Archives pour la catégorie Non classé

Le Plan B, le plan Blair

Le Plan B de l’Europe c’était bien le plan Blair…

Le vote NON est un cadeau à l’Angleterre et à la conception libérale tant décriée de l’Europe, voilà qui doit faire plaisir à Olivier Besancenot, Laurent Fabius, Marie-Georges Buffet…

Je crois que la Constitution européenne est enterrée pour longtemps. Le Président de la République a eu tort, parce qu’il est affaibli, de prendre lui-même l’initiative des hostilités avec l’Angleterre. La PAC risque d’en pâtir et elle est un des pilliers de l’Europe construite depuis 50 ans, constamment attaquée par les anglais.

Je trouve vraiment que nous multiplions les maladresses sur le plan international et européen.

Est parisien

Pour faire plaisir à Delphine, je suis retourné dans le 18ème arrondissement, lors d’une réunion à la permanence UMP avec Olivier Régis, 65 rue Ramey.

Je suis de plus en plus convaincu que l’élection dans ces arrondissements de l’est ne sera pas facile pour Bertrand Delanoë, qui s’est contenté de s’en faire élir et ne s’en occupe pas.

Le 18e, le 19e, le 20e sont en train de devenir ce qu’étaient la banlieue avant Bertrand Delanoë. En revanche les villes comme Montreuil, Bobigny, Pantin, se développent très rapidement au détriment des arrondissements nord de Paris. C’est un changement très important pour l’avenir. La classe moyenne sort de Paris et les départements de Paris envoient à Paris les gens qui sont le plus en difficulté.

Je voudrais que tous les parisiens prennent conscience de l’ampleur de ce phénomène.

La loi Fillon

Je regrette que Gilles de Robien ait renvoyé aux calendes grecques la réforme de l’éducation nationale, toujours remisée au placard.

On devrait davantage écouter les parents d’élèves et ne pas fermer les dossiers parce que cela dérange la FSU. Sans pour autant que la FSU considère cela comme un geste à son égard de la part du gouvernement.

Je crois que les français ne demandent pas le recul mais la fermeté des actes du gouvernement.

Visite dans le 18ème arrondissement

Samedi matin, je me suis rendu à la permanence UMP du 61 rue des Poissonniers, en compagnie des militants et des habitants de ce quartier si particulier du 18ème arrondissement.

ll y a de quoi s’étonner de voir l’état de délabrement des rues, et davantage de la situation matérielle des habitants, sans emploi et vivant dans une insécurité permanente.

Au lieu de penser aux bobos du 18ème, on ferait mieux de donner des logements et du travail à ces enfants d’immigrés qui sont meurtris d’être contraints à l’assistance et qui sont pourtant plein de dynamisme et de combatitivité.

Certains de nos élus UMP, fascinés par la vie facile des bobos, devraient tenir compte davantage des aspirations populaires.

Au fond je comprends bien ce que les immigrés souhaitent.

Moi qui il ya 40 ans arrivait de province, j’étais presque un immigré à Paris. Les bretons comme moi n’étaient-ils pas à l’époque les africains d’aujourd’hui à Paris?

La différence c’est que Paris leur offraient à l’époque le travail et la réussite. Aujourd’hui on leur offre asistance et pistes cyclables!

Le Non hollandais

Que doivent penser les slovaques, les polonais, le roumains, tous ceux qui viennent d’entrer dans l’Europe ou qui vont y entrer, après tant de décennies de dictatures et de souffrances, de nous voir français et hollandais regretter de leur avoir ouvert la porte!

Je ne comprends pas l’attitude des jeunes français et hollandais, pourtant tellement passionnés par ce qui se passe dans le monde et tellement peu décidés à se battre contre la xénophobie et le repli sur soi…

Inquiétude puissance 10…

Je suis très préoccupé par le résultat de dimanche, et l’inquiétude dont je vous avais fait part lundi grandit malheureusement. Je rencontre de plus en plsu de gens qui vont voter non en croyant que cela va régler tous leurs problèmes. je suis persuadé qu’ils vont s’en créer de nouveaux s’ils votent non mais je n’arrive pas à leur expliquer qu’il ne faut pas renverser la table… je suis très inquiet de voir la détresse et le désarroi des français de toutes origines et de toutes conditions, et la peur, la peur de l’avenir…

Aujourd’hui je sens monter une crise sociale sur laquelle le gouvernement est démuni. Ce n’est pas le libéralisme qui sera responsable d’une victoire du non, car le gouvernement Raffarin n’a jamais mené de politique libérale. C’est la première fois qu’on verra un gouvenrement battu sur une politique qu’il n’a pas menée!!! Très significatif du désarroi des esprits.

Qui vote quoi

Autre bonne nouvelle de la semaine, nous avons voté  pour la première fois depuis 3 ans au scrutin nominal au Conseil de Paris. Jusque là la mairie de Paris avait mis en palce des boîtiers électroniques qui étaient censés ne pas fonctionner.. Eh bien ils fonctionnent, et désormais on pourra enfin savoir qui vote quoi!

Il ne faut pas désespérer de la démocratie au Conseil de Paris!

Merci

Merci pour les derniers commentaires, notamment sur la recherche et le référendum. Je ne suis pas très prolixe depuis lundi soir. Le Conseil de Paris m’a beaucoup occupé hier, je vous en reparlerai plus demain, il y a de quoi…

Et puis aussi, le non qui continue de grimper…

A demain.

Recherche

Merci à Fulcanelli de son message : c’est vrai que la recherche française va mal, et risque d’aller un peu plus mal si le non l’emporte dimanche.

C’est la raison pour laquelle j’ai l’intention de faire un colloque sur ce thème le jeudi 23 juin après midi à l’assemblée. Je souhaite que Fulcanelli puisse venir, et tous ceux, enseignants, étudiants, chercheurs, qui sont concernés par l’évolution de ce secteur. Plus d’infos dans quelques temps sur le blog.

Inquiétude

Je suis de plus en plus inquiet sur le résultat de dimanche. Ce qui est terrible c’est que le non n’apportera rien sauf des difficultés supplémentaires. Les américains et les anglais vont pouvoir pavoiser. Ils auront enfin le champ libre en Europe. Et c’est pas le but.

Nouveau blogeur

Contre toute attente, je blogue.

Je ne suis pas un professionnel de la chose mais j’ai envie de parler et de discuter. Sur Paris, sur la politique nationale, sur l’Europe, sur vos problèmes, sur les miens…

J’attends donc vos commentaires, et vais essayer de me connecter tous les jours en semaine pour enrichir mes notes.