Archives pour la catégorie Non classé

Rencontre dans un café parisien le 29 septembre

J’ai l’intention d’aller discuter avec les jeunes et les jeunes actifs parisiens, et pas seulement avec les adhérents UMP. Je serai Jeudi 29 septembre de 18h30 à 20h à l’Entrepôt ( 7-9 rue Francis de Pressenssé, Paris 14ème, métro Pernéty). Inscription par mail sur cgoasguen@assemblee-nationale.fr.

J’aime le débat politique surtout lorsqu’il est fougueux. J’espère que toutes les rencontres que je ferai me permettront d’avoir un programme encore plus proche des préoccupations des parisiens.

Jeudi 29 Septembre, je m’adresserai en priorité à ceux qui veulent un renouvellement des méthodes politiques et acceptent de débattre sur un projet d’avenir.

Tromperies

J’ai bien noté l’appel des Parisiennes de l’UMP (elles ont courru dimanche la Parisienne 2005,  je les en félicite elles étaient une quarantaine) pour que la campagne des primaires se déroule dans le respect du code de bonne conduite.

En ce qui me concerne je n’ai pas le sentiment d’avoir dérogé à cette règle, et j’espère que mes concurrents pourront en dire autant.

Je vois fleurir depuis plusieurs semaines des échos divers montrant que certains sont plus loquaces que moi. Il n’y a rien de plus terrible que de laisser traîner quelques commentaires devant des journalistes qui s’empressent de les reproduire entre guillemets sans citer leurs sources…

Je m’amuse un peu en regardant donc les résultats des parrainages obtenus dans la première étape des primaires. Chacun tire à soi les chiffres, tous plus saugrenus les uns que les autres. Dans tel c’est Jean Tibéri qui est en tête, dans tel autre c’est Pierre Lellouche qui est second, chacun portant pour son propre compte un résultat censé rester confidentiel.

Cela s’appelle se faire de la publicité à moindre frais… de l’intox aussi.

Mais rassurez-vous cela ne trompera personne et en tous cas pas longtemps. Laissons les porte-fingues s’agiter. Ils comprendront vite qu’ils ont des pistolets à bouchons…

Déception de Delanoë

Bertrand Delanoë doit être déçu, les suites de l’article du JDD de dimanche dernier ne sont qu’un mauvais procès.

Vous trouverez ci-dessous la lettre  que j’ai envoyée, en tant que Président du groupe UMP au Conseil de Paris, à tous nos élus, afin qu’il n’y ait pas d’ambiguïté sur la position de notre groupe :

"Chers Collègues, Une fois de plus, la question des "profiteurs des logements sociaux" comme l’intitule la presse, se trouve posée. Ce nouvel épisode d’un mauvais scénario, que nous avons déj vécu, nous rappelle de désagréables souvenirs.

De nombreux élus de gauche sont dans situations non conformes en matière de logement à la Ville de Paris. Ils sont aussi très nombreux ceux qui titulaires d’autres fonctions, d’autres responsabilités sont hébergés dans le parc immobilier de la Ville de Paris et des bailleurs sociaux. Ils  sont pour l’instant "oubliés" par la presse.

Les élus UMP doivent être sans ambiguîté de ce point de vue. Nous avons trop souffert par le passé des amalgames faciles et peu scrupuleux mené apr nos adversaires.

C’est pourquoi, après avoir consulté les Présidents de groupe d’arrondissements, je souhaite que nos élus, Conseillers de Paris, Conseilelrs d’arrondissement, qui seraient éventuellement dans la situation d’être mis en cause en à raison de leur logement, se mettent en règle dans les plus brefs délais et nous le fassent savoir.

Cela nous permettra de réagir avec davantage de force encore sur la politique du logement social de la municipalité. Notre groupe UMP ne saurait accepter aucun laisser aller à ce sujet et ne saurait en assumer la responsabilité.

En vous remerciant de votre compréhension, je me permets d’insister sur l’importance de cette question."

Un projet de changement

J’ai la modeste intention de proposer un projet de changement et de rupture pour Paris.

Je tiens à préciser que j’écris moi-même un livre sur Paris  (ainsi que mon blog), que je ne falsifie pas mon Curriculum Vitae, que j’exerce mon métier d’avocat et de professeur à HEC ,et que je fais un immense pied de nez à tous ceux qui me mordillent les chevilles… car franchement, ça n’entamera en rien ma détermination.

Primaires UMP : mise au point

Elles suscitent vraiment beaucoup d’émotion dans la presse parisienne et sur ce blog,… où l’on ne parle que de magouilles.

Je regrette que des candidats qui n’étaient pas des élus n’aient sans doute pas pu avoir les parrainages et qu’ils soient conduits à renoncer, comme Jean-Luc Roméo et Lynda Asmani.

Au passage je voudrais dire à ceux qui se croient obligés de faire du racisme primaire sur ce blog que je ne l’accepte pas. Il y a à Paris des dizaines de milliers de Kabyles qui ont droit au respect, et ce qui a été dit par Annick Grandu et Alceste m’écoeure profondément, et même me dégoute. Qu’on se rassure, j’aurais la même détermination à châtier s’il s’agissait de propos contre les Africains, les Chinois ou les Philippins. Il y a des endroits pour soulager les prurits de ce genre.

Sur les primaires il est curieux d’entendre parler de manipulations au moment où l’on donne le droit de vote à des adhérents qui ne l’ont jamais eu!

Bien sûr cela dérange beaucoup d’habitudes. Le coup de téléphone ne suffira pass à investir. D’avoir un ami haut placé ou d’être "fils ou fille de" ne donnera pas automatiquement l’investiture.  Tout cela en gêne beaucoup. Mais franchement, la Droite peut-elle avoir une autre légitimité que celle fondée sur la décision des adhérents, et la désignation par eux de leurs candidats?

Ce que propose Nicolas Sarkozy est un moment historique dans l’histoire de la droite et du centre.  Avoir fondé l’UMP ne servirait à rien si l’UMP ne créait pas une nouvelle culture sur la démocratie interne.

Université d’été à La Baule : impressions

J’ai participé ce dernier week-end à l’université d’été des jeunes de l’UMP à La Baule, où j’ain animé avec François Goulard, Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, à une table ronde sur l’université.

J’ai essayé – l’ai-je persuadé – de lui expliquer la gravité de la crise qui se préparait dans le monde étudiant et combien nos universités et notre système éducatif supérieur, délaissés depuis de longues années ont besoin de réformes courageuses, de structures et de partenariats.

Mais bien sûr j’ai assisté comme tout le monde à la rencontre entre le Premier Ministre et Nicolas Sarkozy, m’amusant d’entendre le samedi l’homme des 100 jours et le dimanche l’homme du 18 Brumaire… L’histoire a quelques fois de ces surprises qui font sourire!

Pour être franc, j’ai beau me répéter que la concurrence est saine pour trouver le meilleur candidat, j’ai peur que la droite ne s’engage encore dans une affaire incertaine.

Je suis de plus en plus persuadé que seule une UMP soudée, fondée sur des habitudes des participation aux votes des militants dans tous les choix, peut obliger les candidats, à tous les niveaux, à rester unis. Il faut d’ailleurs que cela soit ainsi, à Paris comme au niveau national. Pensez à ce que serait le PS avec ses divisions profondes si les concurrents qui se disputent n’étaient pas soudés par la sanction interne du vote des adhérents…

Je sais bien que cette attente en embête plus d’un, habitués au confort de l’amitié du chef, ou qui sont fils ou fille de, et, si la droite sait entamer des réformes fondamentales, elle sera obligée de transformer les adhérents de simples spectateurs en acteurs.

Chat sur Nouvelobs.com

Je sors d’un chat sur le site www.nouvelobs.com, consacré à la politique municipale. J’ai trouvé ça très intéressant , c’est véritablement un nouveau langage qui apparaît et qui convient tout à fait.

De plus que le Nouvelobs m’invite ne rattrape pas, loin de là, la propagande éhontée à laquelle il s’est livré en faveur de Bertrand Delanoë depuis des années… mais c’est un geste!

Désinformation et politique de l’autruche

Si les journaux avaient la volonté de faire la vérité sur le logement à Paris ils démasqueraient la désinformation de Delanoë à ce sujet et sur d’autres.

C’est difficile, cette  impression parfois d’être enfermé dans une chappe de plomb. Dénoncer la politique de l’autruche, les bons sentiments, est une tâche qui en France est beaucoup plus difficile qu’ailleurs, car la presse française est d’un conformisme consternant.

Logements insalubres à Paris

Les vacances sont terminées depuis longtemps maintenant, je travaille beaucoup sur la préparation d’un livre qui je l’espère repositionnera les problèmes politiques de Paris et des Parisiens en dehors  du conservatisme  éclairé (plus ou moins) de l’actuelle municipalité.

Je dois dire que la mairie actuelle n’a pas changé dans la désinformation, toujours dotée d’un talent réel. Il faut avoir beaucoup de toupet pour annoncer que l’on s’occupe de 1000 logements insalubres alors que depuis 2002, sur les 1000 logements insalubres, qui représentent l’intégralité des logements insalubres sur Paris, la Mairie de Paris a dû remettre en état au grand maximum 7 à 8 immeubles!

La Mairie de Paris considérant sans doute que le projet de remédier à l’insalubrité constituait déjà un fait acquis…

Pour tout dire, je n’ai jamais vu de telles pratiques dans ma vie politique. J’hésite entre le qualificatif de "menteur" ou le qualificatif de "fumiste", … ou peut-être les deux, après tout.

Turquie

Il faut se féliciter de la prise de position du Premier Ministre français à l’égard de l’attitude de la Turquie qui refuse de reconnaître l’état de Chypre, membre à part entière de l’Union européenne.

Néanmoins je voudrais rappeler que la position de l’UMP, et celle de son Président, ne se limite pas à la reconnaissance de Chypre. Elle n’envisage pas, et c’est aussi ma position, une adhésion de la Turquie à l’Europe mais un partenariat privilégié. Cette prise de position de l’UMP a été partagée par les CDU et CSU allemandes et par Angela MERKEL, et il faut souhaiter que cette dernière soit la plus rapidement possible en charge des affaires en Allemagne.

Le résultat du renversement de la position française (avec le résultat négatif du référendum) n’a pas tardé. La Turquie prend très mal les volte-face de la diplomatie française et les autorités de notre pays auraient été mieux inspirées d’écouter l’UMP et le sentiment des Français avant de s’engager la tête la première en septembre dernier dans une politique très favorable à la Turquie.

En matière diplomatique, les écarts de ce genre ne sont pas souhaitables et les conséquences économiques vont se faire sentir très rapidement dans les relations entre la France et la Turquie.

Toujours appréciable…

J’ai été très sensible à l’appréciation de Christophe Girard, adjoint au maire de Paris en charge de la culture, qui dans une interview à France Soir lundi dernier  estime que je suis le meilleur des candidats de l’UMP…

Je ne sais pas si je dois le prendre au premier degré mais de toutes afçons l’adjoint à la culture, qui a souvent des choix contestables, a au moins le mérite d’être cultivé et intelligent.

J’ai toujours considéré que la culture n’était ni de droite ni de gauche.

N’allez pas penser pour autant que je trouve Girard intelligent parce que lui me trouve le meilleur candidat! Ca fait toujours plaisir de voir ses adversaires dire du bien de vous sur des sujets qui ne sont pas partisans.