Archives pour la catégorie Internationale

A quelques jours du 2ème tour, mobilisez vous massivement pour Valérie Hoffenberg

Mes chers français d’Israël, mes chers amis,

Il y a une semaine lors du 1er tour vous avez massivement voté pour Valérie Hoffenberg.

A une semaine du 2ème tour, ce n’est pas le moment de vous relâcher.  Valérie était en tête au 1er tour, il faut que vous vous mobilisiez massivement pour la porter  à la victoire lors du 2e tour.

Mes chers français d’Israël, je peux témoigner du courage et des convictions qui ont toujours habités Valérie pour défendre la cause d’Israël dans ses nombreux combats politiques.

Valérie à mes côtés a toujours publiquement pris la défense d’Israël au Conseil de Paris, elle s’est battue contre le boycott et elle fut l’une des premières à défendre et à expliquer la nécessité de la barrière de sécurité.

Elle a fait preuve d’un grand courage en s’opposant publiquement à Alain Juppé, sur le vote d’adhésion de la Palestine à l’UNESCO.

 Je condamne donc avec force les propos inacceptables tenus sur différents blogs, qui attaquent injustement Valérie.  Je vous demande de ne pas croire un seul mot de ces articles mensongers. J’ai toujours soutenu Valérie Hoffenberg et aujourd’hui encore plus qu’avant je me tiens à ses côtés pour lui apporter mon total soutien.

Je me suis toujours engagé à vos côtés et pour la première fois c’est moi qui vous demande un service, celui de voter massivement pour Valérie car j’ai besoin d’elle à mes côtés à l’Assemblée Nationale.

Je tiens à préciser que l’UDI est un parti marginal, qui n’a aucun poids pour porter haut et fort la voix des français d’Israël à l’Assemblée Nationale et que la seule vraie force d’opposition au Parti Socialiste est l’UMP.

Je connais personnellement les deux candidats en course pour le 2ème tour de ces élections et c’est sans hésitation que je vous appelle à voter pour Valérie Hoffenberg. Mobilisez-vous pour  Valérie, mobilisez-vous pour que votre voix soit entendue dans l’hémicycle de l’Assemblée.

 

Claude GOASGUEN

Ancien Ministre

Député – Maire du 16e arrondissement

Commémoration de la Shoah : faux pas au lycée français de Jérusalem

Question écrite à l'attention de Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères, s'agissant des consignes données lors de la commémoration de la Shoah par le proviseur du lycée français de Jérusalem.

M. Claude
Goasguen attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères sur le
fonctionnement du lycée français de Jérusalem.

Le 7 avril est
le jour de commémoration de la Shoah, et partout en Israël, une minute de
silence et de recueillement nationale est observée. Partout, sauf au lycée
français de Jérusalem cette année, où la veille, le proviseur de
l'établissement avait adressé une note aux enseignants signifiant que la minute
de silence n'était pas obligatoire, et que seuls les élèves le souhaitant
pouvaient l'observer à titre personnel et sans sollicitation extérieure.
L'établissement ne déclencherait donc pas la sirène à 10h et les cours ne
seraient pas interrompus, sauf volonté personnelle de l'enseignant de respecter
cette minute de recueillement. De fait, la commémoration de la Shoah est
devenue l'exception au lycée français. Le proviseur justifie cette mesure par le
climat politique tendu à Jérusalem et par des affrontements qui ont lieu en
Cisjordanie récemment. Cette attitude de la direction est franchement
inadmissible, et il nécessaire qu'elle fournisse des explications sur ce
dysfonctionnement qui éprouve de nombreux concitoyens franco-israéliens. L’erreur
est impardonnable et marquée d'une profonde ignorance de l'Histoire de la part
d'un membre du corps éducatif, semble donner une légitimité à la théorie
négationniste de la concurrence des souffrances. C'est pourquoi il souhaiterait
connaître les sanctions qui vont être engagées à l'encontre du directeur du
lycée français de Jérusalem.

Diner à la mairie du 16ème en l’honneur de Guilad Shalit

Hier soir, à l'occasion de la venue exceptionnelle de Gilad Shalit à Paris, un diner a été organisé par le LIBI France et l'UPJF dans le Salon d'honneur de la Mairie du 16ème en présence de nombreuses personnalités dont l'ambassadeur d'Israel, Yossi Gal. 

J'étais ravi de retrouver un jeune homme souriant et honoré de lui remettre lors de cette soirée exceptionnelle et pleine d'émotion, la Grande médaille du 16ème, en hommage pour son courage et en hommage à l'amitié entre la France et Israel. 

Shalit005
Shalit007
Shalit017
Shalit024

 

10ème anniversaire du Campus Francophone du Collège Académique de Netanya

Hier soir, nous avons célébré le
10ème anniversaire du Campus Francophone du Collège Académique de
Netanya. Au cours d’un diner qui se tenait au Ministère des Affaires Etrangères,

Netanya
Netanya (Photo credit: Wikipedia)

le conseil d’administration de l’université de Netanya dont je suis le Président
d’Honneur, a pu développer l’intérêt que présentait pour l’avenir d’Israël et

de la France, une meilleure coopération universitaire entre ces deux pays, gage
de réussite dans un monde en pleine mutation.

Cet événement s’est déroulé en
présence du Professeur Zvi Arad et du Docteur David Altman, respectivement
Président et Vice-Président du Collège Académique de Netanya, de Yossi Gal,
ambassadeur d’Israël en France, de François Zimeray, Ambassadeur pour les
droits de l’Homme, d’Alexandre Adler et de Valérie Hoffenberg devant une
nombreuse assistance internationale.

Question écrite à Michel PLATINI, Président de l’UEFA

Michel-Platini-930_scalewidth_630

Paris, le 20 février
2013

Monsieur le Président,

C’est parce que vous incarnez les valeurs de la
France dans une institution internationale que nous nous adressons à vous.

En effet, le football est un facteur de
développement, d’épanouissement, de découverte des uns par les autres, pour
faire avancer la démocratie et la paix.

C’est
donc avec indignation que nous avons appris les pressions dont vous êtes
l’objet, pour faire annuler la Coupe du Monde Junior de l’UEFA  en Israël.

La démocratie israélienne est un partenaire de
la France, de l’Europe et de l’ensemble des autres démocraties.

L’équipe nationale d’Israël comporte des
joueurs d’origine arabe aussi bien que juive. Seule compte la valeur sportive.

En tant qu’élu de la République, démocrate engagé
pour le dialogue et la paix, nous vous apportons notre soutien absolu pour
faire appliquer la décision de l’U.E.F.A. aux 
dates et au lieu prévus.

Les Jeux Olympiques de Londres ont accueilli
toutes les nations; la rencontre France-Israël de coupe Davis s’est
magnifiquement déroulée à Rouen, malgré le mécontentement de quelques
personnages qui voudraient introduire la haine jusque dans le sport.

Annuler la Coupe du Monde Junior qui a lieu en
mars prochain en Israël serait un signe de faiblesse des démocrates que nous
sommes, un encouragement à ceux qui essaient d’instrumentaliser le sport et
refusent qu’il soit facteur de paix.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le
Président, l’assurance de notre considération distinguée.

 

Ce courrier est également cosigné par les députés :
Geneviève Levy, Jacques-Alain Bénisti, Eric Straumann, Jean-Christophe
Fromantin, Michel Herbillon, Jean-Luc Moudenc, Didier Quentin, Bernard
Deflesselles, Hervé Mariton, Patrick Balkany, Lionnel Luca, Xavier Bertrand,
Thierry Solère, Guy Geoffroy, Patrick Hetzel

Question écrite au Ministre des Affaires étrangères et européennes

Cg assemblee nationale 2

M. Claude
Goasguen attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères sur les
conclusions de l’enquête sur l’attentat de Burgas.

En juillet
dernier, sur le parking de l’aéroport de Burgas, un groupe de touristes
majoritairement israéliens a été pris pour cible d’un attentat suicide, qui a
profondément choqué l’opinion. Pour la 1ère fois un attentat suicide
portant la signature du Hezbollah était perpétré sur le sol européen. Les
autorités bulgares, qui viennent de terminer leur enquête, ont livré leurs
conclusions aux membres du Conseil de sécurité de l’ONU : le Hezbollah est
bien responsable de cet attentat, les éléments de preuve sont accablants.

La communauté
internationale doit donc réagir fortement. Les Etats-Unis et Israël invitent
vivement l’Union européenne à aller au bout de sa démarche d’inscription sur la
liste européenne des organisations terroristes du Hezbollah. Cette procédure
nécessite l’aval des 27, et la France ne peut pas se permettre de s’abstenir.
Un rôle de leader s’impose aux côtés de l’Allemagne et de la Grande Bretagne.
La réunion des Ministres des affaires étrangères européens du 18 février est l’occasion
parfaite pour que la France soutienne cette sanction, qui aurait dû s’imposer
depuis de nombreuses années.

C'est pourquoi
il souhaiterait avoir la confirmation de l'engagement du gouvernement français
dans le lancement de la procédure d’inscription du Hezbollah sur la liste
européenne des organisations terroristes.

Le malaise Franco-Allemand

50e-anniversaire-de-la-signature-du-traite-de-l-elysee

J’ai tenu à m’associer à l’hommage rendu par le Parlement
français et les autorités de notre pays pour le 50ème anniversaire
du Traité de l’Elysée, unissant la France et l’Allemagne, et conçu par  le Général de Gaulle et le Chancelier
Adenauer.

La coopération franco-allemande reste l’axe essentiel du
développement de la construction européenne et c’est à ce titre que nous avons
tenu à rendre hommage à cette œuvre qui marque un tournant dans la construction
de l’Europe.

Le déroulement de la réunion devait malheureusement décevoir
les participants. Le discours du Président de la République était d’une platitude
consommée et le discours de la Chancelière ne fut pas à la hauteur de nos
attentes. Il faut dire que l’Allemagne entre dans une période électorale
difficile pour la majorité CDU-FDP comme en témoigne les résultats de
Basse-Saxe, perdue par Madame MERKEL. Il est évident que les relations entre le
Président de la Chancelière ne sont pas au beau fixe et que la coopération
connaît un fléchissement inquiétant dû en particulier aux divergences économiques
de nos deux pays.

D’un côté, l’Allemagne prônant une politique de rigueur pour
conserver la stabilité de l’euro, freinant  les dépenses publiques , d’un autre côté,
un gouvernement socialiste qui pratique une politique fiscale extravagante et
refuse de diminuer le poids de la dépense publique en France.

Le malaise est réel. Il n’est pas souhaitable qu’il perdure
sans remettre en cause une Europe qui s’affaiblit et dont l’absence de
solidarité dans la guerre menée par l’armée française au Mali, porte
témoignage.

Il est essentiel de retrouver un axe Franco-Allemand tourné
vers l’avenir. C’est l’intérêt de notre pays et l’intérêt de l’Europe.