Archives pour la catégorie Non classé

J’ai déposé une question écrite au Ministre de l’éducation nationale au sujet du harcèlement scolaire

J’attire l’attention de M. le Ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse sur le harcèlement scolaire qui frappe de plus en plus les jeunes au sein de nos établissements scolaires.

Le harcèlement scolaire toucherait environ 10% des élèves des primaires, 6% des collégiens et 1,4% des lycéens. Ces intimidations, humiliation et violences physiques répétés sont des comportements inadmissibles. Devant la multiplication de ces agissements intolérables, le corps enseignant est parfois démunis, mais doit néanmoins réagir et prendre des mesures adaptées au cas par cas.

En conséquence, je vous demande de bien vouloir m‘informer des mesures concrètes qui seront mises en place au sein des établissements scolaires afin de prévenir le harcèlement scolaire et quelles seront les mesures qui seront mises en œuvre pour punir ce dernier.

Quand Mme Hidalgo retourne sa veste…

Quel plaisir d’assister pendant trois jours au Conseil de Paris où l’on se délecte des retournements de vestes en série.

Mme Hidalgo est désormais favorable (en discours du moins) à renforcer les pouvoirs des arrondissements, ce qu’elle a toujours violemment combattu.

Il en va de même pour la police municipale qu’elle n’a cessé de combattre et qu’elle défend désormais avec ardeur dans ses discours.

Mais les retournements de vestes ne sont pas simplement réservés à Mme Hidalgo, ses anciens adjoints ou même des conseillers socialistes qui l’ont toujours soutenu et qui veulent nous faire croire aujourd’hui qu’ils ont tout oublié de leurs anciennes attitudes.

Ainsi, Monsieur Lauret, Conseiller socialiste du 16e désormais militant En Marche, a oublié qu’il n’a jamais soutenu le 16e arrondissement quand Mme Hidalgo l’écrasait de tout son poids politique et qu’il défendait ardemment l’adjoint communiste M. Brossat dans ses extravagances… amnésie, je tourne ma veste ?

Ne nous laissons pas tromper !

Cérémonie du 11 novembre dans le 16e arrondissement

Pour ce centième anniversaire, j’ai tenu devant les élèves des écoles et collèges du 16e arrondissement à rappeler tout ce que la France doit aux soldats de 14-18 et j’ai surtout voulu rappeler qu’une grande nation comme la France qui combat en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique doit tout son respect et son admiration à son armée actuelle, à sa valeur que tous les pays nous envient. Il faut associer à notre hommage les anciens combattants et ne pas hésiter à dire « Vive l’armée française, vive la Nation« .

Nous ne sauvegarderons la paix que si nous sommes en mesure de nous défendre : comme disaient les romains « Civis pacem para vellum« .

Retrouvez mon discours du 11 novembre en cliquant sur le lien suivant : https://youtu.be/StoKS0Wtnrs