Archives pour la catégorie Articles

Catastrophe en Louisiane

Ce qui se passe en Louisiane est un événement qui montre à quel point nos sociétés hautement technologiques sont d’une éminente fragilité.

Les informations sur les mutations de la grippe aviaire et ses conséquences en sont un autre exemple. Les constats poussent à la modestie, à la recherche de l’efficacité et à une volonté d’anticipation encore plus grande que celle qui est la nôtre.

Mais pour anticiper il s’agit de faire des choix et de les faire quelques fois dans toute leur impopularité.

Seuls des hommes politiques indépendants, par leur vie professionnelles, par la limitation en durée des mandats, peuvent être libérés du poids que fait peser sur eux une opinion qu’il faut convaincre. La démocratie a besoin d’être améliorée, en France comme ailleurs.

Le poids des experts et de la recherche doit être réévalué. Les hommes politiques doivent pouvoir écouter davantage ceux qui savent plutôt que ceux qui sondent.

Annonces du Premier Ministre

Comme vous je suis inquiet des conditions économiques que nous prépare la crise du pétrole, comme vous je suis inquiet de cette course médiatique à laquelle se livrent le Premier Ministre et le Président de l’UMP, comme vous je pense je reste attaché à ce que nous n’ayons qu’un seul candidat aux Présidentielles pour l’UMP et pour la plus grande partie de la droite. Dans le cas contraire, nous pourrions avoir un scénario 2002 à l’envers. Je vous laisse deviner le candidat pour lequel je pencherai!

Visite de Sharon

La visite de Sharon en France est un événement très important pour les relations franco-israéliennes. Sharon a su montrer qu’il n’est pas cette caricature faite dans la presse française car il se bat pour tenir sa feuille de route qui prévoit un désengagement de Gaza.

Ce désengagement signifie pour des milliers de gens, dans des conditions difficiles, le départ de leurs maisons, qu’ils ont fondées après avoir émigré une première fois. Ce n’est pas rien et témoigne de beaucoup de courage. Je regrette que la presse française, qui a tellement villipendé Sharon, ne donne pas plus de place à ce qui se passe depuis plusieurs mois.

Israël est une vraie démocratie qui connaît les règles de droit et qui a su rester une démocratie malgré le terrorisme qui le frappe. J’espère que les démocraties occidentales et notamment la démocratie française, qui donne si facilement des leçons à la terre entière, saura rester elle aussi fidèle aux droits de l’homme et aux libertés publiques malgré la montée du terrorisme en Europe.

Opposition algérienne

J’ai aussi rencontré aujourd’hui des représentants de l’opposition algérienne qui m’ont exposé avec beaucoup de détails l’ampleur de la corruption en Algérie, le caractère très peu solide du régime qui repose sur la corruption et le pétrole. Ils m’ont souligné aussi l’omniprésence américaine dans les exploitations pétrolières du sud algérien.

La France a beaucoup à dire et à faire pour permettre aux Berbères et notamment aux Kabyles, très nombreux en France et à Paris,  de pouvoir épanouir leur spécificité. C’est la raison pour laquelle je vais demander au Ministre de l’éducation nationale de reconstituer une mission trop rapidement fermée sur l’enseignement du berbère en option.

JO encore

Quand on perd un match, on ne se précipite pas sur l’arbitre pour l’engueuler, ou bien on est suspendu, c’est normal.

Les élus parisiens connaissaient le caractère de Bertrand Delanoë et l’hypertrophie de son ego. Nous savions aussi qu’il n’était pas fair play. Désormais le monde entier le saura, et ce n’est pas la meilleure image pour Paris.

Je le regrette. Et je regrette de dire à certains de mes interlocuteurs que tomber dans un délire anglophobe est tout aussi stupide que d’être xénophobe tout court.

Les Anglais se sont mieux battus. Si nous avons des griefs de corruption à leur égard il appartient à Bertrand Delanoë de les expliquer clairement et pas par sous-entendus. Dans le cas contraire il lui appartient de s’excuser auprès d’une ville de plus frappée cruellement par les terroristes.

A ceux qui s’étonnent que je parle de guerre à propos de ce qui se passe à New York, Madrid, Paris ou Londres je conseille de bien comprendre que la guerre n’est pas livrée de la même manière aux Thermopyles qu’à Marignan ou à Dien Bien Phu. Et que l’imagination des hommes pour faire la guerre est sans limite.

Le terrorisme concentré, scientifiquement organisé, fondé sur une action psychologique mondiale est probablement la forme moderne d’une guerre mondiale qui n’ose pas dire son nom.

Attentats à Londres

Bien sûr comme vous tous je suis atterré par les attentats de Londres.  Comme vous tous j’admire le courage, le sang- froid, le flegme de ces Anglais qui ne cédent pas à la terreur ni à la panique comme ils n’avaient déjà pas cédé devant les bombardements nazis.

Nous devons prendre conscience comme les Anglais, les Américains et les Espagnols que nous sommes menacés par les terroristes qui ne font pas de distinction des démocraties.

Il s’agit d’une vraie guerre de type nouveau, qui mélange les moyens les plus sophistiqués et l’action psychologique. Il faut répondre par la force, et ne jamais donner le sentiment que nous remettons en cause notre vision de l’humanité.

Faire repentance

Je ne vois pas l’intérêt de la  massive présence française aux célébrations célébrant le 200ème anniversaire du désastre de Trafalgar.

Au point où nous en sommes, on va bientôt nous demander de célébrer Waterloo. Décidément la France a une relation avec l’histoire très particulière…

Elle mélange amnésie et pragmatisme allègrement. Mais il y a dû y avoir beaucoup de marins bretons tués à Trafalgar. Est-ce qu’il nous viendrait à l’odée de demander à l’Angleterre de faire repentance pour avoir assassiné, puisque c’est désormais prouvé, Napoléon à Sainte Hélène?

Bilan

Décidément les résultats du référendum et ce vote incroyable des Français me perturbe de plus en plus.

C’est presque comme une fin,  une explosion ultime d’incompréhension entre les Français et leurs gouvernants. Je crois que c’est encore plus grave que le résultats des élections présidentielles. Je pense que le gouvernement n’a pas encore suffisamment pris la dimension et la profondeur de la crise, pas seulement économique mais morale et culturel, ce qui est beaucoup plus grave.

Nous sommes sans doute dans un moment de notre histoire où il faudra que les Français une fois de plus montrent leur capacité de résister au déclin et de se raidir vers l’effort.

La réponse à une question culturelle aussi profonde n’est ni de droite ni de gauche. Elle repose sur l’engagement des hommes et des femmes politiques de ce pays. Comment en effet convaincre les français d’aller vers l’effort alors que les politiques refusent le moindre risque de réforme profonde et se cachent sous les sondages pour refuser d’affronter les difficultés qu’ils sont justement chargés de résoudre?

Je crois qu’il ne faut plus finasser et se perdre dans des sujets secondaires.

L’engagement. L’énergie. La combatitivité et l’audace.

Tout le contraire du discours du discours lénifiant et du laisser aller du maire de Paris actuel.

Est ce que les français comprendront le discours de l’effort…

Impopularité

Quand nous étions quelques uns à prévoir de grandes difficultés nous ne croyions pas si bien dire. La France est entrée dans un moment très difficile de son histoire et qui peut coûter très cher à notre pays.

Il faut que les politiques montrent l’exemple du courage de l’impopularité, les français de sont ni de droite ni de gauche, ils veulent des gouvernants qui s’engagent même s’ils ne sont pas d’accord avec eux, et qui prennent des risques.

Cela fait le succès de Nicolas SARKOZY dans les sondages, qui désormais arrive à un niveau de sympathie, lui qui parle "dur", équivalent à celui de Jack Land, qui lui parle "miel". C’est une première!

Les français vont peut-être se lasser des discours virtuels pour goûter aux paroles des hommes politiques qui parlent de la réalité des choses.

Pour tout dire j’en ai assez de la politique qui se limite à des postures.

Libération de Florence Aubenas

Je suis heureux comme tous les français de la libération de Florence Aubenas et de son guide Hussein Hanoun.

Mais en entendant la radio ce matin j’avais oublié que c’était Bertarnd Delanoë et personne d’autre qui l’avait délivré!

Evidemment, on ne peut pas en permanence s’occuper des médias et prendre conscience du dépérissement des arrondissements de l’est parisien…

Convention sur l’immigration

Enfin la droite semble sortie de son mutisme dans le grand débat sur l’immigration. Les vociférations de Le Pen et de l’extrème gauhe auront ainsi empêché pendant 30 ans qu’on puisse parler d’immigration, qui est pourtant un des sujets les plus nobles de la vie démocratique d’un pays.

En 2005, il faut inventer un système qui soit transparent, portant sur le nombre et les compétences des immigrés que nous admettrons. Cette méthode qui n’est pas celle des quotas mais qui se fonde sur un volume qualitatif et quantitatif fonctionne parfaitement au Canada et en Suisse.

Nicolas SARKOZY a eu raison d’agir vite sur les problèmes d’immigration comme il l’a fait sur les questions de sécurité.

Je crois que cette manière directe et sans excès représente bien le style d’une nouvelle majorité de droite et du centre pour l’avenir en France.