Archives pour la catégorie Nationale

Réunion publique sur la sécurité et la justice le mercredi 12 décembre à 18h30 à Notre Dame de l’Assomption

J’organise une réunion sur les thèmes de la sécurité et de la justice le mercredi 12 décembre à 18h30 à Notre-Dame-de-l’Assomption, 90 Rue de l’Assomption dans le 16e.

Guillaume Larrivé, Député de l’Yonne, Secrétaire Général délégué Les Républicains, viendra débattre avec nous lors de cette réunion. Il vous présentera par ailleurs son nouveau livre « Le coup d’Etat Macron , le Prince contre la Nation « .

Je compte sur vous.

Grande soirée de solidarité de la communauté juive au pavillon d’Armenonville

Je voudrais saluer cette gigantesque manifestation de solidarité autour de mon ami Gérard Pariente. Nous étions plus de 700 personnes au pavillon d’Armenonville pour aider les enfants de l’orphelinat d’Ashkelon et le service de pédiatrie de la Pitié Salpêtrière. Un grand moment de solidarité auquel je suis heureux d’avoir participé.

Hommage aux professeurs et élèves de Jean Baptiste Say tombés pendant la 1er Guerre Mondiale

En présence d’élèves et parents d’élèves venus nombreux et de Caroline Brasseur, Adjointe au Maire du 16e en charge des affaires scolaires et périscolaires et de Béatrice Lecouturier, Conseiller Régionale d’Ile de France. Merci à Marie-Claude Puigdemont-Proust, Proviseur de Jean Baptiste Say pour avoir organisé cette belle cérémonie du souvenir.

Merci au Premier Ministre de dire enfin la vérité sur l’antisémitisme

Enfin le masque administratif qui consistait à cacher la vérité aux français est levé par le chef du gouvernement. Depuis une décennie, la France connaît un regain d’antisémitisme, le plus fort en Europe. Nous savons que depuis plusieurs années certains départements, certaines communes et certains quartiers rendent la vie impossible à la communauté juive française. Beaucoup d’entre eux nous rejoignent dans le 16e arrondissement et dans l’ouest francilien et nous avons entendu leurs plaintes poignantes. La vérité éclate enfin mais il faut désormais que la police et la justice fassent leur travail avec plus de rigueur. Je demande depuis longtemps que l’échelle des peines soient modifiées et qu’une circulaire pénale à ce sujet soit édictée par le Garde des Sceaux. Je travaillerai avec le gouvernement sur tous ces sujets comme je l’ai fait hier sans tenir compte des options politiques car il s’agit de défendre la démocratie française et son honneur.

Échange avec Nicolas Sarkozy

J’ai rencontré ce matin Nicolas Sarkozy pour évoquer avec lui diverses questions, entre autre celles de l’avenir des Républicains, des difficultés que rencontre notre pays et surtout d’un certain nombre d’initiatives que je souhaite prendre concernant la relance de l’Union Méditerranéenne.

J’ai a cette occasion évoqué également le 16e arrondissement que Nicolas Sarkozy habite et dans lequel il vote. Il m’a fait part de son attachement profond à notre bel arrondissement, comme nous l’apprécions nous mêmes.

Entretien avec le Père Desbois

Dans le cadre du Groupe d’Études sur les Chrétiens d’Orient que je copréside à l’Assemblée Nationale, j’ai rencontré le Père Desbois dont on connaît le travail qu’il mène avec beaucoup de courage et de conviction auprès des Yesidis. Nous avons évoqué les difficultés de la reconstruction de Mossoul dont l’UNESCO vient de faire une de ses priorités. Pour autant la situation est loin de se stabiliser au Proche Orient devant l’afflux des conflits nouveaux en Syrie, au Kurdistan, en Irak et en Turquie. Nous recevrons le Père Desbois devant le Groupe d’Études sur les Chrétiens d’Orient.

Des ordonnances pour la SNCF ?

 

Il y a des sujets qui ne sont ni de droite, ni de gauche, mais dont l’urgence est nationale. Il est évident que le déficit de la SNCF (45 milliards d’euros), les difficultés que rencontrent les usagers et les impératifs de la concurrence européenne, nécessitent d’aller rapidement vers une solution.

Sur un problème aussi grave, la solution par ordonnances me paraît adaptée par l’urgence. Elle sera bien sûr précédée d’une concertation avec les syndicats comme l’a précisé le 1er Ministre Édouard Philippe. Elle sera l’objet d’un débat au parlement et nous serons très attentifs au maintient des lignes nécessaires à notre aménagement du territoire.

Je ne conçois pas de céder aux menaces syndicales  sur un sujet aussi dramatique qui aurait dû être porté par les majorités de droite depuis longtemps et qui faisait de notre programme aux élections présidentielles.

A la différence de ce que je ferai pour la loi Asile et Immigration, en condamnant ce gouvernement, je crois qu’il est de notre intérêt de soutenir la position du 1er Ministre, qu’il a exprimé lundi 26 mars.