissement

Commémoration de la Shoah : faux pas au lycée français de Jérusalem

Question écrite à l'attention de Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères, s'agissant des consignes données lors de la commémoration de la Shoah par le proviseur du lycée français de Jérusalem.

M. Claude
Goasguen attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères sur le
fonctionnement du lycée français de Jérusalem.

Le 7 avril est
le jour de commémoration de la Shoah, et partout en Israël, une minute de
silence et de recueillement nationale est observée. Partout, sauf au lycée
français de Jérusalem cette année, où la veille, le proviseur de
l'établissement avait adressé une note aux enseignants signifiant que la minute
de silence n'était pas obligatoire, et que seuls les élèves le souhaitant
pouvaient l'observer à titre personnel et sans sollicitation extérieure.
L'établissement ne déclencherait donc pas la sirène à 10h et les cours ne
seraient pas interrompus, sauf volonté personnelle de l'enseignant de respecter
cette minute de recueillement. De fait, la commémoration de la Shoah est
devenue l'exception au lycée français. Le proviseur justifie cette mesure par le
climat politique tendu à Jérusalem et par des affrontements qui ont lieu en
Cisjordanie récemment. Cette attitude de la direction est franchement
inadmissible, et il nécessaire qu'elle fournisse des explications sur ce
dysfonctionnement qui éprouve de nombreux concitoyens franco-israéliens. L’erreur
est impardonnable et marquée d'une profonde ignorance de l'Histoire de la part
d'un membre du corps éducatif, semble donner une légitimité à la théorie
négationniste de la concurrence des souffrances. C'est pourquoi il souhaiterait
connaître les sanctions qui vont être engagées à l'encontre du directeur du
lycée français de Jérusalem.

Diner à la mairie du 16ème en l’honneur de Guilad Shalit

Hier soir, à l'occasion de la venue exceptionnelle de Gilad Shalit à Paris, un diner a été organisé par le LIBI France et l'UPJF dans le Salon d'honneur de la Mairie du 16ème en présence de nombreuses personnalités dont l'ambassadeur d'Israel, Yossi Gal. 

J'étais ravi de retrouver un jeune homme souriant et honoré de lui remettre lors de cette soirée exceptionnelle et pleine d'émotion, la Grande médaille du 16ème, en hommage pour son courage et en hommage à l'amitié entre la France et Israel. 

Shalit005
Shalit007
Shalit017
Shalit024

 

10ème anniversaire du Campus Francophone du Collège Académique de Netanya

Hier soir, nous avons célébré le
10ème anniversaire du Campus Francophone du Collège Académique de
Netanya. Au cours d’un diner qui se tenait au Ministère des Affaires Etrangères,

Netanya
Netanya (Photo credit: Wikipedia)

le conseil d’administration de l’université de Netanya dont je suis le Président
d’Honneur, a pu développer l’intérêt que présentait pour l’avenir d’Israël et

de la France, une meilleure coopération universitaire entre ces deux pays, gage
de réussite dans un monde en pleine mutation.

Cet événement s’est déroulé en
présence du Professeur Zvi Arad et du Docteur David Altman, respectivement
Président et Vice-Président du Collège Académique de Netanya, de Yossi Gal,
ambassadeur d’Israël en France, de François Zimeray, Ambassadeur pour les
droits de l’Homme, d’Alexandre Adler et de Valérie Hoffenberg devant une
nombreuse assistance internationale.

Question écrite à Michel PLATINI, Président de l’UEFA

Michel-Platini-930_scalewidth_630

Paris, le 20 février
2013

Monsieur le Président,

C’est parce que vous incarnez les valeurs de la
France dans une institution internationale que nous nous adressons à vous.

En effet, le football est un facteur de
développement, d’épanouissement, de découverte des uns par les autres, pour
faire avancer la démocratie et la paix.

C’est
donc avec indignation que nous avons appris les pressions dont vous êtes
l’objet, pour faire annuler la Coupe du Monde Junior de l’UEFA  en Israël.

La démocratie israélienne est un partenaire de
la France, de l’Europe et de l’ensemble des autres démocraties.

L’équipe nationale d’Israël comporte des
joueurs d’origine arabe aussi bien que juive. Seule compte la valeur sportive.

En tant qu’élu de la République, démocrate engagé
pour le dialogue et la paix, nous vous apportons notre soutien absolu pour
faire appliquer la décision de l’U.E.F.A. aux 
dates et au lieu prévus.

Les Jeux Olympiques de Londres ont accueilli
toutes les nations; la rencontre France-Israël de coupe Davis s’est
magnifiquement déroulée à Rouen, malgré le mécontentement de quelques
personnages qui voudraient introduire la haine jusque dans le sport.

Annuler la Coupe du Monde Junior qui a lieu en
mars prochain en Israël serait un signe de faiblesse des démocrates que nous
sommes, un encouragement à ceux qui essaient d’instrumentaliser le sport et
refusent qu’il soit facteur de paix.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le
Président, l’assurance de notre considération distinguée.

 

Ce courrier est également cosigné par les députés :
Geneviève Levy, Jacques-Alain Bénisti, Eric Straumann, Jean-Christophe
Fromantin, Michel Herbillon, Jean-Luc Moudenc, Didier Quentin, Bernard
Deflesselles, Hervé Mariton, Patrick Balkany, Lionnel Luca, Xavier Bertrand,
Thierry Solère, Guy Geoffroy, Patrick Hetzel

Question écrite au Ministre des Affaires étrangères et européennes

Cg assemblee nationale 2

M. Claude
Goasguen attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères sur les
conclusions de l’enquête sur l’attentat de Burgas.

En juillet
dernier, sur le parking de l’aéroport de Burgas, un groupe de touristes
majoritairement israéliens a été pris pour cible d’un attentat suicide, qui a
profondément choqué l’opinion. Pour la 1ère fois un attentat suicide
portant la signature du Hezbollah était perpétré sur le sol européen. Les
autorités bulgares, qui viennent de terminer leur enquête, ont livré leurs
conclusions aux membres du Conseil de sécurité de l’ONU : le Hezbollah est
bien responsable de cet attentat, les éléments de preuve sont accablants.

La communauté
internationale doit donc réagir fortement. Les Etats-Unis et Israël invitent
vivement l’Union européenne à aller au bout de sa démarche d’inscription sur la
liste européenne des organisations terroristes du Hezbollah. Cette procédure
nécessite l’aval des 27, et la France ne peut pas se permettre de s’abstenir.
Un rôle de leader s’impose aux côtés de l’Allemagne et de la Grande Bretagne.
La réunion des Ministres des affaires étrangères européens du 18 février est l’occasion
parfaite pour que la France soutienne cette sanction, qui aurait dû s’imposer
depuis de nombreuses années.

C'est pourquoi
il souhaiterait avoir la confirmation de l'engagement du gouvernement français
dans le lancement de la procédure d’inscription du Hezbollah sur la liste
européenne des organisations terroristes.

Le malaise Franco-Allemand

50e-anniversaire-de-la-signature-du-traite-de-l-elysee

J’ai tenu à m’associer à l’hommage rendu par le Parlement
français et les autorités de notre pays pour le 50ème anniversaire
du Traité de l’Elysée, unissant la France et l’Allemagne, et conçu par  le Général de Gaulle et le Chancelier
Adenauer.

La coopération franco-allemande reste l’axe essentiel du
développement de la construction européenne et c’est à ce titre que nous avons
tenu à rendre hommage à cette œuvre qui marque un tournant dans la construction
de l’Europe.

Le déroulement de la réunion devait malheureusement décevoir
les participants. Le discours du Président de la République était d’une platitude
consommée et le discours de la Chancelière ne fut pas à la hauteur de nos
attentes. Il faut dire que l’Allemagne entre dans une période électorale
difficile pour la majorité CDU-FDP comme en témoigne les résultats de
Basse-Saxe, perdue par Madame MERKEL. Il est évident que les relations entre le
Président de la Chancelière ne sont pas au beau fixe et que la coopération
connaît un fléchissement inquiétant dû en particulier aux divergences économiques
de nos deux pays.

D’un côté, l’Allemagne prônant une politique de rigueur pour
conserver la stabilité de l’euro, freinant  les dépenses publiques , d’un autre côté,
un gouvernement socialiste qui pratique une politique fiscale extravagante et
refuse de diminuer le poids de la dépense publique en France.

Le malaise est réel. Il n’est pas souhaitable qu’il perdure
sans remettre en cause une Europe qui s’affaiblit et dont l’absence de
solidarité dans la guerre menée par l’armée française au Mali, porte
témoignage.

Il est essentiel de retrouver un axe Franco-Allemand tourné
vers l’avenir. C’est l’intérêt de notre pays et l’intérêt de l’Europe.