Échos Conseil arrondissement mars 2017

 

La végétalisation de Paris c’est bien, la propreté c’est essentielle

Le conseil d’arrondissement du mois de mars annonce l’arrivée du printemps. Avec plusieurs délibérations sur la végétalisation de la ville, la Maire de Paris espère camoufler la saleté permanente de Paris en lançant plusieurs projets afin de rendre la capitale plus ‘’verte’’.

Voici un florilège des propositions de la Ville pour ce projet :

Le kit de jardinage :

Pour accompagner les Parisiens végétalisant l’espace public, une mise à disposition de 200 «kits de jardinage» (composés de pioches, bêches, râteaux, grelinettes…) sont proposées aux mairies d’arrondissement qui assureront gratuitement le prêt aux porteurs de projets de végétalisation, aux gestionnaires de jardins partagés et aux titulaires de permis de végétaliser.

La coccinelle Adalia bipunctata

Pour diffuser des pratiques écologiques de jardinage auprès des parisiens qui jardinent sur leur balcon, leur terrasse ou dans un jardin partagé, une campagne de sensibilisation accompagnée de la distribution de larves de coccinelles a été lancée.

Au lieu de saupoudrer de propositions farfelues les parisiens, la Ville de Paris devrait s’atteler a des mesures de grandes ampleurs pour enfin rendre propre la capitale !

Les subventions pour les associations de commerçants, 86 % de moins depuis 5 ans.

Le conseil du 16e a voté à l’unanimité deux délibérations concernant des subventions pour deux associations de commerçants du 16e arrondissement :

  • Association «commerçants de l’avenue Mozart »pour les illuminations de fêtes de fin d’année 2016
  • Groupement des commerçants de l’avenue de l’avenue de Versailles Auteuil Point du Jour pour les illuminations de fêtes de fin d’année 2016.

Nous regrettons la forte baisse des subventions versées par la Ville de Paris aux associations des commerçants de l’arrondissement depuis plus de 10 ans. Ces subventions ont tellement baissé qu’ils leur seront bientôt impossible d’animer les quartiers, même avec des bougies !!!

Lire la suite Échos Conseil arrondissement mars 2017

Inquiétudes sur le futur du stade Jean Bouin

Le Conseil d’arrondissement a voté hier soir à l’unanimité un vœu adressé à la Mairie de Paris.

Je rappelle que depuis plusieurs années, nous mettons en lumière les difficultés que pourraient rencontrer l’établissement de ce stade qui coûte chaque année aux contribuables parisiens. Rappelons également que la construction du Stade Jean Bouin a coûté 200 millions d’€ d’investissement aux parisiens.

Un olivier centenaire dans le jardin de la Mairie du 16e

En présence de Joëlle Lezmi, Présidente de la Wizo et du Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, nous avons planté cet olivier centenaire pour célébrer cette magnifique exposition de la Wizo « trait d’Union » à la Mairie du 16e qui célébrait la paix entre israéliens et palestiniens.

Autour de cet arbre de paix, symbole de la culture méditerranéenne celle de la tolérance et de la longévité, la notre et celle de notre arrondissement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Transformation du musée des Arts et Traditions populaires

Avant le vote du Conseil de Paris, le Président de la République, dont les jours sont comptés et Madame Hidalgo, dont les jours seront comptés je l’espère, vont inaugurer un projet du Groupe LVMH sur l’ancien musée des Arts et Traditions populaires dans le Bois de Boulogne.

Nous avons pu consulter le projet grâce à l’obligeance du Groupe LVMH, la Mairie de Paris ignorant toujours l’existence du 16e arrondissement.

Nous ne pouvons que nous féliciter de voir se transformer ce qui était en voie d’abandon dans la lisière du Bois de Boulogne.

Mais ne vous y trompez pas ce n’est pas pour le 16e arrondissement que Madame Hidalgo a fait le moindre effort mais parce que LVMH constitue une puissance qu’elle ne peut ignorer.

Première réunion d’information du projet de reconstruction de l’école Erlanger à la Mairie du 16e en présence des parents et enseignants

J’ai pu expliquer aux parents d’élèves à quel point la Mairie de Paris avait commis une faute professionnelle grave dans sa gestion du Projet Erlanger.

Alors que pendant 10 ans la construction des établissements Porte d’Auteuil a été en débat, la Mairie de Paris n’a jamais envisagé que cette construction rendait nécessaire la construction d’une nouvelle école Erlanger.

Malgré nos protestations rien n’a été fait et même le permis de construire de la nouvelle école Erlanger n’a toujours pas été déposé, ce qui reporte vraisemblablement à quatre années la mise en place réelle de cette école durant laquelle il faudra gérer le quotidien de l’école Murat qui se trouvera ainsi elle-même en difficulté.

Une fois de plus la Mairie de Paris fait beaucoup de communication, beaucoup de sectarisme mais ne sait pas gérer ce qui est l’indispensable devoir d’une municipalité, c’est-à-dire, mettre en place les équipements de proximité nécessaires pour les enfants.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

DEPUTE DE PARIS – MAIRE DU XVIe ARRONDISSEMENT – ANCIEN MINISTRE