Archives pour la catégorie Paris

Renouvellement parisien au Sénat (4)


En précision à l’article de ce jour dans Le Parisien :

1/ Aucun élu parisien n’a été consulté pour constituer la liste des sénatoriales à Paris. Jean-François Lamour, seul parisien, à la tête de la CNI, aurait dû s’occuper davantage de sa circonscription, cela lui aurait évité d’être battu aux élections législatives. 

2/ Pierre Charon qui ne connaît le Sénat que par les échos de presse me qualifie de « vieux lion », cela vaut mieux que d’être un vieux chapon défaillant. 

3/ Je regrette vraiment que Julie Boillot, qui est une femme intelligente, se soit laissée entraîner dans cette galère. Mais Pierre Charon a toujours eu besoin d’utiliser une jeune élue en n•2 pour essayer d’être élu. On se souvient du sort réservé à Géraldine Poirault-Gauvin, sa n•2 aux dernières sénatoriales, qui avait servi de marche-pied à Pierre Charon pour qu’il soit élu et lui seul. 

4/ On comprend mieux dans ces conditions la multiplicité des candidatures aux sénatoriales LR à Paris tant que nous n’aurons pas nettoyer les écuries d’Augias ! 

Renouvellement parisien au Sénat (3)


Le parti Les Républicains cherche à comprendre les raisons des désastres électoraux que nous avons subi.Il serait bon qu’ils pensent à la responsabilité, pour notre image, des pratiques malsaines que connaît notre formation entre « copains et coquins », notamment à Paris. 

J’ai à plusieurs reprises souligné l’effet calamiteux de la désignation de Pierre Charon aux sénatoriales à Paris. Voilà un candidat qui se dit légitime mais qui du moins n’essaie de faire croire à personne qu’il est compétent. D’ailleurs, la structure de notre parti est-elle encore légitime ? Rien n’a changé depuis la mise en place de l’appareil qui nous a conduit au désastre derrière Francois Fillon. Certes, Bernard Accoyer fait ce qu’il peut pour gérer les affaires courantes mais tout le reste n’est qu’arrangement et maintien des copinages. 

Là où il faudrait promouvoir le changement nous nous enfonçons dans les pratiques les plus détestables pour l’opinion publique. La désignation de Pierre Charon sans consultation des Conseillers de Paris, à l’exception de Jean-François Lamour, n’est pas acceptable et lui ôte toute légitimité. 

Pourtant cette élection est importante pour Paris car les sièges parlementaires s’y font rares. Plus que jamais, nous avons besoin d’une vraie présence parisienne au Sénat et non d’un échotier au service des copains du moment. 

Peut-être serait-il convenable que Bernard Accoyer convoque les Conseillers de Paris pour leur demander leur avis ? Il est encore temps de nettoyer les écuries d’Augias !   

Rassemblons nous lundi soir, pour suivre tous ensemble, le 1er débat télévisé réunissant les 5 principaux candidats à l’élection présidentielle

Chers amis,

A l’occasion du 1er débat télévisé réunissant les 5 principaux candidats à l’élection présidentielle, je vous propose de nous rassembler afin de le suivre, tous ensemble, autour d’un dîner convivial au restaurant Il Cottage, 1 boulevard Lannes (16ème), le lundi 20 mars, à partir de 20h30.

Le nombre de places étant limité l’inscription est OBLIGATOIRE avant dimanche soir à l’adresse mail suivante ‎: permanencegoasguen@gmail.com

Une participation de 25 euros vous sera demandée sur place.

A lundi soir !

A lire absolument cet article du Parisien : Staline n’est pas mort

A la lecture de l’article, la Mairie de Paris considère donc qu’il est  anormal de saisir les tribunaux administratifs,  que  la décision de ces derniers n’a aucune importance puisque les travaux démarrent avant même que tous les recours soient jugés. La Mairie de Paris se félicite donc de prolonger une politique qui méprise le droit, « seule l’histoire »  à venir ( ?) justifie ces mesures coercitives. On croit rêver d’entendre ces propos évoquant ce que les marxistes appelaient le sens de l’histoire : Staline pas mort, mais on est surpris de constater que la Maire de Paris élue « démocratiquement », pratique une politique que l’on croyait perdue dans les ténèbres de l’histoire totalitaire.

Dialogue constructif avec les dirigeants d’Airbnb 


Je viens de passer plus d’une heure à échanger avec les dirigeants d’Airbnb : Emmanuel Marill, Directeur France et Belgique et Juliette Langlais, Responsable des affaires publiques France, Belgique et Union Européenne sur l’avenir à Paris de ce modèle d’économie collaborative.  Nous organiserons très prochainement à la Mairie, un débat public avec les habitants du 16e et les responsables de la plateforme Airbnb. 

Grand succès pour le 16e arrondissement de la réunion publique de réaménagement de la Porte-Maillot

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans l’ensemble le projet proposé en accord avec la Mairie du 16e arrondissement et l’Adjoint au Maire de Paris chargé des transports, de la voirie et de l’espace public, M. Najdovski, a été respecté, notamment par la plantation d’arbres pour élargir le Bois de Boulogne, le square Alexandre et René Parodi ainsi que le square Anna de Noailles. Le trajet du tramway prévu entre la Porte-Maillot et la porte Dauphine respecte les engagements et ne touchera pas les places de stationnement. Ce dossier a été défendu avec talent par mon Adjointe chargée des transports et du quartier Auteuil Nord, Julie Boillot. Le projet n’a, en revanche, pas soulevé beaucoup d’enthousiasme de la part des participants du 17e arrondissement soumis, eux, à des constructions peu acceptées.

Je vous invite à visionner la vidéo suivante, qui vous explique en images, l’aménagement de la Porte-Maillot : http://www.dailymotion.com/video/x58do0g_l-amenagement-de-la-place-maillot_news