Archives pour la catégorie Nationale

Le dimanche 26 mai nous voterons pour les élections européennes !

Même si cette élection n’est pas pour l’instant suffisamment enthousiasmante au regard des enjeux à venir, il est important que les électeurs du 16e arrondissement se mobilisent pour voter.

Toutes les listes sont désormais déposées et connues (il y en a 33 !).

Après mure réflexion, c’est sans ambiguïté que je vous demande de voter pour la liste que dirige avec talent François-Xavier Bellamy pour Refonder l’Europe et Rétablir la France !

L’enthousiasme rencontré dans toute la France par les candidats LR que nous soutenons vient témoigner du réveil de notre famille politique deux ans après les échecs cuisants que nous avons subi. Les sondages témoignent d’ailleurs d’une montée spectaculaire de François-Xavier Bellamy face à la liste dirigée par Madame Loiseau. Le retour vers nous de Maires de grandes agglomérations (Nice, Toulouse, Reims…) atteste d’un succès probable qui préparerait notre famille politique pour les échéances à venir et notamment les élections municipales à Paris en 2020.

Notre formation politique, Les Républicains, est en train de montrer la vigueur de son implantation et malgré notre diversité, notre profonde unité en face du Rassemblement National et de la liste gouvernementale sans projets et sans perceptives européennes.

Nous devons nous mobiliser pour gagner !

Grand Débat national : seuls 1% des Français s’étaient exprimés, le parlementaire imagine mal comment la crise pourrait prendre fin: C’est une crise profonde, celle d’un pays trop administré, étouffé par la dépense publique. La seule solution normale serait une dissolution de l’Assemblée nationale. Mais elle ne se fera pas parce qu’En marche! n’a pas envie de perdre ses députés qui, s’ils sont arrivés là par hasard, ont envie d’y rester.

amp.lefigaro.fr/politique/2019/04/01/01002-20190401ARTFIG00060-claude-goasguen-il-faut-une-dissolution-de-l-assemblee-nationale.php

Halte aux casseurs et aux émeutiers !

Les événements très graves qui se sont déroulés hier à Paris sont inadmissibles. Il serait temps que le gouvernement assure l’ordre public. C’est le premier de ses devoirs. Quelles sont les vraies raisons qui expliquent tous ces manquements ? Il faudra tôt ou tard que les responsables s’expliquent. Depuis plusieurs semaines, la responsabilité du Ministre de l’intérieur est engagée.

Les français attendent de l’Etat qu’il fasse respecter l’ordre républicain par tous les moyens légaux. Faire de la communication et organiser des débats ne sauraient suffire : l’ordre doit être rétabli.

Dîner du CRIF

Devant des milliers de participants, le Président de la République a tenu à rassurer la communauté juive et à réaffirmer les principes de la France concernant la lutte contre l’antisémitisme et l’antisionisme.

Cette réaction qui devrait aboutir à un texte au mois de mai prochain, permettra de renforcer les poursuites et d’entamer un contrôle plus effectif des atteintes, notamment sur les réseaux sociaux. Incontestablement, il s’agit d’un progrès dans la lutte contre la montée des violences antisémites. Néanmoins, un certain nombre de questions seront difficiles à résoudre, notamment les problèmes posés par la lutte contre l’antisionisme et le BDS.

Pour ma part, j’interviendrai dans les débats pour que la France puisse s’orienter vers une résolution politique qui lève toutes les ambiguïtés à l’égard de l’Etat d’Israël et du sionisme.

Faire des économies sur les cartes de vœux

A la différence des autres années, j’ai décidé de ne pas envoyer de cartes de vœux papiers par la poste dans un but de stricte économie. Le coût pour la collectivité locale et pour l’Assemblée nationale me paraissait, en effet, exorbitant dans une période de difficultés financières que nous connaissons.

Je remercie tous ceux qui, nombreux, m’ont adressé leurs vœux et je m’en excuse auprès des électeurs du 16e qui comprendront je crois ma motivation.

Avec mes amitiés. Bonne année 2019 !

Un nouveau traité franco-allemand sans débat ?

Le 22 janvier 2019 un nouveau traité de coopération et d’intégration franco-allemand sera signé. Ce traité important qui renouvelle le traité de l’Élysée de 1963 sera signé par le Président de la République et la Chancelière allemande sans que l’Assemblée nationale ne soit informée de la nature des articles qui constituent ce traité.

Après le pacte de Marrakech, signé sans information par le Président, c’est un deuxième acte qui échappe à l’information de l’Assemblée nationale. Peut-on continuer ainsi à gérer les intérêts de la France lorsque l’on parle d’un Grand Débat ?

Ce texte est majeur pour l’avenir de la France et ne doit pas être signé en catimini.