Nouvelle réquisition du gymnase Jean Bouin pour accueillir des migrants

Une fois de plus, dans l’indifférence générale, les autorités parisiennes et nationales viennent de réquisitionner le gymnase Jean Bouin, renouvelant ainsi la réquisition qui avait frappé le même gymnase l’an dernier à la même époque. Faudra-t-il donc que le 16e soit systématiquement puni et que l’on prive les scolaires et les associations de leurs activités sportives pendant plusieurs mois ?

La réaction que nous opposons à cette voie de fait est trop faible pour inspirer une retenue des autorités publiques. Je souhaite qu’à l’instar des autres arrondissements parisiens, les parents d’élèves puissent exprimer leur mécontentement et leur refus d’être mis devant le fait accompli. Il ne suffit pas en effet de protester encore faut-il manifester notre réprobation devant des actes qui ne se justifient ni juridiquement ni politiquement.

Souvenons-nous du vieil adage français « Qui ne dit mot, consent. » Pour ma part, je ne consentirai jamais à ce type d’actes qui font porter sur les riverains du 16e l’incapacité du gouvernement et de la Mairie de Paris à gérer les problèmes de flux migratoire.

Inauguration du centre européen du Judaïsme 

J’étais bien sûr présent à cette inauguration longtemps attendue mais bienvenue. Un très bon discours du Président du Consistoire, Joël Mergui, très dynamique et offensif.

Je regrette que le discours du Président de la République n’ait fait aucune référence à l’antisionisme qui est le nouveau visage de l’antisémitisme et n’ait pas évoqué le peuple juif d’Israël.

Le « Calife » de l’Etat Islamique, Abou Bakr Al-Baghdadi est mort !

On vient d’apprendre qu’enfin le chef de l’organisation terroriste Daesh vient d’être abattu par les forces spéciales américaines au nord de la Syrie. Il restera dans l’histoire comme le symbole de la plus grande cruauté et de la barbarie. Mais pour autant les risques de terrorisme islamiste n’ont pas disparu en France et incitent notre pays à conserver toute sa vigilance.

Le 16e arrondissement toujours dans le collimateur du gouvernement !

Le gouvernement a fait voter cette après-midi, au cours du débat sur la loi de finances, une augmentation de 20% sur la taxe des bureaux dans l’ouest de Paris malgré ma forte opposition. Le 16e arrondissement paiera en outre le prix fort de la taxe d’habitation maintenue. Enfin, le gouvernement s’obstine à conserver l’impôt sur la fortune immobilière dont le 16e est le principal contributeur. J’espère que les électeurs du 16e sauront s’en souvenir lors des prochaines élections municipales !

DEPUTE DE PARIS – ANCIEN MINISTRE