Archives pour la catégorie Internationale

Combattre pour sauver les chrétiens d’Orient

Manifestation contre le double jeu de la Turquie - 7 septembre 2015 - Place de Bolivie 16e

Le 7 septembre à 18h30, place de Bolivie dans le 16e, j’irai manifester avec la CHREDO la colère contre le sort qui est réservé aux chrétiens d’Orient en interpelant l’attitude scandaleuse de la Turquie. Nous ne pouvons pas laisser passer la profonde ignorance sur le massacre systématique dont les chrétiens font l’objet au Moyen-Orient. Certes nous devons être sensibles devant les drames que rencontrent les migrants qui, massivement, se tournent vers l’Europe mais nous ne devons pas oublier non plus que certains chrétiens qui voudraient émigrer eux aussi vers l’Europe sont systématiquement massacrés avant même de pouvoir embarquer. S’intéresser à la misère des migrants ne doit pas faire oublier le massacre préalable de nos frères chrétiens. Il faut combattre par les armes mais aussi par la parole. En rappelant la responsabilité terrible que prennent les nations occidentales devant le génocide des chrétiens en Orient.

 

La Mairie du 16e oragnise une semaine de la Russie du 17 au 20 septembre

Affiche JPEG

La Mairie du 16e et l’Association Dialogue Franco-Russe vous présentent « DA! », la semaine de la Russie dans le 16e arrondissement de Paris qui aura lieu du 17 au 20 septembre 2015.

Grand moment de cette semaine de la Russie : la table ronde sur la partenariat France-Russie : hier, aujourd’hui, demain

Retrouvez ci-joint le programme de la Semaine de la Russie dans le 16e arrondissement : Programme de la Semaine de la Russie dans le 16e

15 août : solidarité avec les chrétiens d’Orient

christian bells 2

Je souhaite que les parisiens puissent s’associer à la manifestation de soutien aux chrétiens d’Orient « Christian Bells » qui se déroulera demain dans de nombreuses églises de Paris.

J’espère que les églises de France rappelleront en cette journée fériée que la fête ne doit pas faire oublier la souffrance de nos frères massacrés sans pitié dans l’indifférence quasi-générale.

Mobilisez-vous massivement pour soutenir cette initiative française qui j’espère réveillera enfin les consciences collectives.

J’étais au cirque d’hiver auprès de François Fillon, Valérie Pécresse, Patrick Karam, la CHREDO, Monseigneur Gollnisch et tous les représentants des Chrétiens d’Orient pour réaffirmer mon soutien à tous les Chrétiens qui souffrent en silence en Orient

Hier soir au Cirque d’Hiver‬ j’ai demandé à tous les Maires de France d’afficher leur soutien aux ‪‎Chrétiens d’Orient‬ sur leurs Mairies et d’adhérer à l’association que j’ai créé « Les Mairies avec les Chrétiens d’Orient « . Le silence est un danger. Il faut dire aux français l’horreur que subissent les chrétiens en Orient. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lancement de l’association « Les mairies avec les Chrétiens d’Orient »

Manifestation de soutien aux Chrétiens d'Orient organisé par Claude Goasguen mercredi 20 mai 2015 à la Mairie du 16e (6)

A la suite du succès de la manifestation de soutien aux Chrétiens d’Orient, organisée le 20 mai dernier sur le parvis de la mairie du 16e arrondissement de Paris, en présence de Monseigneur le Nonce Apostolique, du Grand Rabbin de France, du Vice-président du CFCM, du Président du CRIF, de Mgr Gollnisch, de Patrick Karam président de la « CHREDO » et de nombreux évêques et prêtres d’Orient, au cours de laquelle a été dévoilée une banderole sur le fronton de la mairie, Claude GOASGUEN et Samia BADAT-KARAM viennent déposer les statuts fondateurs de l’association « Les mairies avec les Chrétiens d’Orient ». Cette association a pour ambition de fédérer les élus locaux soucieux d’attirer l’attention des pouvoirs publics et de l’opinion publique sur la situation des Chrétiens d’Orient. Claude GOASGUEN et Samia BADAT-KARAM invitent tous les élus locaux à les rejoindre au sein de cette association et à multiplier les initiatives de soutien à ces Chrétiens persécutés. Retrouvez nous sur le site www.lesmairies-chretiensdorient.fr

Les trois suppliques des Chrétiens d’Orient adressées à la France et au Conseil de Sécurité

Chretiens orient

Le drame que vivent les Chrétiens d’Orient et les minorités au Proche et au Moyen-Orient ont convaincu les participants religieux et laïcs réunis par la Coordination des Chrétiens d’Orient en Danger (CHREDO), de lancer une supplique à la France et aux membres du Conseil de Sécurité des Nations-Unies.

Avant la réunion du Conseil de Sécurité des Nations-Unies suscitée par la France sur la question des chrétiens d’Orient et des autres minorités, la Coordination des Chrétiens d’Orient en Danger (CHREDO), ses organisations affiliées ainsi que les responsables religieux des églises d’Orient ci-dessous tiennent à affirmer ce qui suit :

  1. Nous demandons à la coalition internationale d’intensifier leurs efforts afin de mettre fin à la barbarie et à l’exode des Chrétiens et des minorités d’Orient et de leur permettre de revenir dans leur ville et leur village. Cette      gangrène menace tous les Etats de la région, et nous sommes convaincus que plus on tarde et plus les risques pour l’Orient et l’Occident s’aggraveront et plus le prix à payer sera lourd pour nos civilisations.
  2. Le Ministre Français des affaires étrangères, Laurent Fabius, a accepté de soutenir la création d’un fonds international spécifique d’aide aux chrétiens d’Orient et aux minorités qui doit financer la reconstruction des maisons, des écoles, des hôpitaux et des églises afin de permettre le retour des Chrétiens et des minorités dans leur ville et dans leur village. Son accord a été signifié au président de la CHREDO, Patrick Karam, à la réunion tenu mercredi 25 mars en présence des religieux et des parlementaires. Nous demandons instamment au ministre français de concrétiser au plus vite son engagement par la réunion d’une conférence de donateurs pour mettre en place ce fonds.
  3. Nous demandons instamment à la France, comme la CHREDO l’a fait depuis plusieurs mois, de tout mettre en œuvre afin que le Conseil de Sécurité des Nations-Unies saisisse la Cour Pénale Internationale (CPI) pour génocide et crime contre l’humanité. A défaut en cas de refus du Conseil de Sécurité, et comme le Ministre Laurent Fabius s’y est engagé auprès du président de la CHREDO mercredi 25 mars, nous demandons à la France de soutenir concrètement la plainte de la CHREDO devant la CPI qui est en instruction.

Signataires :

  1. Religieux

Mgr. Norvan Zakarian : Primat émérite de l’Eglise Apostolique Arménienne, Mgr Athanasios : Evêque de l’Eglise Copte Orthodoxe de France, Père George  Assadourian : Eglise Catholique Arménienne, Père Moussa Anba Bishoy Prêtre de l’Eglise Copte Orthodoxe de Créteil

  1. Laïcs

Patrick Karam : Président de la Coordination Chrétiens d’Orient en Danger (CHREDO); Ancien Délégué Interministériel ; Jean Maher : Secrétaire Général de la CHREDO ;  et Président de l’Organisation Franco-Egyptienne des Droits de l’Homme ; Sona Attamian :  Membre du Bureau de la CHREDO ; et Vice-présidente de l’Union Générale Arménienne de Bienfaisance UGAB (présent dans plusieurs pays) ; Elish Yako : Membre du Bureau de la CHREDO ; et Secrétaire Général de l’Association d’Entraide aux Minorités d’Orient AEMO ; Antoine Chedid : Membre du Bureau de la CHREDO ; et Président France du Rassemblement Pour le Liban ; Elie Haddad, vice-président de la CHREDO et président Europe du Rassemblement pour le Liban ; Rafic Abou Fadel : Membre du Bureau de la CHREDO ; et Représentant de la Rencontre Orthodoxe en France ; Pierre Joseph : Membre du Bureau de la CHREDO ; et président du groupe indépendant de réflexion pour la Syrie ; Saïd Oujibou : Membre du Bureau de la CHREDO ; et Président de l’Association des Chrétiens Nord Africains ; Samia Maltouf : avocat au barreau de Paris, avocate de la CHREDO

Lutte contre l’antisémitisme : Monsieur Valls moins de discours, des actes !

Lutte contre l’antisémitisme : Monsieur Valls moins de discours, des actes !

Le Premier ministre a l’habitude de faire de grands discours fustigeant l’antisémitisme. Cela devient d’ailleurs une habitude à l’Assemblée nationale. Le Ministre de l’Intérieur, lui manifeste à Créteil dans une démarche assez singulière de la part d’un ministre dont on souhaiterait qu’il manifeste moins et qu’il prenne des mesures efficaces. Sans vouloir faire de caricature, le Ministre de l’Intérieur manifeste contre lui-même…

Mercredi à l’Assemblée nationale dans une réponse au Député UDI, Meyer Habib, le Premier ministre a dérapé en mettant en exergue le fait que seule la reconnaissance d’un état palestinien pouvait vaincre l’antisémitisme. Singulière vision pour répondre à une gauche qui n’a pas hésité à voter massivement la reconnaissance de l’état palestinien prenant le risque de relancer l’agitation antisémite en France.

« La paix elle est indispensable, tant qu’il n’y aura pas la paix entre israéliens et palestiniens, tant qu’il n’y aura pas l’existence de deux états côte à côte, un état palestinien et un état israélien, sur dans ses frontières, en sécurité. Nous le savons,  certains chercherons en permanence à nourrir la haine d’Israël et donc aussi des juifs à travers cette situation. » La fin de l’antisémitisme passerait donc par l’injonction faite à Israël de ne pas combattre les terroristes du Hamas !

Pour tout dire il y en a assez des discours du Premier ministre et de l’absence de suivi de ces discours dans les actes.

C’est la raison pour laquelle je viens de poser trois questions simultanées au gouvernement sur les vraies questions politiques pour mettre fin à l’antisémitisme.

Quelles sont les mesures prises par le Ministre de l’Intérieur ?

Y a-t-il une circulaire qui détermine une politique du Garde des Sceaux ?

L’Education nationale a-t-elle pris la mesure de ce que le rapport Obin dénonçait depuis 2004 ?

La lutte contre l’antisémitisme est un devoir national de la République et j’attends du gouvernement de la France, qu’il ne se contente pas d’en parler mais de la mettre en œuvre.

Ce combat appelle une détermination encore plus grande quand je vois que le Sénat (qui est en majorité d’opposition) vient d’adopter  une résolution de reconnaissance de l’État de Palestine par une courte majorité certes de 154 voix contre 146 !

Retrouvez mes questions écrites au gouvernement concernant la lutte contre l’antisémitisme en cliquant sur ce lien : Questions écrites au gouvernement – Lutte contre l’antisémitisme