Archives pour la catégorie Articles

Convention sur l’immigration

Enfin la droite semble sortie de son mutisme dans le grand débat sur l’immigration. Les vociférations de Le Pen et de l’extrème gauhe auront ainsi empêché pendant 30 ans qu’on puisse parler d’immigration, qui est pourtant un des sujets les plus nobles de la vie démocratique d’un pays.

En 2005, il faut inventer un système qui soit transparent, portant sur le nombre et les compétences des immigrés que nous admettrons. Cette méthode qui n’est pas celle des quotas mais qui se fonde sur un volume qualitatif et quantitatif fonctionne parfaitement au Canada et en Suisse.

Nicolas SARKOZY a eu raison d’agir vite sur les problèmes d’immigration comme il l’a fait sur les questions de sécurité.

Je crois que cette manière directe et sans excès représente bien le style d’une nouvelle majorité de droite et du centre pour l’avenir en France.

C’est nouveau!

Nicolas Sarkozy dans le gouvernement Villepin… Deux premiers Ministres en même temps, c’est une institution nouvelle!
J’attend impatiemment le discours de politique générale du gouvernement, car selon moi le Président est resté très elliptique sur les modalités de la mobilisation qu’il a décrété en faveur de l’emploi. A suivre…

Impressions en vrac

Le départ de Jean-Pierre Raffarin… Je pense que Jean-Pierre Raffarin aurait dû démissionner après la défaite des régionales. Il a porté pour le mieux une politique voulue par le Président de la République. Rien de ce qui ne va pas ne lui est imputable. Ce sont sans doute les choix politiques qui n’ont pas été à la mesure de ce que souhaitent les français.
La nomination de Dominique Villepin à Matignon… J’ai appris en faisant de la politique à ne plus juger la politique sur les personnes mais sur les engagements. J’attends donc le discours de politique générale du nouveau Premier Ministre en espérant que celui-ci prenne conscience du malaise profond et de l’ampleur des réformes nécessaires.
Plus de réactions un peu plus tard, j’attends les vôtres!

Sarkozy

J’ai trouvé Sarkozy courageux hier car il aurait pu se réfugier sur une position de réserve de la République. Il a proposé ses services dans une situation à haut risque. J’aime cette attitude. Mais je crois que le Président de la République ne l’entendra pas…

La claque

Ce qui m’a le plus frappé en parcourant les bureaux de vote hier, c’est que les électeurs étaient tous de mauvaise humeur, très moroses. Pour le non cela se concevait, mais même les gens qui votaient oui exprimaient leur mauvaise humeur contre le gouvernement, et ils votaient davantage contre le non que pour le oui…

La claque est sévère pour la droite comme pour la gauche. C’est un style politique qui est condamné. Celui de la langue de bois, de l’autosatisfaction et de la stratégie de dissimulation. Hier la référence des électeurs c’était Tony Blair, ou Schroeder, qui avait tiré les leçons de la défaite. Je crois que les électeurs n’étaient ni de droite ni de gauche, ils ont tout simplement envie d’être gouvernés et que les élus prennent des risques, tiennent leurs engagements, quitte à subir les sanctions électorales s’ils se trompent.

Les Français veulent des hommes d’état en réalité.